Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 08:43

Les Editions FAYARD viennent de publier le dernier ouvrage de

Patrick ARTUS et Marie-Paule VIRARD.

« La France sans ses Usines »

Encore un excellent ouvrage de ce duo de choc.

« La France sans ses Usines » de Patrick ARTUSComme il le fait depuis des années, Patrick ARTUS pointe le doigt sur le processus désindustrialisation de la France et d’autres pays de la Zone euro afin d’expliquer comment de mauvais choix de spécialisation aboutisse à des déficits extérieurs et budgétaires chroniques, structurels.

D’où l’idée de la réindustrialisassions pour recréer de la croissance, du revenu, de la dépense privée … dans le but de réduire la dépendance extérieure et aussi les déficits publics.

Je reviendrai sur les thèses des auteurs après une lecture plus approfondie.

 

La France perd ses usines et ses ouvriers.

Pendant longtemps, hommes politiques et beaux esprits ont voulu nous faire croire que le modèle économique idéal pour la France était d’abandonner l’industrie aux pays émergents et de se spécialiser dans les services et les nouvelles technologies.

On mesure aujourd’hui les ravages de cette illusion : désertification industrielle régionale, baisse du niveau des emplois et des salaires, déficit extérieur et dette en croissance exponentielle.

Il n’y a donc rien d’étonnant si la désindustrialisation est en passe de s’imposer comme un des thèmes majeurs de la campagne présidentielle.

Sauf que nous en connaissons très mal l’ampleur, les conséquences et les origines.

C’est tout le mérite de Patrick Artus et Marie-Paule Virard que de démonter idées reçues, erreurs de politique économique et choix hasardeux.

Mais leur livre est aussi un plaidoyer pour la réindustrialisation, autour de quelques réformes structurelles ici exposées avec une clarté qui emporte l’adhésion. Car il y va de nos emplois et de l’avenir de nos enfants…

 

Patrick ARTUS  est Directeur de la Recherche et des études de Natixis, professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, membre du Conseil d’analyse économique et du Conseil d'analyse de la société auprès du Premier ministre.

Marie-Paule VIRARD est journaliste économique. Elle a notamment publié avec Patrick Artus Le Capitalisme est en train de s’autodétruire.

 

Sommaire

 DESINSDUTRALISATION A LA FRANCAISE, LE MAL COURT

L'INDUSTRIE, C'EST DEPASSE, CA SENT MAUVAIS ET C'EST DANGEREUX !

NOUS SOMMES TOUS DES "INDIGNES" DE LA DESINDUSTRIALISATION !

DEMONDIALISATION HEUREUSE, LA NOUVELLE ILLUSION

"L'IDEE D'UNE FRANCE SANS USINES ET SANS OUVRIERS EST UNE IDEE FOLLE"

LA FRANCE, FUTURE FLORIDE DE L'EUROPE ? 

Patrick Artus au Palais du Luxembourg 09 03 2009

Patrick Artus ici au Palais du Luxembourg le 9 mai 2009 lors d’un colloque

que j’avais organisé et modéré sur la crise économique et financière.

 Vous voyez de gauche à droite :

Xavier Timbeau, Agnes Benassy-Quéré, David Mourey, Patrick Artus,  Olivier Garnier

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012