Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 16:01
Comme je l’indique dans le message d’accueil de ce blog, la démocratie exige le débat et l’objectif de ce blog est bien de tenter de valoriser le débat et donc la démocratie. Il ne peut y avoir de démocratie digne de ce nom si les principes fondamentaux du débat d’idées ne sont pas respectés. 
 
La promotion du débat démocratique est un objectif que je me fixe également au niveau local. Donner l’occasion à chacun de venir débattre sérieusement sur les questions économiques et sociales est un challenge que j’avais envie de relever.
 
J’indiquais d’ailleurs dans le premier billet de ce blog « La démocratie exige le débat », que selon Amartya SEN, prix Nobel d’économie en 1998, « …la lutte pour le modèle démocratique dans le monde entier : c’est, en fait, le plus grand défi de notre temps » et que selon John RAWLS, philosophe américains et auteur d’un ouvrage de référence publié en 1971 et intitulé « Théorie de la justice », « En définitive, le concept fondamental d’une démocratie fondée sur la délibération est le concept de débat en soi. ».
 
Il me semble, en effet, que les débats sont trop souvent escamotés et que les dialogues de sourds se substituent aux débats.
 
Pourtant, toujours selon Amartya SEN, «…la politique de la démocratie donne aux citoyens une chance d'apprendre les uns par les autres, et aide la société à donner forme à ses valeurs et à ses priorités. (…) Les droits civiques et politiques, particulièrement ceux qui sont rattachés à la garantie de la libre discussion, du débat, de la critique et de la contestation, sont au cœur du processus générant des choix de cause. Ces procédés ont une valeur cruciale dans la formation des valeurs et des priorités, et nous ne pouvons, en général, marquer des préférences, exprimées indépendamment du débat public, c'est-à-dire sans tenir compte du fait que sont autorisés un échange et un débat ouverts, ou non. En fait, la portée et l'efficacité d'un débat ouvert sont souvent sous-estimées dans l'évaluation des problèmes sociaux et politiques. »
 
Voilà, en résumé, pourquoi, j’aspire tant à faire vivre le débat démocratique car sans celui-ci, celle-là – la démocratie – n’est qu’une chimère.
 
Je tiens à faire observer, de surcroît, que le pluralisme est plutôt respecté en matière de représentation des idées dans les conférences et débats présentés ci- dessous. Il suffit pour en être convaincu de passer en revue la liste des invités et de regarder de prés quels sont les points de vues qu’ils défendent en priorité, quelles sont leurs origines socio-politiques… Ceci dit, il revient à chaque lecteur de se faire une opinion quant au degré de respect du pluralisme dont j’ai pu faire preuve, principe auquel je tiens beaucoup et que je fais en sorte de respecter le plus et le mieux possible.
 
 
 
Bilan provisoire des débats à Pontault-Combault
en 2006 2007
 
L’année scolaire 2006-2007 touchant à sa fin et la période électorale étant derrière nous, il est temps de faire un premier bilan (provisoire) de cette année riche en évènements démocratiques à Pontault-Combault. En effet, de nombreuses conférences et de nombreux débats se sont tenus dans cette ville de taille moyenne (35 000 habitants) dans laquelle je réside.
 
Certes, j’organise depuis des années des conférences pour les élèves de l’établissement dans lequel j’enseigne mais le processus s’est accéléré et a pris de l’ampleur depuis mai 2005.
 
Ainsi, en mai 1999, alors que je n’étais que professeur stagiaire, un dirigeant d’entreprise est venue s’exprimer devants des classes de seconde. Il s’agissait d’Yvan Vanouche, Directeur régionale chez Polygram et Universal et Ancien directeur national chez Polygram. Puis se sont succédés plusieurs intervenants devant des élèves de terminales et de première à partir de mai 2000.
 
Ce fut d’abord Philipe Frémeaux, Directeur et rédacteur en chef du mensuel Alternatives économiques qui, en mai 2000, est intervenu sur le thème « Europe et politiques économiques » devant une centaine d’Elèves de T ES du Lycée Pierre de Coubertin à Meaux.
En Février 2001, Guillaume DUVAL, Rédacteur en chef adjoint du mensuel Alternatives économiques est intervenu sur le thème « Progrès technique, croissance et nouvelle économie » devant 70 élèves de terminale ES du Lycée Jean Moulin à Torcy.
En Mai 2002, c’est Gaël DUPONT, Economiste à l’OFCE, qui s’est exprimé sur le thème « Euro et politiques économiques » devant environ 150 élèves de terminale ES du lycée de Charles le Chauve à Roissy en Brie.
Guillaume DUVAL, Rédacteur en chef adjoint du mensuel Alternatives économiques, est revenu en Février 2003 pour une conférence sur le thème « Travail Emploi Chômage » devant environ 150 élèves de terminale ES du lycée Charles le Chauve à Roissy en Brie.
 
Le changement de mai 2005
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Depuis mai 2005 Pontault-Combault aura accueilli des économistes prestigieux pour des conférences pédagogiques devant plusieurs centaines de lycéens venus de trois lycées différents et situés dans trois villes différentes.
 
Ce fut d’abord Jean-Paul FITOUSSI qui, le 20 avril 2005,  est venue donner une conférence sur le thème « La construction européenne et le Traité établissant une constitution pour l’Europe ».
Daniel COHEN lui succéda le 15 mai 2006 pour une conférence sur le thème de « Vertus et infortunes de la  mondialisation »..
Enfin, Pierre CAHUC est venu le 9 janvier 2007 pour une troisième conférence pédagogique à destination des élèves sur le « Le fonctionnement du marché du travail ».
 
Pour ces conférences, je dois remercier tous mes collègues sans la collaboration desquels rien ne serait possible. Je ne les oublie pas. Donc un grand merci à Carole PANZER, Jean-Christophe CANDELA, Jérôme FERRIEUX, Kanga KOUASSI, Jean KREMER, Frédérique LAMBERT, Pascal FERRY-HUIBAN, Virginie POPPE et Jérome MANGIONE.
 
Les déplacements successifs de ces trois économistes renommés et reconnus par leurs pairs pour la qualité de leurs travaux, ainsi que l’entrée dans cette année électorale exceptionnelle m’ont conduit à envisager l’organisation de débats publics.
 
Très clairement, au-delà de la diffusion de la culture économique dans le cadre de mon enseignement, il me semble très important de participer à la diffusion de la connaissance économique et des informations économiques à destination de tous.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Proposer à mes concitoyens des débats économiques sérieux, sur des sujets centraux, au cours de la campagne électorale, avec des économistes de premier plan est un pari que je devais tenter, une opportunité que je devais saisir. Ce ne fut pas simple, parfois long à se mettre en place. Il fallu surmonter de nombreux obstacles. Il a fallu ne jamais céder aux moments de découragement en faisant en sorte qu’ils traversent mon esprit sans laisser de trace, comme le vol d’un oiseau dans le ciel.
 
J’ai du lire et apprendre, beaucoup et réfléchir encore et toujours davantage… J’ai posé de nombreuses questions à un grand nombre de personnes pour ne pas glisser sur une peau de banane qui se trouverait là, en travers de mon chemin.
 
Mais la récompense est venue. La satisfaction du cadeau offert à tous ceux qui ont bien voulu se déplacer pour ces débats inédits à Pontault-Combault et dans ses alentours. Il a suffit d’être patient et toujours croire que tout cela était possible. 
 
Je remercie du fond du cœur tous ceux qui sont venus assister à ces débats pas toujours faciles à suivre. De nombreux élèves et anciens élèves, dont certains étaient mes élèves en 2001 sont venus. D’autres élèves et étudiants sont venus grâce à l’aide précieuse de quelques personnes que je n’oublie pas.
 
Les débats publics de l'année 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le 30 janvier 2007, Christian de BOISSIEU, Eric HEYER et Guillaume DUVAL, sont donc venus à Pontault-Combault pour un débat intitulé « Comment retrouver le plein emploi ? »
 
Le 17 avril 2007, Michel PEBEREAU, Jean PISANI-FERRY et Xavier TIMBEAU sont venus débattre sur « La dette publique et les générations futures »..
 
Samedi 2 juin 2007, Agnès Bénassy Quéré et Liem Hoang-Ngoc  sont venus pour un « Débat sur la fiscalité », dans les locaux du Lycée Camille Claudel à Pontault-Combault avec la très amicale collaboration de mon collègue Pascal Ferry-Huiban.
 
Enfin, dans une perspective différente mais complémentaire, j’ai demandé à Danielle MITTERRAND, Présidente et fondatrice de la Fondation France Libertés de venir s’exprimer sur les thèmes « Démocratie et développement » et « Eau et développement ». Cette intervention a eu lieu samedi 12 mai 2007 dans la salle Madame Sans-Gêne à Pontault-Combault..
 
Ces diverses activités n’ont pas laissé les media totalement indifférents, ce qui est fort encourageant. En effet, Dominique Rousset qui anime « L’économie en question » sur France Culture, a annoncé les débats sur le site de l’émission,  de même que des journalistes du magazine « Challenges » et du « Monde de l’éducation ». Par exemple, le débat sur la dette publique, qui s’est tenu le 17 avril 2007, a été annoncé par Vincent Beaufils dans un édito de « Challenges » qui m’était en partie consacré dans le numéro 71 (du 15 au 21 mars 2007). Ce débat est également annoncé clairement dans un numéro du « Monde de l’éducation » paru le 28 03 2007, dans un article rédigé par Marc DUPUIS, rédacteur en chef adjoint, consacré à ces activités et à l’intervention de Pierre Cahuc le 9 janvier 2007 devant 350 élèves.
 
De la démocratie locale
 
Je dois encore souligné qu’aucune conférence pédagogique et qu’aucun débat public n’aurait pu se tenir à Pontault-Combault sans l’autorisation et le soutien sans faille de Jacques HEUCLIN, maire socialiste de Pontault-Combault.
 
 
 
 
Il n’est pas certain que tous les maires auraient accepté de laisser le champ libre à un professeur de sciences économiques et sociales pour organiser ce type de manifestation publique dans une période précédant des élections majeures. J’en ai eu la preuve lorsque dans une ville proche, un adjoint au maire m’a sollicité pour y organiser un débat mais dont je n’ai pas eu de nouvelle depuis que je lui ai fait part du degré de liberté dont je devais disposer dans l’organisation de ce débat. Ceci est vraiment triste pour la démocratie et pour les citoyens.
 
J’en déduis donc, qu’en me laissant choisir librement les thèmes d’intervention et les intervenants, Jacques HEUCLIN a fait preuve d’une ouverture d’esprit et d’un comportement démocratique exceptionnel. Jacques HEUCLIN pourrait être cité en exemple au sein de sa formation politique pour sa grande ouverture d’esprit.
 
Il faut bien comprendre qu’en me donnant autant de liberté d’action, monsieur HEUCLIN prenait le risque de voir venir s’exprimer des personnes capables de convaincre certains de ses concitoyens par des arguments qu’il ne partage pas, voire qu’il réfute. Je ne peux donc m’empêcher de saluer publiquement cet état d’esprit purement conforme à un principe démocratique fondamental.
 
Jacques HEUCLIN est maire de Pontault-Combault depuis 1977. Il fut également deux fois député, notamment entre 1997 et 2002. Il fut battu en 2002 par Guy GOEFFROY, candidat UMP, lequel vient d’être réélu le 17 juin 2007.
 
D’un côté, je suis assez triste qu’un ardent défenseur des valeurs démocratiques et humaines soit battu et ne puisse donc pas jouer un rôle actif à l’Assemblée Nationale, lieu privilégié d’expression de la démocratie.
 
Mais, d’un autre côté, nous avions une grande chance dans la 9ème circonscription de Seine et Marne car nous conservons avec Guy GEOFFROY, un autre ardent défenseur des valeurs démocratiques et humaines.
 
 
 
Il mériterait également d’être cité en exemple au sein de sa formation politique pour sa grande ouverture d’esprit et pour sa volonté de défendre avec acharnement les principes démocratiques.
 
La démocratie a donc de beaux jours devant elle à Pontault-Combault et plus largement dans la 9ème circonscription de Seine et Marne et je compte bien faire feu de tous bois pour organiser de nombreux débats dans les prochaines années.
 
Liens :
 
Le site de Jacques HEUCLIN
 
 
 
Le site de Guy GOEFFROY
 
 
 
 
 
Published by David MOUREY - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012