Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 20:24

Les éditions DALLOZ viennent de publier un très bel ouvrage de réflexion sur le droit : « Regards sur le Droit »

« Regards sur le droit » sous la direction de François TIl s’agit d’un recueil de textes, et de réflexions croisées, sur le droit par des personnes qui ne sont pas nécessairement des juristes.

Cet ouvrage a été préparé sous la direction de François Terré, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

 Dés la lecture du sommaire détaillée et de l’introduction de François Terré, on prend vite la mesure des interactions irréductibles entre le droit et de nombreuses autres disciplines.

 De mon point de vue, et pour commencer, il me parait très intéressant de lire les textes qui portent sur les relations étroites qui existent entre Economie et Droit, Sociologie et Droit, Science Politique et Droit car ces trois sciences sociales sont au fondement de l’enseignement de sciences économiques et sociales (SES) au lycée.

 Le non juriste que je suis, devient de plus en plus curieux en ce qui concerne le droit, sa nature, ses fondements, ses sources, ses conséquences, ses formes, … et il me semble d’emblée que ce type de livre est tout à fait approprié pour faire un premier tour de la question juridique avant éventuellement, probablement, d’approfondir certains domaines spécifiques.

 Je reviendrai ultérieurement sur les parties consacrées aux interdépendances Economie et Droit, Sociologie et Droit, Science Politique et Droit.

En attendant, je vais lire progressivement ce livre et je vous invite à en faire de même afin de progresser dans la compréhension du droit qui est omniprésent mais qui paradoxalement reste très méconnu de la plupart d’entre nous.

 

 Présentation de l’éditeur : Dans les cycles de communications qui accompagnent la vie de l'Académie des sciences morales et politiques, l'un des derniers a été consacré à des regards sur le droit.

II ne s'agissait pas d'une introspection demandée aux gens de loi, mais d'une investigation relative aux regards que des penseurs portent sur le droit de manière plus générale, c'est-à-dire dans tous les chemins de l'intellect, là où interfèrent les savoirs de l'homme. Par les vertus de comparaisons venues d'ailleurs, l'image offerte par le juridique favorise les progrès des réflexions et des entreprises.

Depuis des millénaires, l'on disserte sur le sens et le fondement du droit. Or, notre temps s'y prête même plus que d'autres. D'abord en raison du développement exponentiel des lois et des jugements. Ensuite, cela expliquant ceci, par une détérioration du sens et de l'essence du juridique. Cette évolution, probablement inévitable, explique ce qu'a pu devenir la place des juristes dans notre société. Elle incitait à y regarder à nouveau.

II faut bien admettre que, dans une société qui se veut démocratique, nul ne doit se désintéresser du droit et considérer qu'il s'agit là de l'affaire des autres.

  

Table des matières

 

 TERRE (F.), « Introduction », p. 1

 

Première partie : Du côté des expressions

 FOYER (J.), « Droit et latin », p. 23

LEROYER (A.-M.), « Langage du droit et terminologie juridique », p. 27

VALLEE (C.), « Le droit vu par un éditeur », p. 39

FALQUE-PIERROTIN (I.), « Internet et le droit », p. 51

 

 Deuxième partie : Du côté des destinataires

 MOLFESSIS (N.), « La perception commune du droit », p. 63

GODE (P.), « L’entreprise et le droit », p. 77

GUTMANN (D.), « La norme fiscale. Regards croisés du fisc et du contribuable », p. 91

 

 Troisième partie : Du côté des forces créatrices

 BREDIN (J.-D.), « La loi, la mémoire et l’histoire », p. 103

RAYNAUD (P.), « Le droit et la science politique », p. 109

FRISON-ROCHE (M.-A.), « Droit et économie », p. 119

 

Quatrième partie : Du côté des forces politiques

GARAUD (M.-F.), « Le droit vu par les politiques », p. 131

MANENT (P.), « Du souverain juge au juge souverain », p. 147

ZOLLER (E.), « Droit et régulation », p. 155

 

Cinquième partie : Du côté des sociologues

COMMAILLE (J.), « Droit et sociologie. Des rapports au risque de l’histoire, p. 173

ROBERT (J.-H.), « Criminologie et droit pénal », p. 183

VERDIER (R.), « Une approche ethno-anthropologique du juridique », p. 195

HILAIRE (J.), « L’iconologie juridique : une science historique ? », p. 211

 

Sixième partie : Du côté des artistes

DEPAMBOUR-TARRIDE (L.), « Sculpture, peinture et histoire du droit français », p. 221

PIQUET (H.), « Justice arctique et justice « canadienne » au miroir de l’art Inuit », p. 233

CAYE (P.), « Droit et architecture. Savoirs de la différence, arts de la distance », p. 251

MARKESINIS (Sir B.), « La Paradis perdu de Milton et sa conception de la justice divine », p. 259

 

Septième partie : Du côté des lettrés

SLAMA (A.-G.), « Littérature et droit », p. 287

OST (F.), « Le droit au miroir de la littérature », p. 297

 

Huitième partie : Du côté des philosophes

BOUCHER (P.), « Leibniz et le droit », p. 315

BOURGEOIS (B.), « Hegel et le droit », p. 325

 

Neuvième partie : Au-delà

DELMAS-MARTY (M.),

« Le rôle du droit dans l’émergence d’une communauté mondiale de valeurs », p. 335

FENOUILLET (D.), « Conscience et droit. Liberté et responsabilité », p. 345

CHARNAY (J.-P.), « Evolution du droit musulman. De la révélation à la « déjudiciarisation », p. 369

DUMORTIER S. J. (F.-X.), « La passion de l’universel. La place du droit dans et pour la Compagnie de Jésus », p. 401

 

Le site de l’éditeur :  Dalloz

http://www.dalloz.fr/

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012