Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 20:18

En complément du billet précédent, voyons ce que nous observons en ce qui concerne les évolutions comparées de la croissance économie, de la croissance de la productivité du travail et de la croissance de l’emploi en France, aux Etats-Unis, en Allemagne et en Espagne.

 

Les observations suivantes confirment-elles le cycle de productivité ?

 

Le cycle de productivité en France

 CroissPatEmploi France 2002 2011

En France, la chute du taux de croissance, puis celle du PIB, s’accompagnent d’un ajustement lent et faible de l’emploi. Conformément à nos attentes, la productivité par tête baisse brutalement.  

 

Le cycle de productivité aux Etats-Unis

CroissPatEmploi EU 2002 2011  

Aux Etats-Unis, la baisse du taux de croissance, puis celle du PIB, sont plus rapides et plus prononcées. L’ajustement de l’emploi y est en revanche plus important qu’en France. Conformément à nos remarques précédentes, la productivité par tête ne baisse pas mais le taux de croissance de la productivité ralentie fortement.  

 

Le cycle de productivité en Allemagne

 CroissPatEmploi All 2002 2011

En Allemagne, la baisse du taux de croissance, puis celle du PIB, sont beaucoup plus radicales encore. Mais l’ajustement de l’emploi y est encore plus faible qu’en France. Logiquement, la productivité par tête baisse drastiquement.  

 

 Le cycle de productivité en Espagne
 

 CroissPatEmploi Esp 2002 2011 

En Espagne, la baisse du taux de croissance, puis elle du PIB, sont assez rapides. Mais le sur-ajustement à la baisse de l’emploi est tel que la productivité par tête augmente sans interruption. Ceci n’est pas une sursise compte tenu de ce que nous avons dit précédemment.

 

Conclusion

 

Les enseignements du cycle de productivité se retrouvent dans les observations générales que nous venons de faire. 

Quelques nuances s’imposent néanmoins. Nous nous intéressons exclusivement aux effets et variations à court terme et de surcroit, nous raisonnons ceteris paribus (toutes choses égales par ailleurs). Autrement dit nous passons momentanément sous silence quelques variables, interactions, interdépendances,…

 

 Source des graphiques :  Patrick Artus, Natixis, Special Report, 7 décembre 2009

A consulter :

 

Cycle de productivité et vitesse d’ajustement de l’emploi 1/2

 

Evolution du PIB dans les Grandes Economies Emergentes

 

Ressorts de la Croissance : De la dette privée à la dette publique

 

Etats-Unis : La croissance par l’endettement, et après … ?

 

Croissance économique, environnement et développement durable

 

PIB : Croissance nominale et croissance en volume

 

Aprés la Crise Financière : Comment sortir d’une récession ?

 

Croissance économique durablement molle pour la France ???

 

PIB et PIB par Habitant : Ecarts Chine, France, Allemagne ...

 

Les temps de la politique économiques

 

« Croissance smithienne » et « Croissance schumpétérienne »

Published by David Mourey - dans Croissance économique
commenter cet article

commentaires

Prof de SES 03/02/2010 11:11


C'est encore moi, merci pour ces deux articles trés instructifs et bien illustrés.
Trés utile pour les élèves et les professeurs ...


Annie 06/01/2010 09:07


Bonjour,
Effectivement. Je ne connaissais pas cette donnée. Merci pour cette précision.
Cdlt.


Annie 05/01/2010 09:33


Bonjour et merci pour ces deux articles.
Pourriez vous cependant, pour les non-initiés, développer les informations corrélées avec l'analyse des graphiques ?
Par exemple, quelles sont les particularités espagnoles qui permettent une croissance de la productivité ?
Cdlt.


David Mourey 05/01/2010 21:37


Bonjour et Merci. Je repdnredai cela. Ce que je peux dire c'est qu'en Espagne la proportion d'emplois temporaires est trés élvée : 32 % en 2007 juste avant la
crise contre moins de 14 % en France.
Cela peut expliquer la trés forte hausse de la productivité à la suite des licenciements et de la baisse de l'embauche sous ce type de contrat.


A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012