Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 16:03
« Peut-on faire confiance aux économistes ? » de Dani Rodrik

 

 

Les éditions De Boeck

viennent de publier 

Peut-on faire confiance

aux économistes ?

Réussites et échecs de la science économique

de

Dani Rodrik

 

Dani Rodrik nous propose un exposé rigoureux est fort bien documenté sur les réussites et échecs de la science économique en tentant de répondre à la question incontournable : Peut-on faire confiance aux économistes ?

En s’appuyant en introduction, sur trois exemples de problèmes économiques publics (l’économie mondiale, les transports urbains et la lutte contre la pauvreté), l’auteur met évidence les principaux aspects de la science économique.

La science économique, étendue comme un ensemble de méthodes permettent d’étudier le fonctionnement de l’économie et de la société, est une manière de faire des sciences sociales à l’aide d’outils bien spécifiques : la modélisation et l’analyse statistique. Les modèles sont des représentations simplifiées de certaines réalités économiques. Il en existe une grande diversité du fait de la grande flexibilité du monde économique et social. Des circonstances différentes nécessitent des modèles différents. En économie, « chaque modèle est comparable à une pièce de puzzle qui révèle un fragment du tableau. Pris ensemble, les modèles des économistes sont notre meilleur guide cognitif pour parcourir par monts et par vaux l’expérience sociale ».

Les modèles sont au centre de ses succès et de ses échecs. Ils en sont, à la fois, la force et le talon d’Achille. Mais les modèles sont ce qui fait de l’économie une science.

Il en découle que, sur la base de leurs modèles, si les économistes voient juste, le monde s’améliore. Mais ils se trompent souvent, aussi.

Les économistes, et autres utilisateurs de la connaissance économique, se trompent quand ils pensent, à tort, qu’un modèle qui leur parait adapté à une situation est, plus largement, adapté à toute situation.

Or, la grande diversité des situations économiques et sociales exige de passer avec davantage de souplesse d’un modèle à un autre.

Le livre de Dani Rodrick fait donc autant l’éloge de la science économique que sa critique.

Cependant, la très grande majorité des critiques externes sur la science économique n’est pas crédible car elle repose sur une incapacité à reconnaitre (par manque de savoir et/ou d’honnêteté intellectuelle) que l’économie (en tant que science) est un ensemble de divers modèles qui n’ont pas nécessairement d’inclination idéologique, ni ne mènent forcément à une conclusion unique.

En bref, pour critiquer un ensemble de connaissances, savoirs, encore faut-il savoir … comment ces savoirs sont-ils construits et dans quel cadre (modèle) sont-ils utiles, crédibles, justes …. falsifiables-réfutables.  

C’est à cette seule condition qu’on peut répondre de manière sérieuse et crédible à la question initiale : Peut-on faire confiance aux économistes ?

Un livre à lire avec une grande attention … pour mieux comprendre ce qu’est la science économique en particulier et une science sociale (ou une science au sens le plus large) en général.

 

« Au lendemain de la crise financière et de la « Grande Récession », la science économique semble n’avoir de science que le nom. Dans cet ouvrage piquant et composé de main de maître, Dani Rodrik examine, en éminent critique du dedans, la science économique dans ses moments de performance comme d’impuissance. Il soutient que la science économique peut se révéler un outil efficace pour améliorer le monde – mais seulement si les économistes abandonnent les théories universelles et s’attachent à bien comprendre le contexte.

Le propos du livre est de démontrer que les modèles mathématiques tant vilipendés de la discipline constituent sa véritable force, les outils qui en font une science. Trop souvent, cependant, les économistes prennent un modèle pour la panacée. Or des situations différentes exigent des modèles différents. Qu’il s’agisse de la croissance des inégalités au niveau mondial, des conséquences du libre-échange ou du déficit budgétaire, Rodrik explique comment l’utilisation des modèles adéquats peut procurer de nouvelles et précieuses perspectives sur la réalité sociale et la politique officielle.

À la fois critique vigoureuse de la discipline et plaidoyer en sa faveur, ce livre montre la voie d’une science plus humble, mais plus efficace.»

 

Dani Rodrik a étudié à Harvard et Princeton. Il est Professeur d’économie politique à Harvard. Il a aussi enseigné à la London School of Economics et à Princeton.

 

Jérôme Duquène - Traducteur

Jérôme Duquène est traducteur professionnel en quatre langues. Il est détenteur d'un Master en philosophie et histoire des religions de l'Université Libre de Bruxelles.

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

« Peut-on faire confiance aux économistes ? » de Dani Rodrik
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012