Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 08:51

 

« Le choc des capitalismes » de Daniel PINTOLes éditions Odile JACOB

viennent de publier

 « Le choc des capitalismes »

de

Daniel PINTO

 

Dans le « Le choc des capitalismes »  Daniel PINTO nous explique « comment nous avons été dépossédés de notre génie entrepreneurial et comment le réinventer !

Alors que nous nous interrogeons sur nos capacités à faire augmenter notre croissance potentielle, ce livre  nous rappelle que sans un tissu productif composé d’entrepreneurs, d’innovateurs et pas seulement de financiers …, nous ne ferons pas redémarrer durablement notre économie.

Il n’existe pas d’autre « mode d’emploi » pour une croissance soutenue et durable !

Quand le capitalisme financier remplace le capitalisme entrepreneurial, quand le court-termisme se substitue aux visions et stratégies de long terme, l’entrepreneuriat fond comme la neige au soleil et la dynamique économique (effective et potentielle) se réduit comme une peau de chagrin !

Un livre à lire pour son élan d’optimisme et son réalisme salvateur !

 Ce livre part d’un constat simple : né en Occident, le capitalisme entrepreneurial a changé de camp.

Aujourd’hui, les créateurs d’entreprises et les capitaines d’industrie visionnaires ne se trouvent plus aux États-Unis ni en Europe, mais en Inde, en Chine ou au Brésil.

Les patrons occidentaux se sont transformés en producteurs de résultats trimestriels asservis à un actionnariat financier évanescent.

En perdant le lien émotionnel entre l’actionnaire et l’entreprise, notre capitalisme se suicide à grande vitesse.

L’Occident est-il donc condamné à perdre la partie face aux puissances émergentes ?

Pourquoi ne serions-nous pas capables de retrouver le « mode d’emploi » de la croissance ?

Dressant un réquisitoire sans concession des mondes de la finance et de l’entreprise qu’il connaît intimement, à l’Ouest comme à l’Est, Daniel Pinto propose des solutions originales pour redynamiser le capitalisme et retrouver l’équation magique État-entrepreneurs-marché qui en avait fait le succès.

Daniel PINTO est cofondateur et P-DG de Stanhope Capital, l’un des principaux groupes indépendants de gestion d’actifs et de conseil en Europe. Il a également fondé New City Initiative, un think tank visant à remettre la finance au service de l’économie. Diplômé de Sciences-Po et de la Harvard Business School, il siège aux conseils d’administration et comités d’investissements de plusieurs sociétés à travers le monde.

Les éditions Odile JACOB

http://www.odilejacob.fr/

« Le choc des capitalismes » de Daniel PINTO

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 08:23

 

« Principes d'économie » 7e édition 2013 de John Sloma

Les Editions PEARSON

 viennent de publier un Manuel de référence  :

 « Principes d'économie »

  7e édition 2013  de

   John Sloman, Alison Wride

Cette 7e édition est adaptée par

 Patrick Cohendet, Thierry Burger-Helmchen, Jérôme Gallo, Julien Pénin

Un manuel veritablement excellent

 et fort utile aux professeurs

de l'enseignement secondaire

mais également adapté

pour les etudiants de Licence.

  

Ce livre est le manuel d'initiation idéal pour comprendre l'ensemble des problématiques économiques. Sa structure simple et claire, son volume raisonnable et son contenu complet et à jour permettent de dégager les fondamentaux du cours.
• Les chapitres de microéconomie présentent les fonctions de production, de coûts et d'offre sur un marché, les préférences et les choix des consommateurs ainsi que les différentes structures des marchés.
• La partie sur la macroéconomie traite du PIB, de l'inflation, du chômage et des politiques auxquelles les États peuvent faire appel pour favoriser la croissance.
• Les derniers chapitres mettent l'accent sur les grandes questions internationales : le rôle de l'OMC et la libéralisation croissante des échanges, la structuration des blocs commerciaux, les enjeux de l'Union européenne.

L'adaptation prend soin de mettre en valeur les qualités du texte original tout en contextualisant l’essentiel des données et des exemples. Les nombreux développements français et européens proposés rendent les concepts et les démonstrations totalement explicites pour le lecteur francophone.

Les formulations mathématiques sont limitées en nombre et les plus complexes sont explicitées. L’appareil pédagogique comprend également des tableaux, des figures, des exemples réels, de nombreuses questions de révision au fil de la lecture, ainsi que des exercices d’entraînement et de compréhension à la fin de chaque chapitre.

Dans cette nouvelle édition :
• Un chapitre sur la crise, complètement nouveau.
• La refonte du chapitre introductif et du chapitre sur la création monétaire et le fonctionnement des institutions bancaires.
• Deux chapitres nouveaux sur l’économie internationale.
• La mise à jour de toutes les données, des exercices actualisés, etc.

 

John Sloman est professeur d'économie à l'université de Bristol. Il dirige depuis une dizaine d'années le réseau de promotion de l'enseignement de l'économie au Royaume-Uni. Il est également l'auteur de nombreux ouvrages d'introduction à l'économie.

Alison Wride est professeur à l'université de Exeter.


Patrick Cohendet est professeur à l'université Louis Pasteur de Strasbourg et professeur visiteur à HEC Montréal. Il est aussi codirecteur du master « Gestion internationale » de la faculté des sciences économiques et de gestion de l'université Louis Pasteur, et directeur du service d'enseignement des affaires internationales à HEC Montréal.

Thierry Burger-Helmchen   est Professeur à l'Université de Strasbourg (Docteur en Sciences de Gestion, Habilité à diriger des recherches). Il enseigne les fondements de l'analyse économique des entreprises à l'EM Strasbourg et à l'IUT Louis Pasteur. Il est chercheur au sein du BETA - Bureau d'Économie Théorique et Appliquée.

Jérôme Gallo est professeur d'économie et directeur des masters spécialisés et Masters of Science au Groupe ESC Dijon-Bourgogne. Il enseigne également l'économie dans diverses institutions françaises et étrangères.

Julien Pénin est maître de conférences en sciences économiques à l'université de Strasbourg. Il enseigne la microéconomie ainsi que l'économie et la gestion de l'innovation. Il est aussi responsable du master « Management des organisations, option gestion industrielle et innovation ».

 

Sommaire

01. Introduction à l'économie

I Microéconomie
02. Comprendre le fonctionnement des marchés
03. L'intervention publique dans une économie de marché
04. Les fondements de la demande de biens et de services
05. Les fondements de l'offre de biens et de services
06. Maximisation du profit, concurrence pure et parfaite et monopole
07. Maximisation du profit et concurrence imparfaite
08. La distribution des revenus
09. Inégalités, pauvreté et politiques de redistribution
10. Efficience des marchés et intérêt public
11. Les politiques environnementales
12. Politiques de la concurrence, privatisation et régulation

II Macroéconomie
13. L'économie nationale
14. Enjeux et approches de la macroéconomie : un aperçu
15. Macroéconomie : une approche à court terme
16. Monnaie et taux d'intérêt
17. La monnaie et les marchés des biens et des services
18. Politique budgétaire et politique monétaire
19. Offre globale, chômage et inflation
20. Macroéconomie et croissance économique : une approche à long terme
21. Les politiques économiques ciblées sur l'offre

III Économie internationale
22. Le commerce international
23. L'interdépendance globale et régionale dans l'économie mondiale
24. Les problèmes économiques des pays en voie de développement
25. La crise économique de 2008-2010

 

Les éditions PEARSON

http://www.pearson.fr/superieur/

« Principes d'économie » 7e édition 2013 de John Sloma

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 07:47

 

L« Comprendre l'économie »es éditions DE BOECK, dans la collection Ouvertures économiques, viennent de publier un manuel riche d’enseignements clairs sur six questions centrales de l’économie contemporaine. Les chapitres sont rédigés dans un langage très pédagogique de manière à rester accessibles aux non spécialités aussi !  

Ce livre d’Hervé Charmettant, Georges Sébastien et Guillaume Vallet est intitulé « Comprendre l'économie »

La préface est signée Jerome Gautié !

 

Je vous le recommande vivement ! Pour exemple, le chapitre 2 «  La France va-t-elle perdre son industrie » vaut le détour compte tenu de l’actualité !

 

Ce manuel d'initiation à l'économie traite 6 questions clés, à «déchiffrer» : Qu’est-ce que la création de richesse ? La France va-t-elle perdre son industrie ? Comment peut-on expliquer le « chômage de masse » ? Comment peut-on rendre compte des inégalités ? Qui détient les pouvoirs dans l'économie mondiale ? Le développement durable est-il la solution ? Ces questions font écho aux débats sur l’économie dans la société et tout citoyen peut ainsi être intéressé.

L'ouvrage vient en appui d'apprentissage pour des publics débutant dans la matière, avec un souci constant de pédagogie par une décomposition analytique des thèmes traités.

Pour chaque question, le modèle d'exposé de «la question à décrypter» est le même :

  • une entrée par l'actualité de la question, en montrant son importance dans la société et comment elle concerne le citoyen
  • une présentation préalable des outils de connaissance, afin de pouvoir décrypter les informations utiles : statistiques, classifications, indicateurs…
  • un traitement central de la question à travers les faits à analyser où ceux-ci sont structurés, hiérarchisés et expliqués
  • la mise au jour des liens avec les arguments des économistes toujours sous-jacents à l’analyse des faits et aux controverses suscitées
  • un zoom sur un point particulier du thème traité constituant le "plus" sur la question
  • des pistes pour en savoir plus à travers une bibliographie sélective et commentée.

Chaque rubrique présente des exemples et des encadrés pour aider à comprendre. Un lexique des termes spécialisés est inclus au fil de la lecture en notes de bas de page.

L'ouvrage est conçu pour les étudiants de classes préparatoires et de niveau Licence 1 en Economie et tous ceux qui ont l’occasion d’aborder l’étude de l’économie dans leur cursus.

 

Table des matières

QU'EST-CE QUE LA CREATION DE RICHESSE ?

LA FRANCE VA-T-ELLE PERDRE SON INDUSTRIE ?

COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHOMAGE DE MASSE ?

COMMENT PEUT-ON RENDRE COMPTE DES INEGALITES ?

QUI DETIENT LES POUVOIRS DANS L'ECONOMIE MONDIALE ?

LE "DEVELOPPEMENT DURABLE" EST-IL LA SOLUTION ?

 

Hervé Charmettant
Ayant une expérience d'une vingtaine d'années d'enseignement en lycée et en classe de prépa-Hec, Hervé Charmettant est actuellement enseignant-chercheur à la faculté d'Économie de Grenoble. Il y est responsable d'un cours en L1 intitulé «Questions économiques contemporaines», qui vise à donner une culture économique de base à tous les étudiants en économie et gestion. Les autres enseignements dont il a la charge par ailleurs portent sur le champ de l'économie du travail et des politiques de l'emploi. C'est dans ce champ qu'il effectue des recherches qui ont donné lieu à des publications dans des revues scientifiques. L'angle sous lequel il aborde l'économie est inspiré par les théories institutionnalistes, et en particulier par l'économie des conventions.


Georges Sébastien
Georges Sébastien est Directeur de l'Institut d'Études Sociales (IES) de Grenoble, Docteur en Économie et Professeur certifié de Sciences Économiques et Sociales. Il est en outre formateur dans les domaines de l'économie et de la communication auprès d'un public varié, composé d'étudiants et de salariés d'entreprise.


Guillaume Vallet
Agrégé de Sciences sociales et Maître de conférences en Sciences économiques, Guillaume Vallet travaille à la faculté d'Économie de l'Université Pierre Mendès-France de Grenoble. Il est notamment responsable de la préparation au CAPES de Sciences économiques et sociales. Il est aussi doctorant en Sociologie à l'Université de Genève et à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. Ainsi, ses centres d'intérêt en Sciences économiques sont la monnaie, la Suisse et l'intégration européenne ; en sociologie, ils portent sur le genre, le corps et le sport.

 

Jerome Gautié 

Professeur d'économie à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Directeur de l'Institut des Sciences Sociales du Travail (ISST) de Paris 1.Chercheur au Centre d'Economie de la Sorbonne

 

Les éditions DE BOECK

http://superieur.deboeck.com/

 « Comprendre l'économie » 

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:59

« Introduction à l’économie internationale » de Pierr

Les Editions DE BOECK viennent de publier un livre qui tombe à point puisqu’il permet d’aborder la question de la compétitivité macroéconomique de manière intelligente et non simpliste comme cela est fait tous les jours ici ou là !

 

Ce livre de Pierre BERTHAUD  est intitulé « Introduction à l’économie internationale »

 

Je l’ai acheté il y a deux jours et j’étais très heureux d'y lire des contenus proches de ce que j’avais déclaré lors de l’ouverture d’un récent colloque que j’ai modéré à la Banque de France, le 29 janvier 2013.

 

 Je propose à toutes celles et ceux qui s’invitent dans le débat sur la « compétitivité » de l’économie française à lire ce livre pour cesser d’énoncer des contrevérités et/ou des énoncés simplistes qui relèvent davantage de la conviction que de l’analyse !

 

« Cet ouvrage constitue une introduction aux problématiques de la compétitivité nationale dans le contexte de la mondialisation.

Plutôt que de balayer superficiellement une vaste série de théories et de thèmes, il met l'accent sur les points de conflit que la mondialisation occasionne lorsqu'elle prend, comme c'est le cas aujourd'hui, les traits d'un processus d'accumulation intensive où prédominent les enjeux de répartition internes et internationaux. Il soulève ainsi certains des enjeux principaux de la conduite des politiques publiques nationales et internationales dans les domaines de la production et des échanges.

Il vise avant tout à éclairer les futurs décideurs publics et privés, issus de l'université ou des grandes écoles, sur la nature des choix et arbitrages auxquels les politiques publiques nationales et internationales sont confrontées dans le contexte de la mondialisation de l'économie.

Issu d'une expérience de plus de 10 ans d'enseignement à distance sur les sujets de l'économie internationale et de l'économie politique internationale, l'ouvrage est tout particulièrement conçu pour compléter les manuels de base en économie internationale et en relations internationales. »

 

Table des matières

MONDIALISATION OU GLOBALISATION ?

LA COMPETITIVITE DANS LE CONTEXTE DE L'ACCUMULATION INTENSIVE.

Internationalisation de la production.

Investissement international et accumulation intensive.

Les stratégies des firmes et l'accumulation intensive.

MONDIALISATION ET COMPETITIVITE DES NATIONS.

La "rhétorique de la compétitivité".

Mesurer la compétitivité des nations.

Critique de la compétitivité.

GLOBALISATION ET INEGALITES.

L'inégalité du monde : de quoi parle-t-on ?.

L'ouverture commerciale est-elle coupable ?.

Les explications alternatives.

LES DILEMMES DE L'OUVERTURE : ENSEIGNEMENTS DE LA THEORIE DU COMMERCE INTERNATIONAL (TCI).

Le libre-échange comme optimum collectif.

La répartition des gains entre les pays (termes de l'échange).

Le libre-échange à la lumière du dilemme du prisonier

 

Pierre BERTHAUD est maître de conférences en économie à l'Université Pierre-Mendès France de Grenoble (UFR Économie, Stratégies, Entreprise) et chercheur au Laboratoire d'économie de la production et de l'intégration internationale (LEPII-CNRS). Responsable du Master 2 "Gouvernance des Organisations pour le Développement International", il est spécialisé sur les questions du développement, de la soutenabilité et de l'économie politique internationale. Titulaire d'un doctorat et d'une habilitation à diriger des recherches en économie internationale, il a publié ou co-publié plusieurs livres, rapports et articles dans différentes revues académiques à comité de lecture aussi bien en France qu'à l'étranger.

 

Les éditions DE BOECK

http://superieur.deboeck.com/

« Introduction à l’économie internationale » de Pierr

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:58

 

« Monnaie, Banque et Marchés Financiers » par FrédericLes Editions PEARSON ont publié en 2010

un Manuel fondamental et qui fait référence  désormais :

« Monnaie, Banque et Marchés Financiers » de Fréderic MISHKIN, 9e édition 2010

 

Cette édition européenne est adaptée par Christian Bordes, Pierre-Cyrille Hautcœur, Dominique Lacoue-Labarthe, Xavier Ragot

 

Frederic S. MISHKIN est professeur de Banking and Financial Institutions à la Graduate School of Business de Columbia University, New York. Depuis sa nomination par le président George W. Bush au conseil des gouverneurs du Système de réserve fédérale en septembre 2006, il participe directement à l'élaboration de la politique monétaire des États-Unis.

Christian Bordes est professeur d'économie à l'Université de Paris I (Centre d'économie de la Sorbonne). Ses enseignements portent sur les théories et mécanismes monétaires, les relations monétaires internationales et l'intégration monétaire européenne. Il a traduit et adapté les chapitres sur les questions monétaires.

Pierre-Cyrille Hautcoeur est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales et professeur associé à l'Ecole d'économie de Paris. Il enseigne l'économie politique des marchés financiers et a pris en charge les chapitres sur les marchés financiers.

Dominique Lacoue-Labarthe est professeur d'économie à l'université Montesquieu-Bordeaux IV et enseigne l'économie bancaire et financière internationale ainsi que les crises et la stabilité financières. Il a traduit et adapté les chapitres sur la banque.

 

Très clairement, je ne me lasse pas de passer un moment à étudier, revoir, les chapitres des grands manuels universitaires. Cela me permet de prendre de la distance et de la hauteur dans les débats économiques politisés et médiatisés, qui sont souvent simplifiés à la limite de la caricature.

Tous les chapitres ne sont pas aussi accessibles les uns que les autres, cela dépend de notre formation, mais on ne peut rien comprendre sans effort. Donc, de mon point de vue, si je ne comprend pas tout du premier coup et que je dois travailler pour comprendre, cela me semble tout à fait normal. Si on ne veut pas faire d’efforts, alors admettons que nous ne comprenons rien ou presque !

 

« Best-seller incontournable, le livre de Frederic Mishkin présente une analyse économique des systèmes financiers au sein desquels les banques centrales conduisent la politique monétaire de leurs pays. Il expose également les fonctions économiques des banques commerciales et des autres intermédiaires financiers, dans une perspective nationale et internationale.

L'ouvrage doit son succès à deux qualités essentielles :
L'auteur propose un cadre d'analyse unifié s'appuyant sur un petit nombre de principes économiques fondamentaux, exposés en termes simples.
La pédagogie remarquable repose sur une formalisation mathématique simplifiée et s'accompagne systématiquement de tableaux et de schémas explicatifs.

L’édition francophone a fait l’objet d’un impressionnant travail d’adaptation. Elle analyse avec précision le fonctionnement des institutions européennes, les outils de la politique monétaire dans l’Union, le système bancaire français, les conflits UE-autorités nationales, l’harmonisation de la réglementation prudentielle dans le marché unique, etc.

Outre une actualisation rigoureuse des données, la nouvelle édition propose :
Un chapitre complet sur la crise qui a commencé en 2007. Il approfondit l’analyse des crises financières et introduit le système bancaire parallèle et le rôle de la titrisation dans l’éclatement de la bulle immobilière.
Un nouveau chapitre sur les produits dérivés, qui permet de comprendre le fonctionnement de ces produits dont le développement rapide joue un grand rôle dans la finance contemporaine.
Les mesures non conventionnelles de politique monétaire prises par la BCE au cours de la crise, qui sont comparées à celles introduites par la Fed et la Banque d’Angleterre.
Une présentation plus détaillée du taux de change et des régimes et stratégies de politique monétaire.

Grâce à quelque 400 questions et problèmes de fin de chapitre, le lecteur pourra tester ses connaissances et les mettre en pratique, notamment en analysant des informations économiques et financières accessibles sur Internet. »

 

Sommaire

I Introduction
01. Pourquoi étudier la monnaie, les banques et les marchés financiers ?

02. Vue d'ensemble du système financier
03. Qu'est-ce que la monnaie ?

II Les marchés financiers
04. Les taux d'intérêt
05. Comprendre les taux d'intérêt
06. La structure par risque et la structure par terme des taux d'intérêt
07 Marché boursier, théorie des anticipations rationnelles et hypothèse d'efficience des marchés
08 Les produits financiers dérivés

III Les institutions bancaires et financières
09. Une analyse économique de la structure financière
10. Les crises financières et la panique de 2008
11. La banque et la gestion des institutions financières
12. Analyse économique de la régulation bancaire
13. L'industrie bancaire aux Etats-Unis : structure et concurrence
14. L'industrie bancaire dans l'Union européenne : structure et régulation
15. Le système bancaire en France : ouverture et crises

IV La banque centrale en action et la conduite de la politique monétaire
16. L'organisation des banques centrales et du Système européen de banques centrales
17. L'analyse de la création de monnaie
18. Les instruments de la politique monétaire
19. La politique monétaire : la stratégie et les aspects tactiques
20. La stratégie de politique monétaire et l'action de la Banque centrale européenne

V La finance internationale et la politique monétaire
21. Le marché des changes
22. Le système financier international

VI Macroéconomie monétaire
23. La demande de monnaie
24. L’analyse de l’offre et de demande globales
25. Les mécanismes de transmission de la politique monétaire : les faits
26. Monnaie et inflation
27. La politique monétaire après la révolution des anticipations rationnelles

 

Les éditions PEARSON

http://www.pearson.fr/superieur/

 

« Monnaie, Banque et Marchés Financiers » par Fréderic

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:41

« ATLAS DES FRANÇAIS » de Laurence Duboys Fresney

Laurence Duboys Fresney, de l’OFCE, vient de publier « ATLAS DES FRANÇAIS, Pratiques, passions, idées, préjugés », un ouvrage dont la préface est signée François de Singly.

Un ouvrage édité par Autrement dans la Collection Atlas/Monde

Un ouvrage que je n’ai pas encore lu car je viens juste de le découvrir. Voici la présentation de l’éditeur :

 

« Cet Atlas des Français « a pour objectif de transformer le pays que l’on croit connaître en terra incognita, grâce aux sciences sociales associées à la cartographie. » (François de Singly)

Partant des statistiques et analyses les plus récentes, cet Atlas dresse le portrait contrasté des Français, en étudiant les transformations à l’oeuvre dans la société et le ressenti des citoyens.

Contrairement aux idées reçues, les enquêtes statistiques montrent que les inégalités ont reculé de l’après-guerre jusqu’à la crise actuelle qui accentue toutefois les disparités devant l’accès au travail, la fluidité sociale s’est accrue, l’intégration des immigrés se poursuit et les femmes rattrapent progressivement les hommes dans le champ professionnel, même si elles subissent encore davantage les emplois à temps partiel.

Les Français, comme d’autres en Europe, ont inventé une véritable société de loisirs dont le développement accompagne la réduction du temps de travail, fait la part belle au sport, à la cuisine, aux nouvelles pratiques culturelles et de communication, dominées par l’écran ; le mélange des genres culturels est devenu la norme.

Enfin les Français refusent les valeurs héritées ou imposées, et l’individualisme progresse.

Par ailleurs, ils attendent en priorité de l’Etat, plus qu’ailleurs en Europe, qu’il veille à l’égalité de traitement de tous les citoyens. »

 

Laurence Duboys Fresney, de l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques – Sciences Po), analyse le changement social en France et en Europe, assure aussi la rédaction de The Tocqueville Review / La revue Tocqueville. Elle a publié avec Henri Mendras « Français, comme vous avez changé » (Tallandier, 2004) et « l’Atlas des Français aujourd’hui. Dynamiques, modes de vie et valeurs » (Autrement, 2006).

 

Le site de L'OFCE

http://www.ofce.sciences-po.fr/

 « ATLAS DES FRANÇAIS » de Laurence Duboys Fresney

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 13:37

 

Les éditions Odile JACOB viennent de publier un livre

qui vaut la peine d’être lu, que nous soyons d’accord ou pas avec l’auteur.

Il pose d’excellentes questions et soulève des problèmes majeurs !

Il s’agit de

« France : état d’urgence. Une stratégie pour demain »

de Christian SAINT-ETIENNE

Prenons rendez-vous pour un compte rendu post lecture !

« France état d’urgence » de Christian SAINT-ETIENNE

« La France s’est considérablement affaiblie depuis une quinzaine d’années. La progression du chômage semble hors de contrôle. Le rapport Gallois a contribué à une prise de conscience des racines des problèmes que connaît notre pays.

Centré sur les difficultés de l’industrie manufacturière, il n’a pourtant pas fait un diagnostic complet de nos maux. Et les mesures prises par le gouvernement à la suite de ce rapport sont insuffisantes. Le déficit extérieur ne se réduit pas.
Christian Saint-Étienne démonte le mécanisme infernal,

à l’œuvre depuis longtemps,

qui explique la profondeur de la crise que nous traversons.

Il indique surtout les voies pour vraiment reconstruire notre appareil de production et repenser notre système institutionnel afin de stimuler une vraie création de richesses en France et d’impulser une sortie de crise en Europe.

C’est à cette condition que nous pourrons à la fois croître à nouveau, créer des emplois durables,

réduire notre endettement et sauvegarder notre modèle social.
Il nous reste peu de temps si nous voulons que la France se rétablisse

et réaffirme son modèle, qui peut être à nouveau exemplaire. »

Christian SAINT-ETIENNE, après avoir enseigné vingt ans à l’université Paris-Dauphine, est professeur titulaire de la chaire d’économie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers depuis 2009. Il a reçu de nombreux prix universitaires et académiques, notamment le prix Grammaticakis-Neumann de l’Académie des sciences morales et politiques pour L’Incohérence française (2012). Il a publié récemment Le Joker européen.

 

Les éditions Odile JACOB

http://www.odilejacob.fr/

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 20:39

 

Voici le livre de ce début d’année 2013

et peut-être bien le livre d’économie de l’année 2013 :

« CHINDIAFRIQUE :

La Chine, l'Inde et l'Afrique feront le monde de demain »

de

Jean-Joseph BOILLOT et  Stanislas DEMBINSKI

 Editions Odile JACOB

 

« Chindiafrique » de Jean-Joseph Boillot et Stanislas DeJean-Joseph BOILLOT, à la base de ce projet, est un habitué de la Chine et de l’Inde depuis le début des années 80 ! Cela fait donc bien longtemps qu’il voyage entre ces pays et la France et qu’il prévient ses collègues économistes du CEPII, en particulier mais pas seulement, des tendances de fond qui sont à l’œuvre.

Mais visiblement, étant donné la manière dont on mène encore aujourd’hui les débats sur la compétitivité en France et en Europe, le message n’est pas encore bien entendu et encore moins écouté !

Pourtant, la thèse de Jean-Joseph BOILLOT, sur laquelle je reviendrai ultérieurement, nous donne beaucoup de grain à moudre dans la mesure où elle nous conduit fort logiquement à repenser notre place dans l’économie mondiale.

 

En effet,  tout d’abord l’Occident refuse de voir un réel basculement du Monde : « Surtout, l’Occident n’a pas immédiatement compris, ou plutôt accepté, que le monde entrait dans une nouvelle phase cruciale de mondialisation et qu’il allait devoir s’y adapter. Au lieu de courir après des replâtrages à coup de relance et de faire l’autruche face à un monde nouveau, il doit d’abord se faire à l’idée que les raisons de la crise ne sont pas macroéconomiques – le système financier débridé est un bouc-émissaire facile- mais liées fondamentalement à un basculement du monde qui s’est situé à la charnière des années 1970-80.»

Ensuite,la seconde thèse de ce livreest que Chindiafrique aura un poids économique et démographique clé d’ici 20 ans  : « Ce sont les trois grands ensembles Chine, Inde et Afrique, des masses continentales et humaines incomparables, au dynamisme certain, qui vont jouer un rôle clé, d’ici 2030, c’est à dire l’horizon d’une seule génération. Et ceci, compte tenu de trois facteurs combinés : leur effet démographique de masse – un milliard et demi d’habitants chacun en 2030 – mais aussi ses aspects culturels et sociétaux, y compris avec des diasporas mondiales conséquentes ; deuxième facteur clé, l’enchaînement surprenant de leurs temps économiques, puisqu’on observe une sorte de séquence de leur décollage avec la Chine d’abord, puis ensuite l’Inde et enfin l’Afrique plus récemment ; troisième facteur-clé, les relations triangulaires au sein même de cette « Chindiafrique », appelées à jouer un rôle structurant dans le monde de demain comme le montre amplement notre enquête dans les domaines technologiques et des business modèles. »

Enfin, on ne pourra pas échapper à ces changements structurels mondiaux qui vont être de plus en plus puissants : «  Ce basculement du monde est-il inéluctable ? Oui, et nous n’avons même encore rien vu du basculement qui va se produire d’ici 2030. Telle est la troisième thèse du livre. Sans se lancer dans des modèles futuristes totalement utopiques ou incertains, la simple conjugaison de nos données d’enquête sur le terrain et de quelques résultats de travaux prospectifs montre l’ampleur du bouleversement à venir dans les deux prochaines décennies. Par exemple,  alors que tout le monde a les yeux rivés sur une Chine censée vieillir avant d’être riche –un drôle de soulagement !- qui sait que les courbes de l’Inde et de l’Afrique vont rejoindre celle de l’empire du milieu en 2030, autour du milliard et demi d’habitants. A côté d’un monde occidental stagnant en dessous du milliard, le rapport des forces sera désormais de un à quatre contre une quasi parité en 1950. L’Europe était alors aussi peuplée que la Chine. Elle l’est trois fois moins désormais. »

 

La seule présentation de ces trois processus montre à quel point il est grand temps de prendre conscience de certains aspects majeurs de l’avenir qui se dresse devant nous, qu’on le veuille ou non. Ne pas vouloir comprendre que les rapports de forces, au sein de l’économie mondiale, vont changer radicalement revient à faire preuve d’un aveuglement au désastre.

Notre avenir est encore en partie entre nos mains, en France, dans la zone euro, dans l’UE, ..., pour peu que nous commencions en fin à accepter l’inévitable : nous serons relativement de plus en plus petit dans le Monde qui vient…

 

Un livre à acquérir et à lire sans attendre !

A bientôt pour un retour sur les thèses des auteurs de cet ouvrage

 

« Chindiafrique » de Jean-Joseph Boillot et Stanislas DePrésentation de l’éditeur : « À quoi ressemblera le monde en 2030 ?

 Cet essai de prospective montre comment les trois géants – Chine, Inde, Afrique – vont renforcer leurs complémentarités et former un nouveau triangle de développement. Analysant les conséquences de cette recomposition, Jean-Joseph Boillot et Stanislas Dembinski mettent au jour ses risques et ses opportunités pour l’Occident : dynamisme économique et culturel des diasporas, diffusion d’un low cost de qualité, business models frugaux et dont pourraient bien s’inspirer les pays riches.

On voit ainsi se dessiner un monde où les changements sont infiniment plus rapides et plus massifs qu’ils ne l’ont été pour notre révolution industrielle. Et si la Chine se place en tête de cette course à la croissance, les auteurs montrent qu’elle est en voie de stabilisation, tandis que l’Inde et l’Afrique devraient révéler tout leur potentiel dans les prochaines décennies. Un décalage dont l’Europe devrait savoir jouer afin de contrebalancer une Chine trop hégémonique. »

 

Professeur agrégé de sciences sociales, Jean-Joseph BOILLOT est conseiller auprès du club du CEPII et cofondateur de l’Euro-India Economic & Business Group (EIEBG). Il est l’auteur ou coauteur d’une dizaine d’ouvrages sur les pays émergents et sur l’Inde.

 

Stanislas DEMBINSKI est journaliste économique. Il a suivi les marchés émergents pour Reuters et a été rédacteur en chef de l’émission télévisée Éco et Quoi sur Paris Première.

 

« Chindiafrique » de Jean-Joseph Boillot et Stanislas De

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:44
 
« Economie bancaire et croissance économique » de PascalLes Editions DUNOD viennent de publier « Economie bancaire et croissance économique » de Pascal LIMA
Dans cet ouvrage, qui est un manuel, l’auteur rappelle d’abord  les origines de la banque (dans l’industrie et le commerce) les fondements théoriques de l’économie bancaire (intermédiation de l’information et allocation du capital, intermédiation des risques et de liquidité), puis il présente l’économie bancaire et l’intermédiation des risques (avec rappel des modèles de Stiglitz et Weiss…). Dans le chapitre suivant, Pascal de LIMA fait un exposé rigoureux des corrélations ou causalités (à ne pas confondre) entre activités bancaires et croissance économique. Puis, il analyse les relations entre efficience financière et croissance économique en distinguant l’efficience absolue de l’efficience relative.  Enfin, le dernier chapitre est consacré aux crises financières et bancaires et leur impact sur la croissance économique. L’auteur propose un bref rappel des crises financières et bancaires, leurs caractéristiques et il expose des pistes pour mieux prévoir ces crises financières et bancaires aux conséquences majeures sur l’économie réelle !
Il n’est pas toujours facile de proposer un manuel car ce type d’ouvrage a la réputation d’être trop théorique, trop abstrait. Mais, d’une part, ce n’est pas le cas et d’autre part, sans grilles de lecture théoriques on n’explique rein et on ne peut rien comprendre. Sauf à prendre ses opinions (et autres jugements de valeur) pour des explications objectives, positives (au sens épistémologique).
Un livre à lire et à étudier dans la mesure où la dernière crise financière et bancaire nous a rappelé, s’il en était besoin, à quel point l’activité bancaire était en étroite relation avec la croissance économique.
« Economie bancaire et croissance économique » de PascalDidactique, ce cours d’économie bancaire et croissance économique permet d’acquérir les connaissances fondamentales et d’aborder les questions indispensables de l’économie contemporaine. Il traite de nombreuses questions telles que : les origines de la banque ; l’économie bancaire et l’intermédiation de risque ; la corrélation entre les banques et la croissance économique ; la causalité entre les banques et la croissance économique ; l’efficience financière et la croissance économique ; les crises financières et bancaires et leur impact sur la croissance économique.
Cet ouvrage opte pour une démarche théorique et empirique permettant de comprendre le rôle de la politique financière dans la  stimulation de la croissance. Il renouvelle la politique économique, souvent trop axée sur la politique monétaire et budgétaire.
Pascal de LIMA est diplômé d’un doctorat d’économie de l’IEP de Paris, d’un DEA d’économie industrielle et d’un mastère spécialisé d’ingénierie financière. Maître de conférences à l’IEP de Paris (Sciences Po) en macroéconomie et microéconomie, il est également chargé d’enseignement en économie financière et finance à HEC.
Table des matières
LES BIENS DES BANQUES AVEC LA CROISSANCE ECONOMIQUE
Les origines de la banque
L'économie bancaire et l'intermédiaire d'information
Corrélation ou causalité entre les banques et la croissance économique
EFFICIENCE FINANCIERE ET CROISSANCE ECONOMIQUE
L'efficience financière absolue
L'efficience financière relative
Mieux prévoir les crises financières et banciare
Les Editions DUNOD
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 18:13

 

« Le système monétaire international » par Agnès BENASAudiobook

« Le système monétaire international 

Une introduction »

par

Agnès BENASSY-QUERE

 

Un nouvel éditeur, De Vive Voix, propose d’excellents livres d’économie en version audio.

Le premier que je souhaite vous présenter est celui d’Agnès BENASSY-QUERE, la nouvelle Présidente déléguée du CAE, le Conseil d’Analyse économique.

En une heure, Agnès BENASSY-QUERE fait le tour des principales questions relatives au SMI avec un sens toujours aussi aiguisé de la pédagogie. L’enregistrement est agréable à écouter et le texte est assez facile à retenir.  L’objectif, qui est de faire comprendre l’essentiel de manière rigoureuse sur la base d’enregistrements ad hoc est clairement atteint !

N’hésitez pas à vous procurer ce nouveau support pédagogique et à l’écouter, et le réécouter, dés que possible.

Je reviendrai sur les autres publications de cette nouvelle collection très rapidement.

 

Une présentation simple d'un système centré sur une monnaie dominante, le dollar, dans une économie mondiale désormais multipolaire.

 

Une redistribution de la puissance à l'échelle planétaire.

La crise économique et financière mondiale que nous traversons s'accompagne d’une redistribution globale des richesses et du pouvoir. Le système monétaire international (SMI) est le reflet de ces mutations profondes.

 

Un système monétaire international en mutation

L’auteur présente ici l’histoire et la situation actuelle du SMI qui est caractérisée par des déséquilibres persistants, et par la position dominante du dollar alors que la prééminence économique des Etats Unis est partiellement remise en cause par l’émergence de nouvelles puissances.

 

Un enregistrement pour comprendre les notions et les mécanismes qui sont à l’œuvre dans les relations économiques internationales.

 

Sommaire

 1. Introduction

 2. Histoire du système monétaire international (SMI)

 3. Le SMI aujourd'hui

 4. Un système multi-polaire

 5. Une monnaie supranationale

 

Les autres titres de cette collection

 Le système monétaire international

La crise des dettes européennes

Une brève histoire de la pensée économique

Les Produits financiers dérivés

 

Le Conseil d'Analyse économique

 

 « Le système monétaire international » par Agnès BENAS

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012