Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 20:53

 

.

Mercredi 16 janvier 2008, j’ai publiér une tribune dans les pages « Débats et opinions » du quotidien Le Figaro. Le texte a été intitulé par la rédaction :

.

 
Ce texte s’inscrit dans le cadre d’un débat sur l’enseignement de l’économie au lycée par l’annonce de la nomination du Professeur Roger GUESNERIE, Directeur de l’Ecole d’Economie de Paris et Professeur au Collège de France à la tête d'une commision d'étude des manuels de sciences économiques et sociales.
 
Il y a les critiques de Thibault LANXADE, président de la petite Association Positive Entreprise et les propos plus appronfondis de Michel PEBEREAU, Président de BNP-Paribas et de l’Institut de l’Entreprise.
 
Vous trouverez les liens ci-dessous. Vous pouvez aussi consulter les pages rédigées par Marjorie GALY, co-sécrétaire générale de l’Apses, association des professeurs de SES, ici : Apses
 
Il y a de très nombreux liens relatifs aux débats récurrents sur l’enseignement de l’économie au lycée.
 
Je ne partage pas toutes les positions de mes collègues de l’Association, mais de nombreuses infirmations sur la discipline, son origine et les controverses récurrentes qui la touche sont répertoriées sur le site de l’association.
 
A consulter :
 
 
1.
 
16/01/2008
D'ailleurs mes collègues de l'Association des professeurs de SES (Apses) ont organisé un colloque à Dauphine en novembre 2007 et j'organise un colloque sur l'enseignement de l'économie au lycée, le 21 avril au palais du Luxembourg. Enseigner l'économie à mes élèves est un réel plaisir. Exist...
 
2.
 
16/01/2008
Alors comme ça, notre enseignement de l'économie serait une " catastrophe ambulante ", selon les mots de Michel Rocard, membre de l'actuelle commission Pochard chargée de réfléchir à l'évolution du métier d'enseignant ? Au-delà de la polémique, il est plus que jamais utile de se concentrer sur...
 
3.
 
15/01/2008
L'Institut de l'entreprise a engagé une action orientée vers les enseignants de sciences économiques et sociales. La formation des enseignants est un enjeu majeur : à ce titre, il est essentiel d'assurer le succès des stages de trois semaines en entreprise prévus par le ministère pour les futu...
 
4.
 
15/01/2008
Déjà vive la polémique autour de l'enseignement de l'économie n'en finit pas de rebondir. Faut-il pour autant débuter l'année de première par un long dossier sur l'économie du... tatouage, comme Hatier, ou encore prendre l'exemple de la drogue comme marché organisé... " Les manuels scolaires n...
 
 
Les 10 derniers articles sur le site de l’Apses
 
Chronique de Philippe Frémeaux sur France Musique (vendredi 18 janvier 2008)
mercredi 16 janvier 2008
Chronique de Philippe Frémeaux sur France Musique (vendredi 18 janvier 2008) "L’enseignement des Sciences économiques et sociales dispensé aux lycéens de la filière ES est à nouveau sur la sellette. Différentes associations proches du patronat lui reprochent de ne pas donner assez (...) > suite
 
L’expresso du 16 janvier 2008 - Par François Jarraud
mercredi 16 janvier 2008
SES : Vers la normalisation ? "Vision négative de l’entreprise, contenus peu ou pas contrôlés... les manuels d’économie vont faire l’objet d’un audit lancé par le ministre de l’Éducation nationale" nous apprend Le Figaro. Une commission, présidée par R. Guesnerie (...) > suite
16/01/2008 | Le Figaro
mercredi 16 janvier 2008
Entreprise : le point de vue de Thibault Lanxade 16/01/2008 | Mise à jour : 11:23 | Le Figaro . Selon Thibault Lanxade, président de Positive Entreprise, il faut en finir avec cette image pessimiste et réductrice de l’entreprise. Alors comme ça, notre enseignement de l’économie (...) > suite
16/01/2008 | Le Figaro
mercredi 16 janvier 2008
Existe-t-il une bonne méthode pour enseigner l’économie ? 16/01/2008 | Mise à jour : 11:37 | Le Figaro . Par David Mourey, professeur de sciences économiques et sociales à Pontault-Combault (Seine-et-Marne). L’enseignement de l’économie par les professeurs de sciences (...) > suite
 
France Inter le mercredi 16 janvier 2008
mercredi 16 janvier 2008
L’intervention de B. Maris sur les manuels (vers 6h30). IMG/mp3/Marissurmanuel.mp3 L’intervention de JP Fitoussi sur les manuels (vers 8h20). IMG/mp3/Fitoussi.mp3 /ob > suite
 
France Info 16 janvier 2008
mercredi 16 janvier 2008
A 10h15...sur France info, débats Sylvain David et Claude Goasgen (6mn) IMG/mp3/SD10h1516Janv2008FranceInfo.mp3 La suite...(1,5mn) IMG/mp3/suite.mp3 > suite
 
CRAP-mardi 15 janvier 2008
mardi 15 janvier 2008
Revue de presse du mardi 15 janvier 2008 Imaginez que le syndicat des viticulteurs soit mécontent de la manière dont les programmes de SVT traitent de la question du vin, présenté de manière défavorable dans les manuels et n’insistant pas assez sur ses bienfaits et ses vertus. Il (...) > suite
NOUVELOBS.COM | 15.01.2008 | 11:22
mardi 15 janvier 2008
Les manuels d’économie visés par le ministère NOUVELOBS.COM | 15.01.2008 | 11:22 Le ministère de l’Education a commandé un audit externe sur les manuels et les programmes d’économie au lycée, critiqués par le monde de l’entreprise. Un audit externe sur les manuels et (...) > suite
L’Expansion.com 15/01/2008 11:22
mardi 15 janvier 2008
Darcos commande un audit sur les manuels et programmes d’économie au lycée 15/01/2008 11:22 - L’Expansion.com Le ministre de l’éducation nationale a commandé un audit sur les manuels et programmes d’enseignement de l’économie au lycée. Selon l’édition de (...) > suite
 
mardi 15 janvier 2008 par Administrateur
L’intervention de Sylvain David, président de l’Apses, dans l’émission RMC Bourdin&Co, le mard 15 janvier 2008 à 10h20, à propos du débat sur le contenu des manuels de SES. Partie 1 (4 minutes) IMG/mp3/RMC15jan1.mp3 Partie 2 (4 minutes) param (...) > suite
 
.
 

commentaires

Hervé 22/01/2008 14:17

David,
Je salue ton initiative, réunir les profs de SES est une très bonne idée. L’économie est bien un domaine ou l’on peut s’enrichir en confrontant ses idées à celle des autres. Tu démontre s’il en était besoin  que les enseignants font preuve d’esprit d’entreprise.
Je ne suis pas prof mais j’ai été étudiant en fac de sciences éco, il avait des profs de droite et de gauche et intellectuellement, c’était riche.
Dans l’idéal, un prof d’éco devrait rester neutre et annoncer le plus clairement ce qui relève des hypothèses et ce qui relève du raisonnement et développer chacune des logiques parallèles.
Pour revenir au sujet, je ne pense pas qu’il y ait une bonne méthode pour enseigner l’éco. La bonne méthode, c’est celle qui convient au prof, celle dans laquelle il se sent bien, dans laquelle il est à l’aise  et les profs sont différents, c’est aussi celle qui convient  pour capter l'attention des élèves. D’où l’intérêt de ton colloque.

David MOUREY 22/01/2008 21:51

Hervé, merci pour tes compliments et tes encouragements. L'objectif est bel et bien de susciter de beaux et vrais débats afin de faire tomber quelques poncifs. En agissant, on fait le choix de construire son avenir. En décidant d'agir, on décide d'écrire une partie de son avenir. L'indécision est une décision qui engage l'avenir. Il vaut donc mieux décider d'agir mais, en toute modestie, savoir que cet avenir ne dépend pas que de soi. Ce que tu dis sur les professeurs d'économie devrait faire plaisir aux collègues soucieux de pluralisme. Sur la "bonne méthode pour enseigner l'économie", le titre n'est pas de moi, mais des journalistes. Ils ont le droit de choisir les titres des articles qu'ils publient. Je suis d'accord avec toi, il n'y a pas qu'une seule bonne méthode. La pédagogie implique l'existence de plusieurs méthodes efficaces. Cela dit, le colloque et tous les autes moments de reflexion de ce type, doit permettre de définir le champ des possibles.

Hervé 21/01/2008 18:35

David,
 

Je crois que les profs d’économie (et leurs manuels) souffrent de l’image perçue par les « gens » d’entreprises de l’ensemble du corps enseignant.
 

En effet, les enseignants sont entendus dans les média au travers de leurs représentants syndicaux marqués le plus souvent fortement à gauche. Et par assimilation, les profs d’économie sont supposés être de dangereux marxistes (plus dangereux qu’Alain Minc).
 

Y-a-t-il eu des sondages permettant de connaître la couleur politique de vos semblables ? (qui permettraient de corriger cette image supposée)
 

David MOUREY 21/01/2008 22:17

Tu as raison Hervé. Il me semble intéressant de voir l’image que de nombreuses personnes peuvent avoir de nous. Effectivement, nos représentants syndicaux (et nos associations représentatives)  sont plutôt à gauche, voire très à gauche. Et, nous le savons tous, les amalgames sont vite faits et les étiquettes vite collées. Ce que tu dis, exprime donc le point de vue d’une personne qui n’est pas professeur et donc encore moins professeur de SES et tu exprimes clairement ce que de très nombreuses personnes pensent de nous et … de notre enseignement. C’est peut-être triste, mais c’est ainsi.  Dans ces conditions, il ne me semble pas efficace de disqualifier en idéologie les critiques externes car cela revient à adopter les mêmes pratiques que celles que nous pouvons dénoncer quand on nous les applique. Enfin, je n’ai pas de réponse à ta question finale. Ni pour les professeurs en général, ni pour les professeurs de SES, en particulier. En tous cas, étiqueter et qualifier ou disqualifier une personne et son travail à partir de ses supposés préférences idéologiques n’est pas très sérieux. On pourrait procéder ainsi pou tout un chacun. Et donc douter de l'intégrité intellectuelle, de la neutralité, de chaque individu. Non ?
 

 

Aalexandre 18/01/2008 10:16

David : ce matin sur France Culture, JP Fitoussi a remis en cause non pas les enseignants d'économie du secondaire mais le fait d'enseigner si tôt l'economie.... les élèves ne seraient pas assez matures...Il prone plutot l'enseignement de la grammaire de l'économie et non l'économie et la sociologie en tant que telles... reduire le programme autour des concepts fondamentaux en vue de la citoyenneté...cette idée n'est pas mauvaise mais il faudrait ajouter une petite chose : cette grammaire doit être enseignée à TOUS les lycéens (toutes filières confondues, généraliste ou pas)...car ces connaissances de base sont nécessaires à l'épanouissement quotidien des citoyens et permet de replacer les individus dans le coeur de ce qu'est à l'origine l'économie : la gestion de la maison...

David MOUREY 20/01/2008 23:25

Bonjour Alexandre, je suis d'accord, l'économie doit ête enseignée à tous les lycéens. Cela pose donc la question des contenus. Quels sont ces fondamentaux à enseigner à tous les jeunes? quelle est cette grammaire de l'économie ? et quelle nombre d'heures d'économie ? JP Fitoussi a fait d'autres remarques trés interessantes et j'y reviendrai plus tard...

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012