Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 20:31

 

Une matinée de débats avec mes élèves
au ministère de l’Économie
 
J’étais aujourd’hui, avec mes chers élèves, à la 9ème journée du Livre d’économie, au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi,
 
Il y a eu deux débats, et le moins que je puisse dire c’est que de nombreux intervenants ne font pas assez d’efforts pour être pédagogues surtout quand le public est composé de nombreux étudiants et élèves de Pontault-Combault.
 
Pourtant, le « Prix du Livre d’économie » récompense, en particulier et officiellement, les qualités pédagogiques des livres des lauréats.
 
« Le Prix du Livre d’économie récompense chaque année le meilleur livre d’économie, à valeur pédagogique paru dans l’année écoulée. »
 
Certes, tous les économistes ne peuvent pas être des pédagogues aussi excellents que Jean-Paul FITOUSSI, Daniel COHEN, Michel PEBEREAU, Pierre CAHUC, Christian de BOISSIEU, Jean PISANI-FERRY, Agnès BENASSY QUERE, Eric HEYER, Xavier TIMBEAU, Guillaume DUVAL, Michel GODET ET Patrick ARTUS.
 
Tiens, mais c’est étrange, il s’agit des économistes venus à Pontault-Combault...
 
Bref, j’étais un peu désolé pour mes élèves de ce point de vue. Tout cela est toujours très intéressant et je suis conscient d’avoir la chance d’y faire participer mes élèves, mais un effort de pédagogie s’impose. Cela dit, en tant que professeur, je suis bien placé pour savoir qu’on n’est pas toujours aussi pédagogue qu’on le souhaite. Je dis donc cela avec modestie et mesure.
 
And the winner is...
 
... "La société de défiance"
 
1 – « La société de défiance »
par Pierre Cahuc et Yann Algan
 
2 – « Le poivre et l’or noir »
par Philippe Chalmin
3 – « Sommes-nous des paresseux ? »
par Guillaume Duval
 
Les professeurs de SES, qui défendent mordicus les vertus de notre enseignement  liées au croisement des regards disciplinaires auraient été aux anges en entendant Yann Algan et Pierre Cahuc expliquer que l’utilisation de la sociologie et de la psychologie étaient très utiles pour comprendre les comportements (le niveau microéconomique…) des agents économiques.
 
De mon point de vue, je ne m’aventurerai pas à dire que ces chercheurs de très hauts niveaux font des « sciences économiques et sociales » car ils croisent le regards dans le cadre des exigences de la recherche, ce qui n’a rien à voir avec le travail de transmission de connaissance qui nous incombe en lycée.
 
Finalement, le livre de Yann Algan et Pierre Cahuc est un excellent ouvrage qu’il ne faut pas hésiter à se procurer et à lire.
 
La société de défiance par Pierre Cahuc et Yann Algan - Éditions de la  Rue d’Ulm, 90 pages.
 
 
« Sommes-nous des paresseux ? » par Guillaume Duval
 
D’autre part, j’étais vraiment content, je crois qu’il faut le souligner, d’entendre Patrick Fauconnier Grand Reporter au Nouvel observateur et à Challenges  (supposé être un anti-Alter Eco) faire l’éloge du livre de Guillaume Duval. Et ce n’est pas la première fois ! Il suffit de lire deux chroniques dans 2 récents numéros successifs de Challenges.
 
Même madame la ministre, Christine LAGARDE, a souligné les vertus du livre de Guillaume. De là à en faire son livre de chevet… Il y a un pas que je ne franchirai pas.
 
Court extrait du livre de Yann Algan et Pierre Cahuc
 
« Depuis plus de vingt ans, des enquêtes menées dans tous les pays développés montrent que les Français, plus souvent que les habitants des autres pays, se méfient de leurs concitoyens, des pouvoirs publics et du marc. Cette défiance va de pair avec un incivisme plus fréquent dans des domaines essentiels au fonctionnement de l'économie et de l'État-providence. Défiance mutuelle et incivisme persistent depuis plusieurs décennies. Nous montrons néanmoins qu'ils ne constituent pas un trait culturel immuable. L'étude de l'évolution des attitudes sociales sur la longue période révèle que le civisme et la confiance mutuelle se sont dégradés après la Seconde Guerre mondiale. Nous soutenons que c'est le mélange de corporatisme et d'étatisme du modèle social français qui suscite la défiance et l'incivisme. En retour, défiance et incivisme minent l'efficacité et l'équité de l'économie, et entretiennent l'étatisme et le corporatisme. Ainsi, la défiance induit une peur de la concurrence qui provoque l'institution de barrières à l'entrée réglementaires, lesquelles créent des rentes de situation favorisant la corruption et la défiance mutuelle. Un phénomène similaire est à l'œuvre sur le marché du travail… » 
 
Yann Algan est professeur à l'École d'économie de Paris et à l'université Paris-Est. Il est également chercheur associé aux laboratoires Paris-Jourdan Sciences économiques (FSE) et « Organisation et efficacité de la production » (université Paris-Est) et à l'Institute for thé Study of Labor (IZA, Bonn).
 
Pierre Cahuc est professeur à l'École polytechnique et chercheur associé au Centre de recherche en économie et statistique (CREST), au Center for Economie Policy Research (CEPR, Londres) et à l'Institute for thé Study of Labor (IZA, Bonn).
.
.
Published by David MOUREY - dans Livre d'économie
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012