Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 19:58
Le débat entre les candidats à l’élection présidentielle
devrait être obligatoire !
 
Le 13 avril 2007, le journal Les Echos a publié un article intitulé « Pour une confrontation entre les candidats » de Nicolas VANBREMEERSCH, chroniqueur sur www.debat.2007.fr.
 
L’auteur y rappelle qu’en février, une pétition initiée par des journalistes de l'audiovisuel public pour demander la tenue d'un débat télévisé entre les principaux candidats à l'élection présidentielle a réuni près de 11.000 signatures.
 
Mais rien ne s’est produit.
 
Le nouvel objectif fut d’organiser un e-débat entre les quatre principaux candidats à l’élection présidentielle. Problème : environ un Français sur deux n’a pas accès à Internet. Un vrai débat entre ces candidats aurait du avoir lieu la télévision, seul vrai média quasiment accessible à tous.
 
Mais, encore une fois, rien ne s’est produit.
 
Lundi 02 Avril 2007, dans le ce billet « La démocratie fragilisée, l'Etat menacé » »,je disais que la possibilité d’un débat public ouvert existe, mais celui-ci n’a pas vraiment lieu. Certes, les candidats s’expriment ici, ou là, mais jamais ils ne débattent directement entre eux et devant les citoyens.
 
Pourquoi, cette crainte du débat démocratique quand on sollicite la démocratie pour atteindre la magistrature suprême ?
 
Je propose que soit inscrite dans la Constitution, l’obligation pour les candidats à l’élection présidentielle, de débattre directement entre eux et devant les citoyens, à la télévision.
 
Ces débats seraient animés autour d’experts chargés d’interroger les candidats sans détours sur leurs propositions, avec obligation de ne pas éviter les questions en tournant autour du pot. Aux journalistes de faire en sorte que ces derniers répondent directement et clairement aux questions posées.
 
Il est inacceptable que dans une démocratie, les candidats à la magistrature suprême ne débattent pas directement et à plusieurs reprises devant les citoyens et en direct à la télévision.
 
 
Comment peut-on accepter et même concevoir que de tels débats ne puissent se produire dans une démocratie moderne?
 
Quelle peut être la légitimité d’élus qui se font élire au suffrage universel, fondement de la démocratie, mais refusent de respecter une autre base essentielle de la démocratie, le débat.
 
Ce mépris de la démocratie par ceux qui s’en réclament est dangereux pour l’institution et pour l’avenir de notre société.
 
A lire :
 
Jeudi 22 Février 2007
 
Lundi 02 Avril 2007
 
 
 
 
 
Pour une confrontation entre les candidats
 
 
 
Published by David MOUREY - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012