Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 06:53

Dans « Les dernières heures du libéralisme » ouvrage actualisé et réédité en poche en février 2009 et déjà paru une première fois  en février 2007, Christian Chavagneux aborde la question de l'idéologie économique libérale, trop largement partagée, qui nous aurait conduit de facto à la crise globale actuelle.

 

Il passe en revue, avec talent et pédagogie, les promesses non tenues de l'ultra libéralisme, les rôles à corriger des institutions financières internationales, la nécessite de l'intervention de l'Etat dans des économies ouvertes et dans le cadre de la globalisation,  les problèmes posés par les paradis fiscaux, les doutes de nombreux économistes de plus en plus affirmés et enfin il évoque l'après crise.

_______________________________________________________________________________
 

_______________________________________________________________________________
Nul doute qu'il réagira prochainement sur les décisions du G20 du 2 avril 2009.


Ici : Un G20 historique

http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2009/04/03/un-g20-historique/


Je reviendrai sur les propos tenus par Christian Chavagneux lors du colloque que j'ai organisé au Palais du Luxembourg (Sénat) lundi 9 mars 2009, salle Médicis (voir par ailleurs sur ce blog pour le programme).

 

Table des matières

 

Les promesses non tenues de la libéralisation financière

Les doutes des institutions internationales

Les économistes n'y croient plus

Quand l'Etat réinvestit l'économie

 

Présentation de l'éditeur


Quand ce livre est paru en grand format, il était encore de bon ton de se moquer : le libéralisme " sur le déclin ", " condamné " par les vices de ses acteurs autant que par ses défauts structurels - régulation imparfaite et guerre économique inévitable -, vous n'y pensez pas ! Une crise des subprime plus tard, ajoutée à une affaire Madoff ou Kerviel, à la paralysie de la circulation financière, à la catalepsie des marchés ou des échanges, plus personne ne rit. De sommet à sept, vingt ou vingt-sept en plans de relance à répétition, l'heure est au sauvetage en catastrophe du capitalisme et du libéralisme. Est-ce bien raisonnable ? Dans cette édition entièrement refondue et mise à jour, Christian Chavagneux montre comment l'idéologie libérale s'est écroulée et les pistes à emprunter pour faire tourner autrement la machine économique.

 

Christian Chavagneux est rédacteur en chef adjoint du mensuel Alternatives économiques et rédacteur en chef de la revue L'Economie politique.


Un G20 historique

http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2009/04/03/un-g20-historique/

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 06:40

Dans un ouvrage récent publié le 29 janvier 2009, « L'argent des Français : Les chiffres et les mythes », Jacques Marseille nous propose une analyse détaillée du phénomène des inégalités.

C'est une constante chez l'auteur depuis quelques années, faire le ménage dans les statistiqtes pour séparer le bon grain de l'ivraie et pour donner du sens et de la précision aux chiffres et aux lettres.

Ses positions peuvent être et sont discutées, mais cela reste un apport non négligeable aux débats sur les thèmes abordés.

Première impératif, bien définir les termes afin de mieux circonscrire le phénomène dans ses différentes dimensions.

Ensuite, il convient d'en présenter les causes et les conséquences.

Puis, le plus difficile, apprendre à distinguer clairement pour sortir des confusions usuelles, inégalités et justice sociale.
_______________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________________
Comme l'indique Denis Clerc, Alternatives Economiques, pour « Faire le point sur la croissance de l'activité, ainsi que sur la répartition des revenus et des patrimoines en France depuis un siècle, et parfois davantage », jacques Marseille « a su puiser avec intelligence aux bonnes sources ».

 

Présentation de l'éditeur

 

« En un siècle, le Français a vu son pouvoir d'achat multiplié par dix et son temps de travail divisé par deux. Et pourtant, non seulement le Français d'aujourd'hui n'y croit pas vraiment, mais il s'insurgerait presque contre ce constat chiffré. Pour démêler le vrai du faux et de l'illusoire, Jacques Marseille a repris l'ensemble des données disponibles depuis deux cents ans. Il a reconstitué les trajectoires individuelles, mesuré les progrès réels et débusqué les faux-semblants, identifié qui paye, gagne et dépense quoi et où. Un panorama à la fois historique, régional et social sans précédent qui permet enfin de comprendre les relations d'amour-haine qu'entretiennent les Français avec l'argent. Fort de son immense expérience d'historien de l'économie, Jacques Marseille réussit à élucider le mystère du patrimoine, des revenus et du bas de laine des Français. En essayiste confirmé, il donne à ces chiffres et à la manière dont ils sont perçus toute leur signification. »

 

 

Jacques Marseille est professeur à la Sorbonne où il dirige l'Institut d'histoire économique et sociale. Il a publié une « Nouvelle histoire de France » qui fait autorité, et plusieurs essais, dont « Du bon usage de la guerre civile en France » qui a été un grand succès en librairie, « Le Grand gaspillage », ....

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 14:06

Le « Petit dictionnaire des citations économiques » publié récemment par Eric Delattre et donty la préface est rédigée par Jacques Attali mérite le détour. C'est un petit livre, au format poche de 365 pages, édité par De Boeck.

 

Je ne suis pas forcément un fanatique des citations tant on peut trouver une affirmation et son contraire en ce domaine. Ceci est néanmoins tout à fait compréhensible quand on sait que les situations économiques sont si différentes dans l'espace et dans le temps. C'est ce que dit très clairement et très justement Jacques Attali dans sa préface : «  Lire ce petit dictionnaire est d'abord une formidable leçon d'humilité : tout a été dit. Tout, et son contraire. »

 

Néanmoins, il est très agréable de parcourir par thème l'histoire des explications des principaux phénomènes économiques à partir de courts extraits, de courtes citations.

_______________________________________________________________________________



______________________________________________________________________________
Eric Delattre
est Agrégé en économie et gestion et docteur en sciences de gestion, Eric Delattre est maître de conférences à l'Université Lille 3. Il a reçu en 2005 le prix de thèse transdisciplinaire décerné par la FNEGE (Fondation Nationale pour l'Enseignement de la Gestion des Entreprises). Il est l'auteur d'une quinzaine d'articles parus dans des revues de recherche et des revues professionnelles.

 

Selon l'éditeur « Ce recueil est constitué de citations portant sur des notions économiques au sens large du terme. Définition de référence, raccourci saisissant, synthèse géniale, mot d'esprit, pensée visionnaire, avis provocateur, idée creuse, non-sens historique ou ineptie totale, la citation est du bonheur en condensé. A lire au hasard à petites doses ou méthodiquement par thème. Volontairement, il a été choisi de ne pas limiter la sélection aux théoriciens économiques. Ingénieurs, chefs d'entreprise, banquiers, démographes, sociologues, philosophes, hommes politiques ou écrivains, tous contribuent à enrichir l'économie par leurs pratiques, leurs visions décalées ou leurs critiques acerbes. Classées par thème, les citations sont accompagnées de leur soute complète. Trois types de citations ont été particulièrement choisis: définitions classiques ou innovantes, analyses des principaux termes et concepts économiques, opinions dérangeantes, amusantes, visionnaires ou inutiles sur les grands débats contemporains. Ce livre s'adresse aux lycéens des sections économiques et aux étudiants de 1er cycle universitaire en économie et en gestion. Les citations permettent à la fois d'illustrer leurs travaux personnels et de donner un éclairage synthétique sur leurs cours. Il peut être prescrit ou conseillé notamment dans le cadre des cours d'économie générale des cycles courts (BTS, IUT) et classes préparatoires ainsi que des cours d'introduction à l'analyse économique, d'histoire économique ou de macro-économie des 1ers cycles universitaires. Ce dictionnaire s'adresse également au grand public à la recherche de travaux économiques de vulgarisation. Les citations représentent en effet un moyen simple et ludique d'aborder l'économie. »

 

Quelques exemples en relation directe avec
la crise économique et financière présente :

 

Je voudrais en particulier souligner que la rationalité n'est pas une propriété de l'individu isolé, même si elle est généralement présentée ainsi. En fait, elle tire non seulement sa force, mais sa signification même du contexte social dans laquelle est ancrée. Elle est d'autant plus plausible que les conditions sont idéales ; en dehors de telles conditions, les hypothèses de rationalité sont mises à rude épreuve et peuvent même devenir contradictoires. Elles supposent en tout cas une aptitude au traitement et à l'évaluation de l'information qui dépasse de beaucoup le domaine du possible, et que l'on peut difficilement justifier comme l'aboutissement de processus d'apprentissage et d'adaptation. ARROW (Kenneth J.), «Rationality of self and others in an economic system», Journal of Business, vol. 59, n°4, 1986, paru en français sous le titre «De la rationalité - de l'individu et des autres - dans un système économique», Revue Française d'Économie, vol. 2, n°1, 1987, pp. 22-23.

 

En bref, la crise est sur nous. Toute l'affaire peut se résumer en disant que l'expansion se caractérise par un excès de l'investissement sur l'épargne et que la récession se caractérise par un excès de l'épargne sur l'investissement.

KEYNES (John Maynard), Harris Lectures, [conférences à l'Université de Chicago, juin 1931], Revue Française d'Économie, vol. 1, n°1, 1986, p. 139.

 

Quand l'économie entre en récession, revenu et consommation baissent tous deux. Quand l'économie se redresse, revenu et consommation en font autant. MANKIW (Gregory), Macroéconomie, [1992], De Boeck Université, Bruxelles, 3e édition (5e édition américaine), 2003, p. 540.

 

 

Bref, une politique budgétaire expansionniste constitue l'un des rares moyens de sortir d'une récession. STIGLITZ (Joseph E.), La grande désillusion, Fayard, Paris, 2002, p. 177.

 

Lors des crises financières passées - l'effondrement de la bourse en 1987, les conséquences du défaut de paiement de la Russie en 1998 - la Fed a pu utiliser sa baguette magique et disperser les nuages sur les marchés. Mais cette fois-ci, la magie ne fonctionne pas. Pourquoi ? Parce que le problème des marchés n'est pas seulement celui d'un manque de liquidité. Il y a également un problème fondamental de solvabilité.

KRUGMAN (Paul), Professeur à l'Université de Princeton, "After the money's gone", New York Times, 14 décembre 2007.

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 20:20

 

En cette période économiquement incertaine qui marque, d'une certaine manière, le retour des politiques économiques au cœur de l'organisation de l'économie, il est légitime de signaler la parution de la seconde édition d'un ouvrage désormais devenu une référence incontournable sur ces questions : « Politique Economique », édition De Boeck

_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

Dans cette seconde édition (2009), revue et actualisée, Agnès Bénassy-Quéré, Benoît Coeuré, Pierre Jacquet et Jean Pisani-Ferry passent en revue les principales politiques économiques qu'il est courant de distinguer :

 

Chapitre 1: Les fondements

Chapitre 2: La politique économique dans un monde parfait

Chapitre 3: La politique budgétaire

Chapitre 4: La politique monétaire

Chapitre 5 : Intégration financière internationale et politique de change

Chapitre 6: Politiques de croissance

Chapitre 7: La politique fiscale

Chapitre 8: Politiques de l'emploi

 
Cet ouvrage, structuré autour d'une présentation des faits essentiels, des principaux enseignements théoriques et de l'analyse des débats actuels de politique économique, se révèle indispensable à tout élève, tout étudiant, tout professeur qui enseigne l'économie en lycée, toute personne qui souhaite approfondir la réflexion sur la place majeure que doit occuper la politique économique dans l'organisation des économies contemporaines.

 

Voilà donc un ouvrage qui tombe à point quand on observe que les politiques monétaires menées dans le monde par les banques centrales sont de plus en plus non conventionnelles, quand les Etats mènent des plans de relance colossaux et se réunissent pour un second G20 début avril 2009, quand on s'interroge sur la pérennité du système de change international avec en particulier la politique de change de la Chine vis à vis du dollar et ses effets sur la croissance exponentielle de la base monétaire mondiale avec toute les conséquences que cela implique ...

 

Présentation de l'éditeur


La politique économique est en pleine mutation. La mondialisation, la décentralisation, l'indépendance des banques centrales ont remis en question le rôle des gouvernements. Les progrès rapides de la théorie économique ne peuvent pas être ignorés

La politique budgétaire est-elle efficace pour combattre une crise ? Que peut la politique monétaire lorsque l'inflation est voisine de zéro ? Vaut-il mieux un taux de change fixe ou flottant ? Comment financer la protection sociale ? Quels sont les ressorts de la croissance ? Les outils disponibles pour répondre à ces questions sont dispersés dans des champs disciplinaires distincts et il existe souvent une fracture entre la réflexion théorique et le débat de politique économique.

Cet ouvrage réunit pour la première fois dans un seul volume les faits essentiels, les principaux enseignements théoriques et l'analyse des débats actuels de politique économique. Il s'est imposé, dès sa publication, comme la référence pour les étudiants et les praticiens qui cherchent à fonder leur compréhension de la politique économique sur des bases théoriques solides.

La démarche est d'abord méthodologique, puis thématique. Sans se départir de la rigueur scientifique, l'accent est mis sur l'utilisation pratique des outils de l'analyse économique. L'exposé est clair et pédagogique :

  • la formalisation est présentée en encadré, ce qui permet différents niveaux de lecture de l'ouvrage ;
  • les chapitres thématiques sont structurés en trois parties : enjeux, théories, politiques, ce qui permet à chacun d'organiser sa lecture selon ses besoins.

L'ouvrage satisfait ainsi un public très large : étudiants en licence ou master d'économie, de gestion ou de sciences politiques, candidats aux concours administratifs, praticiens et observateurs de la politique économique, acteurs de la vie économique. 

Largement refondue, cette seconde édition prend en compte la crise financière née aux États-Unis en août 2007 et qui s'est mondialisée durent l'année 2008.

 

De mon point de vue, un livre à lire absolument !

A consulter ici : 
Politique économique
Edition 2009
Auteurs :
Agnès Bénassy-Quéré

Benoît Coeuré

Pierre Jacquet

Jean Pisani-Ferry

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 08:09

 

Christine LAGARDE, ministre de l'Economie, a remis vendredi 28 novembre2008  le 10e prix du Livre d'économie à Jacques MISTRAL pour « La troisième révolution américaine », paru fin août chez Perrin.

_______________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________________

Jacques MISTRAL sera présent lors du colloque qui aura lieu lundi 9 mars 2009, Salle Médicis au Palais du Luxembourg, 8 h30 - 18 h sur le thème 

« De la crise financière à la crise économique : les relations étroites
entre Finance et Economie ».


2 Colloques : Crise Financière et Economique au Palais du Luxembourg


Inscription au Colloque «De la Crise Financière à la Crise Economique»


 

 Le prix du Livre d'économie récompense chaque année, depuis 1999, «le meilleur livre d'économie, à valeur pédagogique, paru dans l'année».

 

Le lauréat est aujourd'hui directeur des études économiques à l'IFRI.Par ailleurs, il est membre du Conseil d'analyse économique, du Cercle des économistes et chroniqueur à Radio Classique.

« Ce polytechnicien, professeur agrégé et docteur en sciences économiques revient sur la situation des Etats-Unis suite aux attaques terroristes et au fiasco de la guerre en Irak avec, maintenant une crise financière qui se change en crise économique. Successivement conseiller économique du Premier Ministre Michel Rocard, conseiller spécial du ministre des Finances Laurent Fabius, puis conseiller financier à l'ambassade de France à Washington, Jacques Mistral est aujourd'hui directeur des études économiques à l'IFRI. Il s'explique sur ses motivations et sur l'expression « troisième révolution » :

 

« Mes fonctions à Washington puis mon année à Harvard m'ont donné l'opportunité de vivre en direct le déclin de l'ultralibéralisme et du conservatisme. Mais tout autant d'observer sur le terrain et d'analyser avec les meilleurs experts sur quelles bases commençait déjà à se reconstruire l'Amérique.

 

C'est cette « troisième révolution », après celles de Roosevelt puis de Reagan, que ce livre ausculte : retour de l'État, prise de conscience écologique, réveil des idéaux démocratiques, stratégie inédite de lutte contre les difficultés économiques, voilà ce qui se joue bien sûr à l'élection présidentielle de 2008, mais davantage encore sur les quinze ans à venir. »

 

Les autres finalistes étaient :

 

Philippe Escande et Solveig Godeluck, Les pirates du capitalisme (paru chez Albin Michel le 2 avril)

Paul Jorion, La crise, des subprimes au séisme financier planétaire (Fayard, 3 novembre)

Ezra Suleiman pour Schizophrénies françaises (Grasset, 8 octobre).

 

 

Les lauréats depuis la création du Prix :

 

2007-2008 Yann Algan et Pierre Cahuc, La société de défiance - Éditions de la Rue d'ULM

2006 Erik Orsenna, Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation - Éditions Fayard

2005 Patrick Fauconnier, La fabrique des meilleurs : enquête sur une culture d'exclusion - Éditions du Seuil

2004 Alain Minc, Les prophètes du bonheur - Éditions Grasset

2003 Michel Godet, Le choc de 2006 - Éditions Odile Jacob

2002 Pascal Bruckner, Misère de la prospérité : La religion marchande et ses ennemis - Éditions Grasset

2001 Jean Pisani-Ferry, La bonne aventure - Éditions La Découverte

2000 Daniel Cohen, Nos temps modernes - Éditions Flammarion

1999 Erik Izraelewicz, Le Capitalisme zinzin - Éditions Grasset

 

A consulter

Prix du Livre d'économie 2008 : Les lauréats


Inscription au Colloque «De la Crise Financière à la Crise Economique»


Patrick ARTUS : Lauréat du Prix Turgot du meilleur livre d'économie financière 2007


Prix Turgot du meilleur livre d'économie financière

 
Les Différents Prix du Livre d'Économie


Prix des lecteurs du livre d'économie 2007


Prix des lecteurs du livre d'économie 2007 : Les trois finalistes


Kezeco
.fr Chat vidéo avec Jacques Mistral du 16 janvier 2009 Thème ...


2 Colloques : Crise Financière et Economique au Palais du Luxembourg


Prix des lecteurs du Livre d'économie 2006 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 07:45

Le Prix Turgot 2009 a été attribué jeudi 5 mars 2009 à Olivier PASTRE et Jean-Marc SYLVESTRE pour "Le Roman vrai de la crise financière" publié par les éditions Perrin.
_______________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________________


Cela n'est pas très surprenant, ce livre est très agréable à lire et très pédagogique. Certes, il est toujours difficile de choisir un livre parmi d'autres, mais un choix a été  fait et de mon point de vue, la qualité de l'ouvrage permet de légitimer ce choix.


Je précise ici qu'Olivier PASTRE et Jean-Marc SYLVESTRE étaient présent aux 2 tables rondes du colloque que j'ai organisé Vendredi 13 février 2009, Salle Médicis, Palais du Luxembourg, 8 h30 - 13 h sur le thème  « De la crise financière à la crise économique : les relations étroites entre Finance et Economie ». Le programme complet se trouve ici :

2 Colloques : Crise Financière et Economique au Palais du Luxembourg


_______________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________________

Ce colloque et celui de lundi 9 mars seront diffusés en audio dans quelques semaines et éventuellement en vidéo.


Inscription au Colloque «De la Crise Financière à la Crise Economique»

 

« Christine LAGARDE, Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi vient de proclamer au SENAT, ce 5 Mars 2009, le PALMARES de la 22ème Edition du Prix TURGOT, présidé par Jean-Louis CHAMBON et par Michel BON pour le Grand Jury.

Une consécration pour Olivier PASTRE, grand expert en secteur bancaire, professeur d'Economie à Paris VIII, et Jean-Marc SYLVESTRE, journaliste, directeur de la rédaction Economique de TF1 et de LCI. Dans cette parution, ce duo original, confrontant leurs sensibilités réciproques de pensée économique, reconstituent le film du piège dans lequel est tombé le capitalisme mondial. Un diagnostic sans concession allié de propositions de sortie de crise, mettant en avant un sens exceptionnel de la pédagogie. Pour Christine LAGARDE, cette édition reconnaît brillamment un duo de grand talent associant la pédagogie du journaliste à l'expertise de l'économiste, en facilitant à un large public la compréhension des enjeux liés au « Nouveau Monde » ouvert par la crise mondiale. »

 

 

Les autres prix remis jeudi 5 mars 2009

Le Prix Spécial du Jury : Michel AGLIETTA pour « La Crise » (Michalon)

 

Michel AGLIETTA sera présent lors du colloque qui aura lieu lundi 9 mars 2009, Salle Médicis au Palais du Luxembourg, 8 h30 - 18 h sur le thème  « De la crise financière à la crise économique : les relations étroites entre Finance et Economie ».

______________________________________________________________________


______________________________________________________________________

Laure KLEIN
 : Prix du Jeune Talent, « La crise des Subprime » (Revue Banque - Editions) primé par le Groupe Crédit Agricole

Nicolas BAVEREZ et Pascal BLANQUE : Mention Spéciale par le Cercle TURGOT.

Prix Spécial de la Francophonie TURGOT - FFA (Forum Francophone des Affaires) : Pierre LEMIEUX « Comprendre l'Economie » (aux Belles Lettres) des mains de Madame Edith CRESSON.

« En clôturant la cérémonie, devant plus de 500 personnalités éminentes, Hervé NOVELLI, Secrétaire d'Etat, soulignait « Le Prix TURGOT est à la littérature économique ce que le Goncourt est à la littérature, et les lauréats contribuent largement par leur grille de lecture de la crise à la nécessaire pédagogie économique, clé de l'acceptation du changement » ».

Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur
www.canalacademie.com

 

  

A consulter :

 

2 Colloques : Crise Financière et Economique au Palais du Luxembourg


Inscription au Colloque «De la Crise Financière à la Crise Economique»


Patrick ARTUS : Lauréat du Prix Turgot du meilleur livre d'économie financière 2007


Prix Turgot du meilleur livre d'économie financière
 


Les Différents Prix du Livre d'Économie


Prix des lecteurs du livre d'économie 2007


Prix des lecteurs du livre d'économie 2007 : Les trois finalistes


Prix des lecteurs du Livre d'économie 2006
 

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:37

 

J'ai récemment découvert le site suivant : « « FCPI FINANCIERS COMPLAISANTS PRATIQUES INAVOUABLES » Ici : http://www.fcpi-pratique.com/

 

Comme les auteurs l'indiquent, le blog est dédié au financement de l'innovation et ses usages. Il est le complément bibliographique du livre intitulé « FCPI : Financiers complaisants, pratiques inavouables. »

 

Avec la crise financière, de nombreux comportements sont devenus plus suspects encore qu'ils ne l'étaient avant la crise. L'avidité, la malhonnêteté, ..., sont très souvent stigmatisées dans divers ouvrages.

 

J'ai lu quelques passages de ce court ouvrage, environ 50 pages. Je n'ai aucun avis définitif sur les questions soulevées tant elles peuvent faire l'objet de discussions polémiques.

 

Sur le financement de l'innovationet donc ... de la croissance économique

Ce qui me semble le plus intéressant est la réflexion induite sur les relations entre financement et économie à travers le prisme de l'innovation.

 Repenser l'organisation des marchés financiers et des circuits du financement est indispensable pour une croissance soutenue et durable.

Or, il ne peut y avoir de croissance soutenue et durable sans un processus d'innovation efficace car porté, accompagné, de manière équilibré par des modes de financement adopté aux perspectives de long terme et non seulement de court terme.

 

Vous trouverez sur le site  http://www.fcpi-pratique.com/ l'ensemble des chapitres en lecture libre.

 

A chacun de se faire son opinion et éventuellement de critiquer les thèses des auteurs.


A suivre donc, ...

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:20

 

Les économistes Mathilde Lemoine, Thierry Madiès, Philippe Madiès ont publié fin 2007 est très beau manuel d'économie international :

« Les grandes questions d'économie et finance internationales »

_______________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________________

Cet ouvrage a fait l'objet d'une révision scientifique de la part de Maurice Baslé et d'une préface de Lionel Fontagné.

 

Cet ouvrage se révèle aujourd'hui encore plus utile en raison des désordres internationaux financiers, monétaires et économiques.

Cet ouvrage est un manuel. Ce n'est pas un livre de vulgarisation qui s'adresse directement au grand public.


Ceci dit, après un effort intellectuel initial indispensable, chaque lecteur lira avec davantage d'acuité et de recul les différents ouvrages qui sont publiés depuis plusieurs mois sur la crise financière internationale et ses conséquences économiques et sociales.

 

Notez que Mathilde Lemoine étai présente lors de la table ronde n°1 du colloque du 13 février 2009 qui s'est tenu au Palais du Luxembourg (Sénat) sur le thème

« De la crise financière à la crise économique :
les relations étroites entre Finance et Economie ».


La TR 1 donnait lieu à une discussion sur
« Le rôle de Banques dans le déclenchement et la propagation de la Crise Financière. »

 

 

Présentation de l'ouvrage par l'éditeur

 

Cet ouvrage présente une grille d'analyse permettant de comprendre les 6 principaux thèmes d'actualité liés à l'économie internationale - au programme des concours ou examens - à partir de débats concrets issus de l'actualité économique internationale.

Il s'agira plus précisément de mettre l'accent (1) sur l'éclairage que peut apporter l'analyse économique à un certain nombre de questions posées par le débat politique et international, (2) sur l'aspect méthodologique du raisonnement économique et sur une description soigneuse des mécanismes utilisés, ce qui suppose de mettre en perspective non seulement les apports mais aussi les clivages de l'analyse économique, (3) sur la validation empirique systématique des arguments avancés par la théorie économique. Le lecteur doit, en effet, savoir si le débat est tranché au sein de la communauté scientifique ou s'il reste ouvert.

 

Les différents chapitres de l'ouvrage.

 

Chapitre 1  L'échange international : une source de croissance et de développement ?

Chapitre 2  Le rôle des firmes multinationales dans la nouvelle économie mondiale

Chapitre 3  L'organisation mondiale du commerce : régulation ou libéralisation des échanges ?

Chapitre 4  Régionalisme commercial ou multilatéralisme ?

Chapitre 5  L'intégration européenne face à l'élargissement : quels enjeux ?

Chapitre 6  Globalisation financière : de la réalité d'un phénomène à ses vertus et danger

 

 

A consulter :

 

2 Colloques : Crise Financière et Economique au Palais du Luxembourg

 

Inscription au Colloque «De la Crise Financière à la Crise Economique»

 

Crise Financière et Enseignement de l'Economie au Lycée

Selon le FMI, le Système Financier n'est pas encore sain ...

 

De quelques enseignements de la Crise financière et économique de 2008

 

Effondrement du Prix du Pétrole et Evolution des Réserves de Change

 

Et si l'emprunteur prenait sa revanche sur le créancier ... ?

 

Les banques et la monnaie selon Thomas JEFFERSON en 1802

 

Les économistes pouvaient-ils prévoir la gravité de la crise ?

 

« Dans la crise financière nous sommes décidemment tous keynésiens »

 

Ecart d'intelligence entre régulateurs et acteurs des marchés

 

Le capitalisme sous tente à oxygène

Jean-Paul Fitoussi, LE MONDE,  30 octobre 2008  

 

Comprendre les plans de sauvetage

Agnès Bénassy-Quéré, le 18 octobre 2008       

 

Paul KRUGMAN : Prix NOBEL d'Economie 2008

 

Aprés la Crise Financière : Comment sortir d'une récession ?

 

De la crise financière, ... à la crise réelle ?

 

Crise financière : quelle réponse européenne ?

 

Les temps de la politique économiques

 

Intervention Publique et Crise Financière, c'est bon pour l'Aléa Moral

 

Sauvetage du système financier : A quel prix pour le contribuable ?

 

Crise financière : "Accusés, levez-vous !"

 

Attention : une crise financière peut en cacher une autre

 

D'une bulle spéculative à la suivante

 

Crise Financière : Une Action coordonnée de Six Banques Centrales

 

Crise financière et Injection de liquidités

 

Le Bilan des banques avant et après le Plan de sauvetage du Trésor US

 

Les dangers de la « Finance de PONZI »

 

Crise financière, Points de vue d'Agnès Bénassy-Quéré Directrice-CEPII

 

Crise Financière : Points de vue de Jean-Paul FITOUSSI

 

Panique Bancaire et Financière mondiale

 

Crise financière : excès de liquidités ou excès d'épargne ?

 

Mieux comprendre la finance pour éviter les crises financières

 

Mieux comprendre la finance pour éviter les crises financières (2)

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:15

 

Avec la crise financière, le rôle des banques dans le déclenchement, la propagation et la persistance de celle-ci, est remis en question. Que sera la banque de demain ?


Banque de détail, banque d'investissement, ... quelles pistes de réforme du fonctionnement de banques ?

 

C'est en somme à ces questions, et bien d'autres,  que les auteurs Philippe De Backer, Paul  de Leusse, Nicolas Lioliakis tentent de répondre dans leur récent ouvrage :

 

 « Douze clés pour décrypter un métier en pleine mutation »
Édition Pearson Village Mondial

_______________________________________________________________________________


Présentation de l'ouvrage par l'éditeur

 

Au-delà de l'analyse du tourbillon provoqué par la crise actuelle des subprimes, ce livre examine les tendances de fond que connaît le métier de banque de détail : internationalisation de l'activité, arrivée en force de nouvelles concurrences, fragmentation de son modèle... sans oublier les évolutions radicales dans le comportement des clients, mieux informés, plus exigeants, friands de technologie et de moins en moins confiants dans l'institution bancaire qui découvre à son tour le zapping consumériste.

Dans ce contexte, comment les banques de détail européennes peuvent-elles préserver leur légitimité ? Sur quelles certitudes doivent-elles ancrer leurs stratégies de développement ? Comment réagir au déclin de leur statut d'institution et affronter leurs nouveaux défis concurrentiels et industriels ?

Le cabinet international de conseil en stratégie Bain & Company mobilise ici toute son expérience pour dresser un panorama sans concession du paysage bancaire européen. Il dessine le profil des champions de demain : ceux qui seront capables d'anticiper dès à présent les mutations concurrentielles et industrielles, sur les marchés nationaux et internationaux.

Alliant analyses prospectives et exemples concrets, cet ouvrage enrichira la réflexion et apportera de précieuses réponses à ses lecteurs, qu'ils soient banquiers, investisseurs, journalistes, étudiants, clients ou, tout simplement, curieux de comprendre le monde bancaire d'aujourd'hui et de trouver des clés pour demain.

 

Sommaire de l'ouvrage

 

1. La distribution écartelée

2. Une chaîne de valeur désintégrée

3. International : les nouvelles règles du jeu

4. Des entreprises comme les autres...

5. Les nouveaux champions européens

Conclusion : Se réinventer pour demain 


_______________________________________________________________________________
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 09:48


Un nouvel ouvrage sur la pensée de John-Maynard KEYNES (1883-1946) vient de paraitre, mais il n'existe qu'en version anglaise pour l'instant.
.
.

Revisiting Keynes

Economic possibilities for our grandchildren

Edited by Lorenzo Pecchi and Gustavo Piga

___________________________________________________________________________________________




___________________________________________________________________________________________

.
Contributors

Willaim J. Baumol,

Leonardo Becchetti,

ary S. Becker,

Michele Boldrin,

Jean-Paul Fitoussi,

Robert H. Frank,

Richard B. Freeman,

Benjamin M. Friedman,

Axel Leijonhufvud,

David K. Levine,

Lee. Ohanian,

Edmund S. Phelps,

Luis Rayo,

Robert Solow,

Joseph E. Stiglitz,

Fabrizio Zilibotti

.
In 1931 distinguished economist John Maynard Keynes published a short essay, "Economic Possibilities for our Grandchildren:' in his collection Essays in Persuasion. In the essay, he expressed optimism for the economic future despite the doldrums of the post-World War I years and the onset of the Great Depression.

Keynes imagined that by 2030 the standard of living would be dramatically higher; people, liberated from want (and without the desire to consume for the sake of consumption), would work no more than fifteen hours a week, devoting the rest of their time to leisure and culture.

In Revisiting Keynes, leading contemporary economists consider what Keynes got right in his essay-the rise in the standard of living, for example-and what he got wrong-such as a shortened work week and consumer satiation. In so doing, they raise challenging questions about the world economy and contemporary lifestyles in the twenty-first century.

The contributors- among them, four Nobel laureates in economics-point out that although Keynes correctly predicted economic growth! he neglected the problems of distribution and inequality. Keynes overestimated the desire of people to stop working and underestimated the pleasures and rewards of work-perhaps basing his idea of "economic bliss" on the life of the English gentleman or the ideals of his Bloomsbury group friends.

In Revisiting Keynes,.Keynes's short essay usually seen as a minor divertissement compared to his other more Influential works-becomes the catalyst for a lively debate among some of today's top economists about economic growth, inequality, wealth, work, leisure, culture, and consumerism.

 

A consulter
.

http://www.ofce.sciences-po.fr/fitoussi/ouvrages2.html

.

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012