Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 10:20

 

Eurostat, l’institut de statistique officiel de l’Union européenne, vient de publier une présentation comparée des  PIB régionaux par habitant en 2007 au sein des pays de l’UE. Ce document purement statistique à l’intérêt de mettre en évidence très clairement les écarts et donc la très grande hétérogénéité des niveaux de vie au sein de l’Union. On en déduit que les besoins sont très différents d’un pays à l’autre, et d’une région à l’autre au sein d’un même pays. Cette situation ne favorise pas la prise de décision collective, les consensus, encore moins l’unanimité. De surcroit, cela pose la question des transferts budgétaires entre régions et entre pays et donc la question du budget de l’Union.

La région de Londres arrive en tête avec un PIB par habitant représentant 334% de la moyenne de l’UE, l’Ile de France arrive en 6éme position avec un PIB par habitant représentant 169 % de la moyenne de l’UE. La France n’a pas de région parmi les 20 régions au plus faible un PIB par habitant par rapport à la moyenne de l’UE.

 

« Le PIB par habitant variait entre 26% de la moyenne de l’UE27

 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 334% dans celle d'Inner London

 

En 2007, exprimé en standards de pouvoir d'achat 1, le PIB par habitant 2 des 271 régions NUTS-2 3 de l'UE27 variait entre 26% de la moyenne de l'UE27 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 334% de cette moyenne dans la région d'Inner London au Royaume-Uni. (…)

 

Plus d'une région sur sept au-dessus de 125% de la moyenne de l'UE27...

 

En 2007, les régions qui occupaient la tête du classement des PIB régionaux par habitant, étaient Inner London au Royaume-Uni (334% de la moyenne), le Grand-Duché de Luxembourg (275%), Bruxelles/Brussels en Belgique (221%), Hamburg en Allemagne (192%), Praha en République tchèque (172%) et l'Île de France (169%). Parmi les 41 régions dépassant le seuil de 125%, neuf régions se situaient en Allemagne, cinq aux Pays-Bas ainsi qu'au Royaume-Uni, quatre en Autriche, trois en Espagne ainsi qu’en Italie, deux en Belgique ainsi qu'en Finlande, une région en République tchèque, au Danemark, en Irlande, en Grèce, en France, en Slovaquie et en Suède, ainsi que le Grand-Duché de Luxembourg. (…)

 

… et une sur quatre en dessous de 75%

 

Les régions ayant le plus faible PIB par habitant se situaient toutes en Bulgarie et en Roumanie, les niveaux les plus bas étant enregistrés dans la région de Severozapaden en Bulgarie (26% de la moyenne), suivies de celles du Nord-Est en Roumanie ainsi que de Severen tsentralen et Yuzhen tsentralen en Bulgarie (27% chacune). Parmi les 66 régions disposant d’un PIB par habitant inférieur à 75% de la moyenne, quinze régions se situaient en Pologne, sept en Grèce ainsi qu'en Roumanie, six en Bulgarie, en République tchèque ainsi qu'en Hongrie, quatre en Italie ainsi qu'au Portugal, trois en Slovaquie, deux (départements d'outre-mer) en France, une région en Espagne, en Slovénie et au Royaume-Uni, ainsi que l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. »

 

1. Le SPA (standard de pouvoir d’achat) est une monnaie artificielle faisant apparaître les écarts entres les niveaux de prix nationaux. Cette unité permet de comparer des indicateurs économiques en volume entre les pays. Les agrégats exprimés en SPA sont calculés en divisant les agrégats à prix courants et en monnaie nationale par les parités de pouvoir d’achat (PPA) respectives.

 

2. Le PIB et, partant, le PIB par habitant, sont des indicateurs de l’activité économique totale d’une région. Il peut être utilisé pour comparer le degré de développement économique des régions. Le PIB n'équivaut pas au revenu dont disposent en définitive les ménages d’une région. Des précisions sur la méthodologie utilisée figurent dans la publication "Méthodologie des comptes régionaux: valeur ajoutée brute et formation brute de capital fixe par branche d'activité", Eurostat, 1995, ISBN 92-827-0160-3.

 

3. Ces données sont basées sur la Nomenclature des unités territoriales statistiques, telle que modifiée en février 2007. La NUTS 2006 fournit une ventilation uniforme et cohérente des unités territoriales pour la production des statistiques régionales de l'UE. Le niveau 2 de la nomenclature distingue 271 régions: Belgique (11), Bulgarie (6), République tchèque (8), Danemark (5), Allemagne (39), Irlande (2), Grèce (13), Espagne (19), France (26), Italie (21), Hongrie (7), Pays-Bas (12), Autriche (9), Pologne (16), Portugal (7), Roumanie (8), Slovénie (2), Slovaquie (4), Finlande (5), Suède (8) et Royaume-Uni (37). L'Estonie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg et Malte sont chacun considérés comme une seule région au niveau NUTS 2. Pour la liste des régions statistiques européennes, voir: http://ec.europa.eu/eurostat/ramon/nuts

 

Le document intégral est ici : Eurostat le 18 février 2010

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/1-18022010-AP/FR/1-18022010-AP-FR.PDF

Published by David Mourey - dans Croissance économique
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012