Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 18:39
Commentaires sur un billet récent
 
 
 
 
 
Chômage : sueurs et contorsions au Conseil de la Statistique,
 
Par Eric Maurin
 
 
 
Il me semble, Eric Maurin, que ta réaction est excessive. Certes, c’est une bien mauvaise stratégie de la part de l’Insee d’avoir tenté ce report. Mais je ne partage pas l’hypothèse de la "théorie du complot".
Si, néanmoins tu avais raison, ce serait tellement lamentable et nul que cela ne vaudrait même pas la peine de s’énerver car cela ne changera pas ce qui s’est produit. Mais comment savoir s’il y a eu volonté manifeste de cacher ces chiffres ? Libre à chacun de se faire son opinion.
 
Moi, ce qui me dérange vraiment, c’est qu’en focalisant le « débat », sur le chômage et plus généralement sur l’état du marché du travail, sur cette question qui relève davantage de la polémique que du débat d’idées, on perd de vue les vrais questions, les vrais problèmes.
 
Et comme je l’indiquais dans un billet précédent ici :
 
 
« Dans l’hypothèse ou la correction envisagée par les « auteurs anonymes » et celle d’ACDC, serait plus proche de la réalité de la baisse du chômage, il faut bien admettre que 200 000 chômeurs de plus ou de moins ne change pas grand-chose au paysage observable sur le marché du travail.
(…)
Nous nous trouverions toujours très loin du plein emploi. Et c’est cela qui compte davantage me semble-t-il. A 200 000 prés, les chemins qui nous mèneront vers le plein emploi ne seront pas très différents. Si un programme de retour au plein emploi est efficace, il le sera à plus ou moins 200 000 prés. »
 
Si le « vrai » taux de chômage est de 9,8%, cela fait une différence de 250 000 chômeurs, environ…
 
Dans tous les cas, on reste dans une situation de chômage de masse avec tout le cortège de contrats précaires et d’inégalités que cela implique.
 
Là est le vrai problème. Et c’est des différents projets de lutte contre le chômage de masse et ses conséquences multidimensionnelles que nous devrions surtout discuter. Les débats doivent porter là-dessus au cours d’une campagne présidentielle !
 
Cela ne signifie pas que nous ne devons pas pointer les écarts de notre appareil statistique, mais la "théorie du complot" ne me parait pas la meilleure manière de procéder. Je ne crois pas que le catastrophisme soit constructif. On sait ou certaines pratiques politiques catastrophistes, fondées sur les peurs, ont conduit en 2002. C’est, en gros, mon avis et je sais bien qu’il est discutable.
Published by David MOUREY - dans Emploi et chômage
commenter cet article

commentaires

Laurent 10/03/2007 15:39

Quelques éléments d'analyse provenant d'un petit site qui fouille dans les statistiques officielles en France et dans d'autres pays et donne un éclairage peu répandu à la question de l'emploi, du chômage et des comparaisons internationales : http://travail-chomage.site.voila.fr/index2.htm 
- En France, la productivité du travail a augmenté de 17,22 % en sept ans, pour l'ensemble de l'activité nationale. ... en réduisant de 14,69 % la durée réelle du travail ... le nombre d'emplois aurait augmenté de 4 284 500. Le chômage réel aurait beaucoup baissé.
- En quinze ans, de 1990 à 2005, la France a créé davantage d'emplois (2 520 000 : +11,25%) que l'Angleterre (1 520 000 : +5,82%). 
- On y trouve aussi une étude bien documentée montrant quel'on travaille plus en France que dans d'autres pays si l'on prend en considération l'ensemble des emplois(temps plein, temps partiel), avec une étude indépendante pour les Etats-Unis :  http://travail-chomage.site.voila.fr/us/us_duree_travail.htm et la Grande-Bretagne. 
- Les études sur le Danemark et sur le chômage en France en "équivalent temps plein" sont aussi pleines d'intérêt.

David MOUREY 14/03/2007 23:35

Bonjour, Merci pour le commentaire et les liens que tu proposes. Jusqu'à ce soir, j'ai vraiment manqué de temps. Je viens de visiter les pages et ce qui est sûr, c'est que je vais prendre le temps d'y retourner plus longuement d'ici la fin de cette semaine, dans la perspectives d'échanges complémentaires. Merci encore, c'est super. A bientôt, Bien cordialement, David Mourey

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012