Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 21:05
Vous pourrez lire ci-dessous le Programme Détaillé et quasiment complet du Colloque sur l’enseignement de l’économie au lycée que j’organise lundi 21 avril 2008 au Palais du Luxembourg.
.
L’enseignement de l’économie en débat
.
 
Lundi 21 avril 2008, Salle Médicis, Palais du Luxembourg
 
Quel enseignement de l’économie au Lycée ?
« Vertus et infortunes des Sciences Economiques et Sociales »
 
.........................................................................................................................................................
En Partenariat avec

- Challenges, La Tribune, France Culture
- Le Codice, l'Institut de l'entreprise, l'OFCE
- La ville de Pontault-Combault
.......................................................................................................

David Mourey 
Professeur de Sciences conomiques et Sociales
Organisateur et animateur des tables rondes
.
8 h : Accueil des participants                                    
        
8h30 : Présentation résultats d’un Sondage par Isabelle Knock, déléguée générale du Codice                                      
 
8h 45: Présentation de la discipline par David Mourey                                     
 
 
9h00 : Table ronde n°1 : Les Sciences Economiques Sociales en question
Epistémologie et didactique en sciences sociales, de la multidisciplinarité à la pédagogie inductive.
 
Thème : Le progrès économique et social, De la société industrielle à la société post industrielle 
 
Alain Beitone, Professeur de sciences économiques et sociales, en IUFM, au CNED
 
Louis Chauvel, Professeur des universités à Sciences-Po Paris, Chercheur associé à l’OFCE, Membre de l'IUF
 
Sylvain David, Professeur de sciences économiques et sociales et Président de l'APSES
 
Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques
 
Gilles Rotillon, Professeur de sciences économiques, Université Paris 10
 
 
10h15 : Allocution de Jacques Attali, Président de la Commission pour la Libération de la Croissance Française
 
         Pause à 10h45
 
 
11h : Table ronde n°2 : Le Marché et l’Etat dans une économie moderne
 
Thème : Les rôles respectifs du Marché et de l’Etat dans nos économies
 
Agnès Bénassy-Quéré, Directrice du CEPII Centre d’études prospectives et d’informations internationales, Professeur agrégée à l’Université Paris X – Nanterre
 
Jacques Le Cacheux, Directeur du Département des études de l’OFCE, Professeur des Universités à l’Université de Pau et des Pays de l'Adour, Faculté de droit, d'économie et de gestion
 
Pascal Le Merrer, Professeur à l’ENS-LSH École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines
 
Jean-Marc Sylvestre,  Journaliste économique TF1, Titulaire d’un doctorat en sciences économiques
 
Pierre Richard, Président du conseil d’administration du groupe DEXIA
 
 
12h30 : Allocution de Guy Geoffroy,
Député et Proviseur 
 
 12h 50 Pause Déjeuner
 
  
14h : Allocution de Michel Pébereau
Président de BNP-Paribas, Président de l’Institut de l’entreprise
 
                       
14h15 Table ronde n°3 : 
L’entreprise dans le programme de Sciences Economiques Sociales
 
Thème : L’entreprise : Quelle place dans l’enseignement en SES au lycée ?          
 
Jean-Joseph Boillot, Professeur Agrégé de Sciences Sociales et Docteur en Economie, Chercheur associé au CEPII
Renaud Chartoire, Professeur de sciences économiques et sociales et Co-Secrétaire Général de l’Apses
 
Erik Izraelewicz, Directeur de la Rédaction du journal La Tribune
 
Olivier Pastré,Professeur à l’université Paris-VIII, Président d’IM Bank (Tunis)
 
Michel Pébereau, Président de BNP-Paribas et Président de l’Institut de l’entreprise
   
Pause à 15h45
 
 
16h : Table ronde n°4 : 
Redéfinir les liens entre enseignements secondaires 
et enseignements supérieur de l’économie
 
Jean-Paul Fitoussi, Professeur à Science-Po Paris et Président de l’OFCE (sous réserve)
 
Jérôme Gautié, Professeur à l'Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne
 
Edmond Malinvaud, Professeur honoraire au Collège de France, Membre de l’Académie des Sciences, INSEE-CREST
 
André Tiran, Président de la Conférence des Doyens des facultés de sciences économiques et de gestion         
 
Étienne  Wasmer, Professeur d'économie à  Sciences-Po Paris, Chercheur associé à l’OFCE
 
 
17h30 : Bilan rapide de la journée : David Mourey                                      
   
17h40 à 18h : Allocution de clôture Edmond Malinvaud
Professeur honoraire au Collège de France, Membre de l’Académie des Science
.
A consulter :
 
 
 
Presse écrite
 
L’article dans le Figaro avec tous les commentaires
 
16/01/2008
Par David Mourey, professeur de sciences économiques et sociales à Pontault-Combault (Seine-et-Marne). L'enseignement de l'économie par les professeurs de sciences économiques et sociales (SES) est fréquemment remis en question. ...
 
Jeudi 17 Janvier 2008
.

commentaires

Ozenfant 19/03/2008 19:05

Mon cher David,Veuilles bien vouloir excuser mon temps de réponse !Je sais bien que des économistes dénoncent l'objectif unique de lutte contre l'inflation de la BCE !D’un autre coté, certains économiste Allemands sont plutôt pour et la santé de l’économie réelle (tissu industriel) Allemande est bien meilleure que la nôtre grâce à leurs grandes PMI.Je ne suis pas assez calé en macro-économie pour avoir l’outrecuidance de juger Milton Friedman, mais je serait tenté de penser que ce qu’il dit n’est pas illogique, à propos de la lutte à tout prix contre l’inflation. Il me semble logique aussi de dire que: Veiller sur l'inflation est indispensable. Mais ne veiller que sur l'inflation n'a pas grand sens économique. Mais quand tu dis "Tout le monde le sait", tu fais l’erreur type de l’enseignant. "Tout le monde le sait", n’est une garantie de RIEN. Tout le monde savait que la terre était plate... Et alors !Tout le monde savait que les USA était la 1ère puissance mondial ... En économie... plus pour longtemps ! Dans la recherche, tu vas à l’encontre de tout ce que le monde "sait", pour trouver quelque chose que "Personne ne sait". Je ne nie pas du tout que la gestion efficace d'une économie dépend d'un savant dosage entre politiques macroéconomiques et politiques structurelles.Ce que tu n’as pas l’air de saisir dans la raison de mon discours, c’est que -Marco-économiquement- nous sommes vaguement gérés par qq économistes siégeant dans les Gd corps internationaux (FMI, BCE etc.) que nous ne contrôlons plus.Alors que micro-économiquement notre système fiscal datant des trente glorieuse dépend encore de nous et que là où nous pourrions avoir un action incitatives sur le payeur (le patron)... Nous ne faisons rien !Tu vois que nos avis ne sont en rien antagonistes !Hors David: LE CONSEILLEUR N’EST PAS LE PAYEUR ! Je pense que tu comprends le sens (économique) de cette expression !Amicalement, Oz.

Herv 30/01/2008 11:03

Je reviens sur cette polémique autour du : « Est-il souhaitable  pour un prof de SES d’aller faire un stage en entreprise ou cours de son cursus »
Excusez-moi,  M et Mmes les profs , il s’agit d’une provocation.
J’ai écouté une émission religieuse à la radio au sujet de la contraception. Il y avait un brave homme qui défendait  face à des jeunes (très courtois) la position du pape  sur ce thème, les techniques préconisées et les autres. Il avait l’air très bien documenté mais on sentait  que  son discours restait très théorique …  Et pour cause, c’était un prêtre.
Je me suis dit, qui est-il lui pour m’en apprendre  sur un sujet qu’il refuse de pratiquer  et qu’il ne connait que dans les livres ?

David MOUREY 01/02/2008 22:12

Je ne prends pas ta remarque comme une provocation Hervé. Je pense que c’est souhaitable. que nous, professeurs de sciences économiques et sociales, allions faire des stages en entreprise. Je pense que cela peut être utile. Encore faut-il bien en définir les conditions de préparation, d’exercice et d’exploitation ensuite dans le cadre pédagogique.

Aalexandre 29/01/2008 13:11

Salut David, si tu arrives à regrouper tout ce beau monde je dis chapeau !Ce qui est sur c'est que le pluralisme des points de vue sera bien respecté...bon courage pour l'organisation de cette manifestation...

David MOUREY 01/02/2008 22:08

Merci Alexandre. Cette honnêteté intellectuelle et cette ouverture au débat font honneur à ta défense convaincue de la Démocratie. Merci de reconnaître que le pluralisme des points de vue sera bien respecté. Ce principe est fondamental. Ce n’est pourtant pas l’avis de quelques collègues qui y voient un recrutement orienté et non pluraliste. Bref, tout est toujours discutable mais dans une certaine mesure et avec un minimum de reconnaissance devant l’effort en matière de respect du pluralisme. Quand au courage, il ne me fait vraiment pas défaut. Je prend tellement de plaisir à organiser et anime des débats, à faire vivre la démocratie que je ne suis pas prêt de m’arrêter. Pour y parvenir, je prends bien soin d’écouter et d’entendre les conseils éclairés de tous ceux qui ne jettent pas le bébé avec l’eau du bain.
 

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012