Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 19:39

Les éditions Eyrolles-Editions d’Organisation,  proposent une nouvelle Collection : « Le capitalisme en mouvement ». Quatre ouvrages viennent d’être publiés :

 

« Le capitalisme idéal » de Nicolas Bouzou

« Entreprises : une affaire d'Etat » de Marie Visot

« Vers un capitalisme féminin » de Rafik Smati

« Un monde sans crédit ? » de Nicolas Pécourt

 

J’ai d’abord porté mon attention sur celui de Nicolas BOUZOU avec « Le capitalisme idéal » dont je viens de lire ce matin la première moitié.

Cet auteur avait déjà publié un « Petit précis d'économie appliquée à l'usage du citoyen pragmatique » en mars 2007  et  « Krach financier » en décembre 2008

 

Nicolas BOUZOU est un jeune économiste qui a reçu le Prix Spécial du Jury du Prix Turgot du meilleur livre d’économie financière pour son ouvrage « Petit précis d'économie appliquée à l'usage du citoyen pragmatique ». Nicolas Bouzou est économiste, directeur-fondateur d'Asterès. « Le capitalisme idéal » de Nicolas BOUZOUIl est chargé de cours au sein du MBA de droit des affaires et de management à Paris Il-Assas. Il intervient à la radio et à la télévision et signe des chroniques dans la presse. Il donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger. Il dirige désormais la collection « Le capitalisme en mouvement ».

Dans « Le capitalisme idéal », l’auteur ne cherche pas à idéaliser le capitalisme. Au contraire, il nous invite à bien en reconnaitre les avantages pour mieux les distinguer des défauts. C’est « le pire des systèmes à l’exception de tous les autres » nous dit-il. Dans un langage simple et clair, il rappelle qu’il ne faut pas confondre capitalisme et économie de marché.

Il procède, via un retour sur l’histoire depuis le Moyen-âge à des comparaisons utiles sans prétendre à l’exhaustivité.

Il nous explique comment la révolution industrielle, qui a débuté au Royaume-Uni mi 18éme, s’est fondée sur de nombreuses innovations née au cours des siècles précédents sa matérialisation.

 Il nous dit pourquoi, cela a commencé au Royaume-Uni avec les enclosures et l’apparition de la propriété privée … La question des droits de propriété est au coeur du capitalisme, des incitations e des échanges. Enfin, il procède de manière prudente à des comparaisons éclairantes entre les systèmes économiques de la Corée du Nord, de l’Islande, … Bref, un livre facile à lire et instructif dans le cadre d’une collection qui devrait aider chacun à mieux se situer face aux grands enjeux contemporains. Je vous laisse donc découvrir la suite dans l’ouvrage lui-même.

 

Présentation de l’éditeur 

Le capitalisme a survécu. La crise de 2008-2009 ne lui a pas porté le coup de grâce que certains prédisaient. Si le capitalisme n'a pas cédé pendant cette crise - la plus grave depuis les années 1930 -, il ne cédera plus. C'est cette "fin de l'histoire" qui nous invite aujourd'hui à de nouvelles responsabilités. Est-il juste de systématiquement renvoyer dos à dos capitalisme et démocratie, capitalisme et écologie, capitalisme et religion, capitalisme et morale ? Efficacité économique, liberté politique, respect de l'environnement seraient-ils inconciliables ? Quel capitalisme après la crise ? Nicolas Bouzou interroge les époques et nous fait parcourir le monde. Avec lui nous faisons halte en Corée du Nord et en Islande, en Chine et en Angleterre. Nous croisons Oscar Wilde, Roberto Saviano ou Michael Jackson. Nous retournons dans le Moyen Âge français et même dans l'Amérique précolombienne, pour en tirer des enseignements. Si le capitalisme est un système imparfait, il n'en est que plus perfectible. Ne le renions pas, mais n'en nions pas les injustices. Aussi appartient-il à chacun de mettre en oeuvre un capitalisme contemporain plus éthique, plus solidaire, plus juste.

 Au sommaire

Avant-propos - La fin de l'histoire

Joies et misères du capitalisme

Améliorer le capitalisme par le capitalisme

Le capitalisme du corps et de l'esprit

Le capitalisme idéal est féminin et sobre

Conclusion - Petits et grands : la parabole de Cajamarca

 

Nicolas Bouzou 

Le capitalisme idéal 

Krach financier 

Petit précis d'économie appliquée à l'usage du citoyen pragmatique 

Collection Le capitalisme en mouvement

acheter avec eyrolles.com
acheter avec amazon.fr
acheter avec fnac.com

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012