Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 06:49
« Narconomics La drogue Un business comme les autres ? » de Tom Wainwright

 

 

Les éditions De Boeck

viennent de publier 

Narconomics

La drogue : un business comme les autres ?

de

Tom Wainwright

 

 

Un livre riche et fascinant. L’auteur présente un panorama instructif du fonctionnement de l’économie de la drogue.  Il fait le choix d’aborder les questions relatives à l’économie de la drogue … en économiste.

 

Et si l’approche de Wainwright nous donnait les clés recherchées depuis si longtemps pour combattre efficacement ce fléau en frappant là où ça fait vraiment mal ?

 

« Le trafic de drogue, un business comme les autres ?

Combinant une recherche de terrain quelquefois périlleuse à une interprétation analytique perspicace de la situation, Tom Wainwright aborde la question en économiste. Sans jargon, ni théories alambiquées, il révèle en quoi les narcotrafiquants sont confrontés aux mêmes problématiques que tout autre entrepreneur : ressources humaines, recherche et développement, franchises, délocalisation, concurrence, relations publiques, etc.

Des prisons salvadoriennes à celles de République dominicaine, des laboratoires colombiens à ceux de Nouvelle-Zélande, du palais présidentiel mexicain à celui du Guatemala, et du marché européen à celui des États-Unis, Narconomics dresse une radiographie de la scène mondiale des stupéfiants. Une industrie qui brasse annuellement 300 milliards de dollars et n’a rien à envier au mode de fonctionnement des multinationales. Un secteur d’activité que tâchent d’enrayer depuis des décennies les gouvernements, en vain.

Et si l’approche de Wainwright nous donnait les clés recherchées depuis si longtemps pour combattre efficacement ce fléau en frappant là où ça fait vraiment mal ? »

  

Jérôme Duquène

Jérôme Duquène est traducteur professionnel en quatre langues. Il est détenteur d'un Master en philosophie et histoire des religions de l'Université Libre de Bruxelles.

 

Préface de Pierre Kopp

Pierre Kopp est professeur à l'Université du Panthéon-Sorbonne (Paris I) et chercheur au Centre d'économie de la Sorbonne. Il a beaucoup publié sur les marchés de drogues illégaux et sur l'analyse économique des organisations criminelles, ainsi que sur le coût social des politiques publiques concernant les drogues illégales. Il s'est également intéressé au phénomène de blanchiment d'argent et aux délinquances économiques et financières internationales.

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

« Narconomics La drogue Un business comme les autres ? » de Tom Wainwright
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 06:27
« Comprendre l'économie Questions économiques contemporaines » d’Hervé Charmettant, Georges Sébastien et Guillaume Vallet

 

 

Les éditions De Boeck

viennent de publier 

Comprendre l'économie

Questions économiques contemporaines

de

Hervé Charmettant, Georges Sébastien et Guillaume Vallet

 

Il s’agit de la seconde Edition de ce petit manuel d'initiation à l'économie qui traite de six grandes questions problématiques : PIB et croissance, industrialisation-gains de productivité et secteurs d’activité, inégalités, Etats et FMN dans la mondialisation et développements durable.

Le livre est clair mais, du fait des choix des auteurs et de la petite taille du livre, de nombreuses questions problématiques fondamentales ne sont pas abordées.

Un ouvrage agréable à lire néanmoins.

Une lecture à compléter par celle de Comprendre les fondamentaux de l’économie, De Boeck 2015, 2016… de Laurent Braquet et David Mourey

 

« Saisir les enjeux posés à la société par les grandes questions économiques de la décennie

Ce manuel d’initiation à l’économie traite 6 questions clés, à “décrypter” : Qu’est-ce que la création de richesses ? La France va-t-elle perdre son industrie ? Comment peut-on expliquer le « chômage de masse » ? Comment peut-on rendre compte des inégalités ? Qui détient les pouvoirs dans l’économie mondiale ? Le développement durable est-il la solution ? Ces questions font écho aux débats sur l’économie dans la société et tout citoyen peut ainsi être intéressé.

L’ouvrage vient en appui d’apprentissage pour des publics débutant dans la matière, avec un souci constant de pédagogie par une décomposition analytique des thèmes traités. Pour chaque question, le modèle d’exposé de la question à décrypter est le même :

- une entrée par l’actualité de la question, en montrant son importance dans la société et comment elle concerne le citoyen ;

- une présentation préalable des outils de connaissance afin de pouvoir dégager les informations utiles, statistiques, classifications, indicateurs… ;

- un traitement central de la question à travers les faits à analyser où ceux-ci sont structurés, hiérarchisés et expliqués ;

- a mise au jour des liens avec les arguments des économistes toujours sous-jacents à l’analyse des faits et aux controverses suscitées ;

- un zoom sur un point particulier du thème traité constituant le « plus » sur la question ;

- des pistes pour en savoir plus à travers une bibliographie sélective et commentée.

Chaque rubrique présente des exemples et des encadrés pour aider à comprendre. Un lexique des termes spécialisés est inclus au fil de la lecture, en notes de bas de page.

L’ouvrage est conçu pour les étudiants des classes préparatoires et de niveau Licence 1 en Économie et tous ceux qui ont l’occasion d’aborder l’étude de l’économie dans leur cursus. »

 

Préface de Jérôme Gautié

Professeur d'économie à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Directeur de l'Institut des Sciences Sociales du Travail (ISST) de Paris 1.Chercheur au Centre d'Economie de la Sorbonne

 

Hervé Charmettant

Ayant une expérience d'une vingtaine d'années d'enseignement en lycée et en classe de prépa-Hec, Hervé Charmettant est actuellement enseignant-chercheur à la faculté d'Economie de Grenoble. Il y est responsable d'un cours en L1 intitulé « Questions économiques contemporaines », qui vise à donner une culture économique de base à tous les étudiants en économie et gestion. Les autres enseignements dont il a la charge par ailleurs portent sur le champ de l'économie du travail et des politiques de l'emploi. C'est dans ce champ qu'il effectue des recherches qui ont donné lieu à des publications dans des revues scientifiques. L'angle sous lequel il aborde l'économie est inspiré par les théories institutionnalistes, et en particulier par l'économie des conventions.

 

Georges Sébastien

Georges Sébastien est Directeur de l'Institut d'Etudes Sociales (IES) de Grenoble, Docteur en Economie et Professeur certifié de Sciences Economiques et Sociales. Il est en outre formateur dans les domaines de l'économie et de la communication auprès d'un public varié, composé d'étudiants et de salariés d'entreprise.

 

Guillaume Vallet

Agrégé de Sciences sociales et Maître de conférences en Sciences économiques, Guillaume Vallet travaille à la faculté d'Economie de l'Université Pierre Mendès-France de Grenoble. Il est notamment responsable de la préparation au CAPES de Sciences économiques et sociales. Il est aussi doctorant en Sociologie à l'Université de Genève et à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. Ainsi, ses centres d'intérêt en Sciences économiques sont la monnaie, la Suisse et l'intégration européenne ; en sociologie, ils portent sur le genre, le corps et le sport.

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

« Comprendre l'économie Questions économiques contemporaines » d’Hervé Charmettant, Georges Sébastien et Guillaume Vallet
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 14:14
« Nouvelle économie, nouvelle industrie » de Didier Lombard

 

Les éditions Odile Jacob

ont publié récemment

« Nouvelle économie,

nouvelle industrie »

 de

Didier Lombard

 

Cet ancien PDG s’interroge sur la nature, les causes et les conséquences de la désindustrialisation avant de proposer des solutions pour refonder l’industrie française.

Selon l’auteur, l’industrie reste le principal moteur de la croissance. Le numérique devrait, cependant, prendre le relais. Il montre que la mondialisation de la production et des échanges met en échec les politiques régionalistes.  

Par ailleurs, la concurrence n’est pas toujours la bonne solution aux problèmes économiques. Il convient d’avoir une vision de long terme et d’être plus stratégique quant au développement des secteurs d’avenir.

Une stratégie industrielle équilibrée doit reposer sur trois piliers : éviter de faire du low cost l’Alpha et l’Omega des spécialisations, ne pas se concentrer que sur les effets de court terme et avoir une approche stratégique de long terme, enfin combiner les mesures favorables aux grands groupes à celles qui aideront sensiblement et durablement les PME et start-up innovantes.

Un livre intéressant et qui reste d’actualité dans des économies qui sont portées par un processus de destruction créatrice au sens schumpetérien du terme.

 

 « Que faire face au déclin de notre industrie et au risque de son déclassement dans la compétition économique mondiale ?

D’abord et avant tout renouveler les grandes infrastructures, celles des transports, de la production d’énergie, des télécommunications.

Mais aussi tirer parti de l’explosion du numérique, lame de fond qui révolutionne toutes les filières industrielles et redistribue mondialement toutes les cartes.

Or la France dispose d’atouts majeurs pour réussir : une expertise scientifique et technologique reconnue, un savoir-faire industriel et, surtout, une jeunesse instruite et compétente.

L’ensemble de l’économie tirera profit de cette refondation industrielle pour peu que, dans sa mise en œuvre, l’on s’affranchisse de la tyrannie du court terme et du low cost et que l’on sache conjuguer les efforts des grands groupes, des PME et des start-up innovantes.

Une vision et un programme pour la nécessaire et urgente renaissance industrielle.»

 

Polytechnicien et docteur en économie européenne, Didier lombard a exercé des responsabilités au ministère de la Recherche puis au ministère de l’économie, notamment comme directeur des stratégies industrielles puis président de l’Agence française pour les investissements internationaux. P-DG de France Télécom de 2005 à 2010, Didier lombard préside le conseil de Technicolor et siège aux conseils de surveillance de STMicroelectronics et de Radiall ; il préside le comité stratégique du fonds de capital-risque Iris Capital, spécialisé dans le développement de l’économie numérique.

Didier Lombard est l’auteur du Village numérique mondial (2008) et de L’Irrésistible Ascension du numérique (2011).

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

 

« Nouvelle économie, nouvelle industrie » de Didier Lombard
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 07:53
« Où va le monde ? »  de Pascal Lamy, Jean-Michel Baer, Nicole Gnesotto
« Où va le monde ? »  de Pascal Lamy, Jean-Michel Baer, Nicole Gnesotto

 

Les éditions Odile Jacob

ont publié récemment

« Où va le monde ? »

de

Pascal Lamy,

Jean-Michel Baer, Nicole Gnesotto

 

Dans ce livre, les auteurs proposent, via une discussion contradictoire, des réflexions sur les équilibres/déséquilibres mondiaux des points de vue géopolitiques, économiques et sociaux, environnementaux… Ils adoptent une approche intégrée du monde en tentant de relier les différentes dimensions (interdépendantes) de celui-ci.

Ils montrent que le désordre tant à se substituer à l’ordre, dans ses diverses dimensions, tant son inscription dans la paysage parait durable.

Les principaux acteurs de ces déséquilibres durables et de ce désordre croissant sont les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, la Russie, le Japon, l’Amérique Latine, l’Afrique, le Moyen Orient et L’Europe.

Les enjeux mondiaux sont : les réfugiés et les migrations, l’énergie et le changement climatique, le terrorisme, la cybersécurité, les océans, la gouvernance, la démocratie et ses valeurs, …

Des interrogations salutaires dans la mesure ou s’il est indispensable de penser le monde et ses différentes dimensions de manière séparées, il est ensuite impératif de le penser de manière intégrée pour mieux le comprendre et agir plus efficacement.

Une lecture utile !

 

« Où va le monde ? Comment en est-on arrivé là ?

Pourquoi le désordre, la violence, le chaos donnent-ils le sentiment d’être les nouvelles règles du système international, alors que la paix, la prospérité, la liberté, la règle du droit étaient données, il y a à peine vingt ans, comme les promesses de la fin de la guerre froide ?

Quelles dynamiques dominent aujourd’hui le monde ?

Le marché ou la force ? L’économie ou la géopolitique ?

La première va-t-elle réussir à pacifier le monde et l’unir dans un destin commun ?

La seconde finira-t-elle par casser l’unification des marchés au profit de désordres et de rivalités incontrôlés ?

Pascal Lamy et Nicole Gnesotto n’ont pas les mêmes réponses, sauf sur l’Europe, et en débattent ici avec Jean-Michel Baer.

Un livre lumineux pour comprendre les enjeux du nouveau désordre mondial. »

 

Proche de Jacques Delors, Pascal Lamy a été commissaire européen, puis directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Il a publié, chez Odile Jacob, Quand la France s’éveillera.

Nicole Gnesotto est professeur titulaire de la chaire sur l’Union européenne au Conservatoire national des arts et métiers, et présidente du conseil d’administration de l’Institut des hautes études de défense nationale.

Jean-Michel Baer a été journaliste à Libération, membre du cabinet de Jacques Delors, directeur de la Culture puis de la Recherche en sciences sociales à la Commission européenne.

 

J’ai eu la chance de recevoir Pascal Lamy dans mon lycée !

 

Reportage sur Pascal LAMY face aux lycéens de Roissy en Brie (77) avec David Mourey 

https://www.youtube.com/watch?v=0djaFT6Zpfk&index=16&list=UU9n-dVpD0hpYNqJwcC_i6_w

 

Pascal LAMY (1/2) Mondialisation Europe France Lycée de Roissy en Brie (77) David Mourey

https://www.youtube.com/watch?v=SXmCZ8e1CAE

 

Pascal LAMY (2/2) Mondialisation Europe France Lycée de Roissy en Brie (77) David Mourey 

https://www.youtube.com/watch?v=zX4R1ivBlwo

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

« Où va le monde ? »  de Pascal Lamy, Jean-Michel Baer, Nicole Gnesotto
« Où va le monde ? »  de Pascal Lamy, Jean-Michel Baer, Nicole Gnesotto
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 08:30
« La Gauche, la droite et le marché » de David Spector

 

 

Les éditions Odile Jacob 

ont publié récemment

« La Gauche, la droite et le marché »

de

David Spector

 

Un grand livre d’économie, de science économique et d’économie politique, afin de nourrir la réflexion et alimenter le débat en économie … pour faire progresser notre compréhension de l’économie, le fonctionnement de la démocratie et in fine le bien être dans notre société.

David Spector met en lumière les fondements historiques de cette défiance largement généralisée des dirigeants politiques et de la plupart de nos concitoyens vis-à-vis de l’économie de marché.

En fait, les mécanismes du marché sont fort mal compris et donc les effets de la concurrence ou de son absence sont mal interprétés. Les idéologies à la base de cette défiance et des rejets qui en découlent se traduisent par des choix économiques inadaptés et destructeurs. Pourtant, quand l’idéologie remplace le savoir, la connaissance, pour expliquer le fonctionnement de l’économie, il ne peut en être autrement. D’où l’intérêt du livre de David Spector visant à dévoiler les raisons profondes de ce rejet du libéralisme économique à tort ou a raison.

Un livre très riche, fort bien documenté, et don très éclairant et instructif. N’hésitez pas à lire ce livre.

 

« Le libéralisme peut-il être de gauche ?

En France, les mécanismes de marché suscitent une aversion plus forte qu’ailleurs. Au point de faire naître des alliances inattendues entre la droite et une partie de la gauche, par exemple pour s’opposer à la déréglementation de certaines professions (loi Macron) ou à la concurrence entre grands distributeurs (loi Galland). Surtout, plus qu’à l’étranger, la gauche peine à concilier l’adhésion au marché et les aspirations égalitaires.

Les ressorts historiques de cette méfiance sont le thème de ce livre. David Spector y mène une enquête minutieuse et passionnante qui nous conduit de la Grande-Bretagne libre-échangiste des années 1840 à la France protectionniste de la Troisième République, de l’évolution tumultueuse des lois sur la concurrence aux controverses toujours renouvelées sur la nature de la « science économique », jusqu’à l’ouverture européenne des dernières décennies.

Une lecture indispensable pour comprendre les réticences des Français à l’égard du marché.

 

David Spector est chercheur au CNRS et professeur associé à l’École d’économie de Paris. Spécialiste des questions de concurrence, il a enseigné auparavant à la London School of Economics et au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

« La Gauche, la droite et le marché » de David Spector
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 07:12
« L'essentiel de la paie, 54 fiches pratiques » de Guillaume Campistron

 

Les éditions EYROLLES

viennent de publier

« L'essentiel de la paie »

54 fiches pratiques

de

Guillaume Campistron

 

 

Un livre vraiment très pratique pour le salarié, l’employeur ou encore l’’etudiant … L’auteur nous offre un petit voyage guidé pour nous éclairer dans l’obscurité de ce document juridique pourtant central et incontournable.

 

 

Présentation de l’éditeur

La paie, ces dernières années, prend de plus en plus en compte des données de droit social : la multiplication des lois, décrets et arrêts de cassation rend plus complexe le métier de gestionnaire de paie.

Ce livre est une synthèse pragmatique et opérationnelle des dispositifs qui encadrent une paie aujourd'hui. Il s'adresse aussi bien aux lecteurs débutants qui souhaitent apprendre les bases de la paie, qu'aux gestionnaires et responsables de paie qui désirent approfondir leurs connaissances.

  • 54 fiches pratiques, qui peuvent être regroupées en trois grandes parties : les éléments du brut, les cotisations sociales, les éléments non soumis à cotisation.
  • Chaque fiche est articulée en trois temps : juridique avec des arrêts de cassation, fonctionnel avec les règles de gestion et une application chiffrée, technique avec l'intégration dans la déclaration sociale nominative (DSN).
  • À jour des dernières évolutions : la loi Macron sur le travail du dimanche, les règles de présentation du bulletin simplifié, etc.

 

 

Sommaire

  • Connaître les principes fondamentaux du bulletin de paie
  • Comprendre la loi de mensualisation
  • Repérer les limites à la fixation du salaire
  • Définir la notion de salaire de base
  • Identifier la présence d'heures supplémentaires - complémentaires
  • Communiquer sur la contrepartie obligatoire (COR)
  • ...

 

 

Guillaume Campistron est consultant en rémunération et formateur sur le sujet (à la Cegos en particulier]. Il a occupé plusieurs postes de directeur des rémunérations et du personnel.

 

 

Les Editions Eyrolles

http://www.editions-eyrolles.com/

 

« L'essentiel de la paie, 54 fiches pratiques » de Guillaume Campistron
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:47
« Introduction à la Microéconomie » de  Nicolas EBER

Les éditions De Boeck

viennent de publier 

« Introduction à la Microéconomie »

Une approche expérimentale

de 

Nicolas EBER

 

 

Cet ouvrage est publié dans la  collection Ouvertures Economiques chez DE BOECK

 

L’auteur, véritable spécialiste de la Microéconomie, a publié de nombreux ouvrages sur les bases de la microéconomie, la théorie des jeux, l’économie expérimentale …

Il nous propose dans ce Manuel une présentation vivante et originale de la Microéconomie en fondant son approche sur les enseignements de l’économie expérimentale, domaine de la recherche d’une richesse qui semble sans limites...

De très nombreux exemples, en lien avec le fonctionnement des marchés, sont donnés.

Des exercices sont disponibles pour s’entrainer à la fin de chaque chapitre.

Bref, c’est un Manuel sur une branche de l’économie qui n’est pas toujours passionnante, mais qui le devient grâce au travail et au talent pédagogique de l’auteur pour rendre la microéconomie attrayante.

Ce livre permet, en outre, de montrer à quel point les enseignements de la microéconomie contemporaine sont riches pour expliquer et comprendre des problèmes économiques courants.

Pour autant, ne pensez pas pouvoir faire l’économie d’un effort, d’un travail intellectuel, pour intérioriser, assimiler les connaissances exposées dans ce livre.

Maintenant, au travail ... en vous amusant aussi !

 

Une approche originale et novatrice, s'appuyant sur l'économie expérimentale.

 

« Ce manuel présente les concepts de base et envisage les développements récents de la microéconomie, en s’appuyant largement sur l’économie comportementale.

Plus généralement, il intègre des aspects pluridisciplinaires dans l’exposition des principes fondamentaux de la microéconomie, ce qui induit des incursions dans les autres sciences sociales, notamment la psychologie (économie expérimentale/comportementale), mais aussi dans certains domaines de la philosophie politique. Des encadrés illustrent le propos par des exemples tirés de la recherche contemporaine.

Il propose en outre une approche pédagogique novatrice, centrée sur l’expérimentation. Au fil des chapitres, le lecteur est confronté à de petits problèmes « interactifs » lui permettant de se forger une intuition avant l’exposition formelle et la discussion des concepts.

Ce manuel est destiné aux étudiants des Instituts d’Études Politiques, des écoles de management, et des licences Économie-Gestion et AES. Il peut également servir de support dans les classes préparatoires de lycées, ainsi que pour la préparation aux concours.  »

                                                                                                                                    

Nicolas EBER

 

Professeur agrégé des Universités en sciences économiques

Professeur agrégé de Sciences économiques à l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg

(Université Robert Schuman, Strasbourg III)

Professeur affilié à l'Ecole de Management Strasbourg.

 

Il a publié d’autres ouvrages de microéconomie :

 

« Théorie des jeux », Dunod, collection Les topos, 2004.

(2ème édition, 2007; 3ème édition, 2013.)

 

« L’économie expérimentale », avec M. Willinger, La Découverte, collection Repères (n° 423),

2005. (2ème édition, 2012.)

 

« Le dilemme du prisonnier », La Découverte, collection Repères (n° 451), 2006.

 

Sommaire

 

Chapitre 1 : Rationalité et décision

Chapitre 2 : Le consommateur

Chapitre 3 : Le producteur

Chapitre 4 : Marchés concurrentiels

Chapitre 5 : Les concepts de base de la théorie des jeux

Chapitre 6 : Le dilemme du prisonnier

Chapitre 7 : Le monopole

Chapitre 8 : L'oligopole

Chapitre 9 : Théorie des choix risqués

Chapitre 10 : Asymétries d'information

Chapitre 11 : Marchés d'enchères

Chapitre 12 : Marchés d'appariement

Chapitre 13 : Externalités, biens publics et ressources communes

Chapitre 14 : Théorie du vote

Chapitre 15 : Justice sociale

Chapitre 16 : L'économie du bonheur

 

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

 

« Introduction à la Microéconomie » de  Nicolas EBER
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 16:13
« En finir avec l’économie du sacrifice » de Henri Guaino

Les éditions Odile Jacob

viennent de publier

« En finir avec l’économie

du sacrifice »

de

Henri Guaino

 

 

Un gros livre, 650 pages ! Un livre riche de l’ancien commissaire au plan.

Un livre intéressant sur de nombreux aspects, que nous soyons d’accord ou pas avec l’auteur.

Un livre qui nous propose une reflexion profonde sur la "politique de l'impuissance". Un livre temoignage, également, car il repose sur une certaine experience du pouvoir.

Notez, qu'Henri Guaino fut co-auteur d’un rapport majeur sur le chômage en 1996, avec Jean-Paul Fitoussi, Robert Castel et Jacques Freyssinet.

 

« La question économique est la grande question politique de notre temps.

Ce livre est le fruit d’une longue réflexion personnelle sur l’étrange relation que l’économie entretient de nos jours avec l’impuissance de la politique.

C’est le livre d’un responsable politique qui cherche à comprendre le monde tel qu’il est pour pouvoir agir en accord avec sa conception morale. Sa seule ambition est d’apporter une contribution différente à un débat qui, à force de manquer de sérieux, affaiblit dangereusement la démocratie.

Pour casser le cercle vicieux économique et social qui pousse une partie des Français à la révolte et l’autre au désespoir, il faut une stratégie : desserrer le carcan de l’austérité qui détruit la confiance dans l’avenir et étouffe l’audace et l’initiative, investir massivement, rendre du pouvoir d’achat au lieu d’en retirer, engager les mutations qui devront l’être à partir de quelques principes simples.

Contre la politique du sacrifice qui fait des marchés, de l’Europe et de la mondialisation l’alibi de tous les renoncements et de toutes les souffrances, il y a urgence à vouloir plutôt qu’à subir, à encourager et à motiver plutôt qu’à sacrifier, à faire espérer plutôt qu’à faire expier des fautes qui sont celles des dirigeants et non celles des peuples. » H. G.

 

Un grand livre d’économie, d’économie très politique, pour nourrir la réflexion et alimenter le débat.

 

Henri Guaino est député des Yvelines, ancien conseiller spécial du président de la République durant tout le quinquennat de Nicolas Sarkozy et ancien Commissaire général au Plan. Il a été l’un des principaux inspirateurs de la campagne contre le traité de Maastricht au côté de Philippe Séguin et de Charles Pasqua en 1992, de la campagne de Jacques Chirac sur la « fracture sociale » pour la présidentielle de 1995 et de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

« En finir avec l’économie du sacrifice » de Henri Guaino
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 16:04
« Tous rentiers ! Pour une autre répartition des richesses » de Philippe Askenazy

Les éditions Odile Jacob

viennent de publier

« Tous rentiers !

Pour une autre répartition

des richesses »

de

Philippe Askenazy

 

Un livre fort intéressant qui pose une question rarement posée dans le débat politique : la question de la répartition primaire des revenus. Agir sur la répartition primaire des revenus entre salariés et proprietaires du capital serait peut être un moyen de réduire le poids de la redistribution...

 

« Comment réduire les inégalités et mieux répartir les revenus ? Comment faire pour que chacun récupère sa « part de rente » ?

Dans ce livre, Philippe Askenazy nous le démontre : la distribution actuelle des richesses est loin d’être naturelle ; elle résulte de l’explosion des rentes et de leur captation par les acteurs les mieux dotés du jeu économique. Sous couvert de démocratiser la propriété (« tous propriétaires »), on a laissé quelques entreprises – et derrière elles des individus – s’emparer de nos données (« tout propriété »). Dans cette course à la rente, nous dit-il, le monde du travail est le grand perdant : tandis que de nombreux emplois alimentent les rentes capitalistiques par un surcroît de productivité, ils sont stigmatisés comme improductifs et leurs rémunérations stagnent.

Au-delà de l’affaiblissement nécessaire du « tout propriété », Philippe Askenazy invite le monde du travail à se remobiliser. Car, contrairement aux idées reçues, ce dernier n’est ni éclaté ni amorphe. Et à l’heure où le capitalisme s’enfonce dans une crise déflationniste, réhabiliter ceux qui portent la croissance par leurs efforts est tout simplement un impératif de survie.

Un livre économique très fort, mais aussi un livre de combat pour tenter de répartir plus équitablement les richesses. »

 

Philippe Askenazy est directeur de recherche au CNRS-École d’économie de Paris et professeur à l’École normale supérieure. Auteur de nombreux ouvrages sur l’économie et le travail, il est l’un des initiateurs des Économistes atterrés.

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

« Tous rentiers ! Pour une autre répartition des richesses » de Philippe Askenazy
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 17:37
« Art de la guerre financière (L') » de Jean-François Gayraud

 

Les éditions Odile Jacob 

viennent de publier

« Art de la guerre financière (L') »

de

Jean-François Gayraud

 

 

 «Les guerres financières existent.

Ce sont de vraies guerres qui tuent et paupérisent les peuples, comme on l’a vu en Grèce. Cette situation stratégique inédite s’explique par la nouvelle puissance des acteurs financiers : banques d’affaires, fonds d’investissements, milliardaires de Wall Street.

Depuis les années 1980, une finance dérégulée, mondialisée et en partie toxique s’est bâti de vastes principautés immatérielles, surplombant les économies et lançant des raids sur des États captifs et des populations tétanisées. Malgré sa responsabilité dans la crise de 2008, la finance-puissance continue d’étendre son emprise, dans l’ombre, usant de stratégies empruntant à l’art de la guerre.

Ce livre en décrypte les ruses et les tactiques. Au-delà, il donne au citoyen des raisons d’espérer : il existe des moyens pour libérer les États et les peuples de ce Léviathan d’un genre nouveau. Là où la Grèce a dû plier face aux banques, l’Islande a su s’extirper du joug de la haute finance par une insurrection démocratique.»
 


 

Jean-François Gayraud s’est conquis un large public avec Le Monde des mafias, La Grande Fraude, Géostratégie du crime (avec François Thual) et Le Nouveau Capitalisme criminel, tous publiés aux éditions Odile Jacob. 

 

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

 

« Art de la guerre financière (L') » de Jean-François Gayraud
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012