Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 05:08
« Économie des marchés financiers »  2ème édition, de Paul-Jacques Lehmann

 

Les éditions De Boeck

viennent de publier 

 Économie des marchés financiers

2ème édition

de

Paul-Jacques Lehmann

 

Une seconde édition qui contient des mises à jour statistiques et les évolutions institutionnelles. Une version encore meilleure que la première édition !

Une présentation claire et pédagogique en peu de pages, environ 260...

 

« L'ouvrage a pour objectif de présenter les marchés financiers d'un point de vue institutionnel mais aussi par rapport à leurs influences sur les autres pans de l'économie.

Cet ouvrage se veut la présentation la plus exhaustive possible des marchés financiers et, à partir d’analyses historiques et théoriques, de leur rôle sur l’économie « réelle ».

Il explique le rôle des différents acteurs qui opèrent sur ces marchés (émetteurs, investisseurs, intermédiaires, agences de notation) et l’influence des innombrables innovations financières de ces dernières années, tant dans le domaine des produits que dans celui des marchés, sur le déclenchement de la crise financière de la fin des années 2000.

Il montre comment les pouvoirs publics (États, Banques centrales, autorités boursières) ont agi afin d’éviter la survenance du risque systémique et ont pris les décisions adéquates pour empêcher le retour d’une crise de même ampleur. Dans cet objectif, l'auteur fait le point sur les conséquences des décisions nationales et internationales déjà prises et de celles encore à venir, indispensables pour parvenir à une régulation plus efficace du fonctionnement des marchés.

Cet ouvrage s’adresse non seulement à des étudiants de niveau M et D faisant des études de finances et qui doivent connaître les mécanismes présidant aux activités de marchés, mais aussi à tout citoyen qui veut comprendre l’environnement économique dans lequel il vit. »

 

Sommaire

Avant-propos

Introduction. Du circuit monétaire au circuit financier et de l'intermédiation à la marchéisation

PARTIE 1 Les marchés primaires

Chapitre 1 Les titres à court terme

 1.1 Les titres de créances négociables émis par des organismes autres que l'Etat

 1.2 Les titres de créances négociable émis par l'Etat

Chapitre 2 Les titres à long terme

 2.1 Les titres financiers à long terme intégrés dans les capitaux empruntés

 2.2 Les titres financiers à long terme intégrés dans les capitaux propres

PARTIE 2 Les marchés secondaires et les marchés dérivés

Chapitre 3 Les marchés secondaires de gré à gré

 3.1 Les marchés monétaires

 3.2 Les opérations de couverture de gré à gré

Chapitre 4 Les marchés boursiers

 4.1 Typologie des marchés boursiers

 4.2 La circulation des actions sur les marchés boursiers

Chapitre 5 Les marchés dérivés

 5.1 Les marchés à terme

 5.2 Les marchés d'options négociables

PARTIE 3 Les acteurs des marchés financiers

Chapitre 6 Les investisseurs et les intermédiaires sur les marchés financiers

 6.1 Les investisseurs institutionnels

 6.2 Les intermédiaires habilités

Chapitre 7 Les besoins de régulation financière et les autorités de tutelle

 7.1 Les dérives des marchés financiers, sources des krachs

 7.2 Les autorités de tutelle, nécessaire rempart contre les dérives des marchés financiers

Sigles et acronymes

Bibliographie

Index

 

Paul-Jacques Lehmann est professeur émérite à l’Université de Rouen où il a dirigé le Master "Économie et Gestion des Risques Financiers". Il est également l'auteur de nombreux ouvrages et articles de finance d'entreprise et de marchés.

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

 

« Économie des marchés financiers »  2ème édition, de Paul-Jacques Lehmann
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 08:42
« Les limites du marché, L'oscillation entre l’Etat et le capitalisme » de Paul De Grauwe

 

Les éditions De Boeck

viennent de publier

« Les limites du marché

L'oscillation entre l’Etat

et le capitalisme »

de

Paul De Grauwe

 

Pour ce très beau livre, la préface est de

Jean-Paul Fitoussi.

 

J’ai commencé à lire le livre et j’aime beaucoup la manière dont l’auteur pose le problème des places respectives de l’Etat et du Marché dans l’économie et donc celui de la stérilité du débat Etat ou Marché. Il nous invite, avec raison et conviction, à nous intéresser aux économies mixtes et au partage des taches qu’on peut y observer : Etat et marché. J’apprécie beaucoup cette approche car elle correspond complètement à ce que je présente à mes élèves et étudiants quand j’aborde ces questions relatives au « qui doit faire quoi ? » Bien loin des idéologies, ce pragmatisme de bon sens fondé sur une analyse rigoureuse permet vraiment d’avoir des débats sereins, constructifs et de progresser dans la compréhension et l’action vers une économie plus dynamique et plus juste.

 

« La crise financière et l’inégalité grandissante signifient-elles un nouveau tournant dans le rapport de forces entre le libre marché et l’État ? Allons-nous connaître un renversement du capitalisme et l’État va-t-il reprendre le pouvoir ?

Après un succès triomphal qui a duré des décennies, force est de constater que le capitalisme est sur le point de s’autodétruire. Des problèmes majeurs comme le changement climatique et l’inégalité croissante des revenus illustrent les limites inévitables, tant externes qu’internes, du marché.

Il semble que seules les autorités publiques soient en mesure d’offrir une solution. Mais l’État va également se retrouver face à des limites et ouvrir ainsi, à son tour, la voie du retour vers le marché.

Avec ce nouveau livre, l’éminent économiste Paul De Grauwe apporte une importante contribution au débat sur la stabilité de notre système de marché. Il analyse en détail les conséquences de ce désastreux mouvement pendulaire, qui ne peut être rompu qu’à l’aide de mesures drastiques. 

 

Paul De Grauwe apporte une importante contribution au débat sur la stabilité de notre système de marché. Il analyse en détail les conséquences de ce désastreux mouvement pendulaire, qui ne peut être rompu qu'à l'aide de mesures drastiques.»

 

Sommaire

Préface

Avant-propos

Chapitre 1 : Le grand mouvement pendulaire de l'économie

Chapitre 2 : Les limites du capitalisme

Chapitre 3 : Les limites externes du capitalisme

Chapitre 4 : Les limites internes du capitalisme

Chapitre 5 : L'utopie de l'autorégulation dans le système de marché

Chapitre 6 : Qui peut sauver le système de marché du naufrage?

Chapitre 7 : Les limites externes du politique

Chapitre 8 : Les limites internes du politique

Chapitre 9 : Qui est le patron? Le marché ou l'Etat?

Chapitre 10 : L'euro met le système de marché en danger

Chapitre 11 : Le monde selon Thomas Piketty

Chapitre 12 : Le mouvement pendulaire entre le marché et l'Etat

 

Paul De Grauwe  est professeur à la London School of Economics et professeur émérite à la Katholieke Universiteit Leuven. Il est aussi un ancien sénateur belge, membre du parti libéral flamand OpenVLD. Après avoir étudié au Collège Saint-Jean-Berchmans de Bruxelles, il obtient une licence en sciences économiques (Katholieke Universiteit Leuven). Il est titulaire d'un doctorat en économie (Johns Hopkins University) et est aussi docteur honoris causa (Université de Saint-Gall) ; Il fut économiste au Fonds monétaire international de 1973 à 1974.

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

« Les limites du marché, L'oscillation entre l’Etat et le capitalisme » de Paul De Grauwe
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 11:17
« Le climat va-t-il changer le capitalisme ? La grande mutation du XXIe siècle » par  Jacques Mistral et Collectif

 

Les Editions Eyrolles

viennent de publier

un ouvrage collectif incontournable :

« Le climat va-t-il changer

le capitalisme ?

La grande mutation

du XXIe siècle »

 

Un ouvrage préparé et rédigé sous la direction de  Jacques Mistral.

Un moyen de mieux prendre la mesure des enjeux des prochains Conférences internationales qui auront lieu à Paris du 30 novembre au 11décembre 2015.

Au menu, dérèglements climatiques, réchauffements climatiques, économie du carbone,  transition énergétique, croissance verte, finance et climat …

 

« Le climat se réchauffe, personne ne le conteste plus, le moment de l'action est venu. Non, cette planète n'est pas condamnée, il faut seulement prendre conscience que l'économie aborde un nouveau et gigantesque défi. La réponse des économistes au changement climatique s'articule autour du "prix du carbone" : les émetteurs de carbone devraient payer pour leurs émissions. C'est du bon sens, mais c'est une révolution. De Jean Tirole à Michel Rocard, les auteurs rassemblés dans cet ouvrage mettent ainsi en lumière les choix économiques fondamentaux qui nous sont proposés, les aléas des processus de décisions politiques, la tension entre coopération internationale et intérêts de chaque pays. Mais le capitalisme peut-il réellement changer ? Le XXe siècle a déjà connu une "grande transformation" par laquelle le capitalisme sauvage et le prolétariat caractéristiques du XIXe siècle ont cédé la place à un capitalisme mixte et aux classes moyennes. Aujourd'hui, après la crise financière, tout est à reprendre et la lutte contre le réchauffement climatique ouvre une ère nouvelle : la transition vers l'économie bas-carbone sera la grande mutation du xxie siècle. »

 

Un ouvrage sous la direction de Jacques Mistral, conseiller spécial de l'Ifri et senior fellow de la Brookings Institution, membre du Cercle des économistes et ancien conseiller ministériel. Il a été lauréat de l'Association française de sciences économiques pour son dernier livre Guerre et paix entre les monnaies (Fayard, 2014), qui a également reçu le prix Turgot 2015. 

 

Cet ouvrage rassemble les contributions de Patrick Artus, Françoise Benhamou, Jean-Paul Betbèze, Anton Brender, Jean-Michel Charpin, Jean-Marie Chevalier, Raphaël Contamin, Bruno Fulda, Patrice Geoffron, Pierre-Noël Giraud, Frédéric Gonand, Fabien Hassan, Pierre Jacquet, Pierre-André Jouvet, Geoffrey Parker, Christian de Perthuis, Michel Rocard, Katheline Schubert, Akiko Suwa-Eisenmann et Jean Tirole

 

L'économie du carbone va-t-elle changer

le capitalisme ?

Economie politique du changement climatique

Négociation climatique et prix du carbone

Les entreprises prennent-elle en compte le prix du carbone dans leurs décisions ?

Transition énergétique, transitions économiques

Le climat va-t-il changer la logique

des choix politiques ?

Ressources naturelles et croissance verte : au-delà des illusions

Le dérèglement climatique : quelles implications macroéconomiques ?

Comment financer le climat ?

Finance et climat, les liaisons vertueuses

Ambition politique et lucidité économique : pourquoi est-il si difficile d'agir pour le climat ?

Le réchauffement climatique va-t-il changer

la géopolitique ?

Les pays du Sud face au changement climatique

Le leadership américain à l'épreuve du climat

La Chine : plus une menace pour le climat ?

La stratégie énergétique européenne au regard de la COP 21

 

Les Editions EYROLLES

http://www.editions-eyrolles.com/

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 11:01
« Le shadow banking» par Le cercle Turgot

 

Les Editions Eyrolles

viennent de publier

un ouvrage collectif fort intéressant 

« Le shadow banking :

Qu'est-ce que la finance parallèle ?

Quel est son rôle ?

Comment la réguler ? »

 

Un ouvrage proposé par Le cercle Turgot et le Laboratoire Régulation Financière, Sous la direction de Constantin Mellios et Jean-Jacques Pluchart.

Une manière de faire le point sur un acteur majeur de la finance de l’ombre : les banques.  

 

Un big bang bancaire ?

Le shadow banking, ou finance non réglementée, suscite crainte et fascination depuis la crise des subprimes. En plein développement, il rassemble l'ensemble des acteurs contribuant au financement non-bancaire de l'économie, depuis les firmes de capital-investissement jusqu'au crowdfunding. Opaque, spéculatif, à haut risque, systémique, voire "criminel" pour certains, le shadow banking est décrit par d'autres comme flexible, dynamique, innovant, adapté au financement de l'économie moderne, et complémentaire aux réseaux bancaires "sur-réglementés". Que penser de ce phénomène complexe, dont le poids pourrait dépasser celui du système bancaire traditionnel ? Procédant à un diagnostic rigoureux du shadow banking System, les auteurs mettent en lumière ses dimensions techniques et économiques, mais aussi ses facettes politiques et culturelles, comparent ses différents modes de réglementation et explorent les nouvelles voies possibles de régulation. Ils esquissent ainsi les contours de la nécessaire transformation du système finanier actuel.

 

Sommaire

 

L'expansion rapide du shadow banking

Shadow banking contre banking

Shadow banking : une alternative dans le financement de l'économie ?

La banque de l'ombre vue des Etats-Unis d'Amérique

Les nouvelles formes numériques du shadow banking : du crowdfunding au bitcoin

Shadow banking : les nouvelles pratiques de titrisation

Les défis de la régulation du shadow banking

Le shadow banking : opportunité pour les opérateurs, défi pour les régulateurs

Banques et marchés : l'enjeu de la stabilité financière

Finance de marche, mutations du financement de l'économie et risque. Une perspective de gérant d'actifs

Le shadow banking : nouveau levier de financement des économies émergentes

 

Les Editions EYROLLES

http://www.editions-eyrolles.com/

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 16:48
« Peut-on prévoir l'avenir » de Jacques Attali

 

Les éditions Fayard

viennent de publier

« Peut-on prévoir l'avenir »

de

Jacques Attali

 

Après « Une brève histoire de l'avenir » publié en 2006, voici un nouvel ouvrage pour réfléchir davantage à notre avenir à tous dans un monde qui change de plus en plus vite visiblement…

 

« Que vais-je devenir ? Serai-je heureux en amour ? Dans mon travail ? Quand et comment vais-je mourir ? Que réserve l’avenir à ceux que j’aime ? À mon pays ? À l’humanité ? À la planète ?

À toutes ces questions, les hommes ont longtemps cherché – et cherchent encore – les réponses dans des techniques à l’efficacité incertaine – les astres, les cartes, les lignes de la main, le hasard…

Aujourd’hui, dans un monde de plus en plus interdépendant, des machines ultra-performantes semblent à la veille d’être vraiment capables de prédire notre destin. En anticipant nos comportements dans bien des domaines, elles menacent d’instaurer une dictature de la prédiction, au profit de quelques puissances. Car le savoir sur l’avenir a toujours été un instrument de pouvoir.

Pour ma part, je ne veux pas croire que notre liberté sera ainsi définitivement perdue. Il me paraît au contraire possible de prévoir son propre avenir. Non pour s’y soumettre, mais pour décider du cours de sa vie. Pour être à l’avant-garde de soi même. Je vous livre ici ma méthode, faite de raison et d’intuition, pour vous aider à déchiffrer ce que sera votre destin, notre destin. »

 

Les éditions FAYARD

http://www.fayard.fr/

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:41
« Le Monde est clos et le désir infini » de Daniel Cohen

Les éditions Albin Michel

viennent de publier

« Le Monde est clos et le désir infini »

le dernier livre de

Daniel Cohen

 

Daniel Cohen est un économiste qui a l’art d’expliquer simplement des mécanismes compliqués en intéressant ses lecteurs et auditeurs. Un probable futur best sellers … Ce livre qui pose une question économique, physique, biologique, écologique … et philosophique majeure est à lire sans attendre !

 

« La croissance économique est la religion du monde moderne. Elle est l’élixir qui apaise les conflits, la promesse du progrès indéfini. Elle offre une solution au drame ordinaire de la vie humaine qui est de vouloir ce qu’on n’a pas. Hélas, en Occident du moins, la croissance est devenue intermittente, fugitive... Les krachs succèdent aux booms et les booms aux krachs. Comme les sorciers qui veulent faire venir la pluie, les hommes politiques lèvent les mains vers le ciel pour la faire tomber, aiguisant le ressentiment des peuples quand elle n’est pas au rendez-vous. Tout à la recherche de boucs émissaires, le monde moderne évite pourtant la question centrale : que deviendra-t-il si la promesse d’une croissance indéfinie est devenue vaine ? Saura-t-il trouver d’autres satisfactions ou tombera-t-il dans le désespoir et la violence ? »

 

Les éditions Albin Michel

http://www.albin-michel.fr/

 

A lire

La magistrale leçon du professeur Cohen

http://www.davidmourey.com/article-6405499.html

 

Deux videos d'une conférence exceptionnelle

 

La Mondialisation selon Daniel COHEN 1/2

https://www.youtube.com/watch?v=qa2R8dfVeTE&list=UU9n-dVpD0hpYNqJwcC_i6_w&index=32

 

La Mondialisation selon Daniel COHEN 2/2

https://www.youtube.com/watch?v=zkVP5hVljL8&index=31&list=UU9n-dVpD0hpYNqJwcC_i6_w

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:40
« Croissance zéro » de Patrick Artus et Marie-Paule Virard

Les éditions Fayard

ont de publié récemment

« Croissance zéro »

un nouvel ouvrage de

Patrick Artus et Marie-Paule Virard

 

Un livre qui invite à s’interroger sur les perspectives de croissance dans l’économie de demain dont les fondements sont déjà en place. Il faut en effet comprendre que la croissance effective, celle du présent, détermine en partie la croissance potentielle du moment mais également, la croissance de demain.

 

« Cessons de nous voiler la face : les prévisions de croissance retrouvée que nous égrènent, depuis 2009, les gouvernements successifs sont une vaste plaisanterie. 2 % de croissance en 2016 : même pas en rêve ! Pas plus qu’en 2017, en 2018 ou en 2023… La croissance qu’a connue la France à la fin du xxe siècle, fondée sur les gains de productivité et le progrès technique, n’était pas la règle d’un monde nouveau mais l’exception d’une histoire têtue.Ce livre démontre, au travers de brefs détours théoriques et de multiples anecdotes, que les rêves de croissance de nos gouvernants sont de funestes chimères. Faut-il pour autant se décourager ? Bien sûr que non. La France ne tombe pas. Elle est au seuil d’un nouveau modèle de développement. Soit elle refuse d’affronter cette réalité et Billancourt, désespéré, pourrait bien basculer dans la violence la plus légitime. Soit elle change de logiciel, elle s’adapte à son nouvel environnement et elle s’ouvre de nouvelles pistes de création de bien-être. Ces nouvelles pistes peuvent permettre à notre pays, non pas de raser gratis dès demain, mais d’offrir à sa jeunesse des perspectives qui lui ôtent toute envie de s’enliser dans le triangle des Bermudes que délimitent aujourd’hui le repli sur soi, l’expatriation et la violence. »

 

Patrick Artus est Chef économiste de Natixis, professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, il est membre correspondant du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre.

 

Marie-Paule Virard est journaliste économique. Elle a notamment publié avec Patrick Artus Le capitalisme est en train de s’autodétruire, La France sans ses usines et Les Apprentis sorciers.

 

Les éditions FAYARD

http://www.fayard.fr/

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:38
« Pour en finir avec le chômage » de Bertrand Martinot

 

Les éditions Fayard

viennent de publier

« Pour en finir avec le chômage »

de

Bertrand Martinot

 

Un livre dont la Préface est d’Henri de Castries, Président directeur général du groupe AXA

Ce livre est une édition actualisée et augmentée de Chômage : inverser la courbe, publié par l’Institut Montaigne, qui a reçu le Prix Turgot 2014 et le Prix Édouard Bonnefous 2014 de l’Académie des sciences morales et politiques.

 

Un livre dense et utile, même si on peut ne pas être toujours d’accord avec l’auteur, pour mieux comprendre le chômage, ses causes, ses conséquences et quelques moyens de le réduire durablement.

 

« Avec plus d’un actif sur dix sans emploi, comment inverser durablement la courbe du chômage en France ?

Effets d’annonce et marketing politique ne suffisent plus. Les responsables politiques et l’ensemble des acteurs économiques et sociaux, trop souvent résignés, doivent enfin s’attaquer aux causes profondes de cet immense gâchis.

Il y a urgence.

Questionnant les logiques et les blocages qui caractérisent depuis plusieurs décennies l’arsenal de nos politiques de l’emploi, Bertrand Martinot évalue leurs succès et leurs échecs, chiffres et comparaisons internationales à l’appui.

Pour la première fois, l’enjeu de la lutte contre le chômage est abordé sans concessions sous tous ses angles : politique, économique, social.

Cette analyse débouche sur un projet politique ambitieux, au service d’un retour au plein emploi. »

 

Bertrand Martinot est économiste. Conseiller social à la Présidence de la République de 2007 à 2008, puis délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) de 2008 à 2012, il est l’un des meilleurs spécialistes français de la question du chômage, des politiques de l’emploi et du dialogue social.

 

Les éditions FAYRD

http://www.fayard.fr/

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:36
« L'économie expliquée par le foot » d'I. Palacios-Huerta

Les éditions De Boeck

viennent de publier

« L'économie expliquée par le foot »

un livre

d'I. Palacios-Huerta

 

Un livre traduit par P. Rondeau et préfacé par B. Drut.

Voilà une manière originale d’aborder l’économie pour les fans du ballon rond. A découvrir sans attendre….

 

« L'auteur, célèbre économiste du sport, propose d'étudier l'économie à travers le football. C'est une première dans l'histoire des sciences ! Les lecteurs apprécieront cet ouvrage de référence, accessible et divertissant.

Les footballeurs sont-ils plus rationnels que la plupart des individus ? Sont-ils capables de maximiser leurs choix individuels lors d’un penalty ou d’une séance de tirs au but ? Peuvent-ils appliquer des stratégies optimales sur et en dehors du terrain ? Justifier et expliquer des théories encore jamais appliquées et vérifiées dans la vie de tous les jours ? Offrir la possibilité de prouver des modèles complexes de l’économétrie et de l’économie moderne ?

La réponse à toutes ces questions est oui.

Pourquoi ? C’est ce que l’auteur montre dans ce livre avec, pour la toute première fois, une application des données du football à la sphère économique.

Ignacio Palacios-Huerta, célèbre économiste du sport, a récolté et analysé l’ensemble des études liant la science économique à l’environnement et aux données du football. Ses travaux vont de la théorie des jeux à la psychologie sociale, en passant par la démonstration de l’efficience des marchés jusqu’à la discrimination sur le marché de l'emploi.

Il ne s’agit plus ici d’analyser le football à travers l’économie mais – et c’est une première dans l’histoire des sciences ! – d’étudier l’économie à travers le football.

Ce livre est destiné à l’ensemble des enseignants, étudiants et chercheurs en économie, ainsi qu’aux passionnés du sport, et du football en particulier. Ils apprécieront un ouvrage de référence qui marquera la recherche scientifique tout en restant très accessible et divertissant. »

 

Ignacio Palacios-Huerta est professeur d’économie et de science politique à la London School of Economics. Il est aussi conseiller technique au sein du club de l’Athletic Bilbao, en Espagne.

 

Les éditions De Boeck

http://www.deboecksuperieur.com/

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 20:04


Les Editions De Boeck

viennent de publier

« Cheaponomics :

Le coût élevé

des produits bon marché »

de

Michael Caroland


Un livre que je vais m’empresser de lire car le sujet est original. Nous sommes tous concernés, directement et quotidiennement par ces questions sur les couts et les prix qui en découlent …

« Pensez-vous réellement faire une bonne affaire lorsque vous achetez des produits à prix cassés ? Dans cet ouvrage captivant, Michael Carolan nous invite à y réfléchir en nous montrant clairement que le caractère bon marché des biens et services est une illusion basée sur la "socialisation" des coûts. Le coût réel des bas prix est en fait - et de façon alarmante - élevé, et nous en payons tous au final le prix... pas lors de l'achat, mais sous forme de cotisations sociales qui permettent de compenser la faiblesse de certains salaires, sous forme de dégradation de l'environnement ou de la santé publique, ou encore d'exploitation des travailleurs dans certains pays à bas salaires. Michael Carolan démontre ici brillamment que cette socialisation des risques et des coûts dans les économies de marché modernes est une source de dysfonctionnement majeure, et l'illustre de nombreux exemples pris dans l'industrie informatique, le secteur automobile, l'agroalimentaire, etc. Il nous faut, d'après lui, impérativement changer de trajectoire, pour trouver une meilleure source de bien-être, apporter davantage de justice sociale et une approche équilibrée de la prospérité. Véritable outil pédagogique, l'ouvrage s'adresse à tous : consommateurs, producteurs, citoyens, politiciens... car les sujets traités nous concernent dans notre vie quotidienne. Un livre salvateur, à mettre entre toutes les mains ! »

Michael Carolan est professeur et directeur de la chaire Sociologie de l'Université d'Etat du Colorado. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont The Real Cost of Cheap Food, The sociology of Food and Agriculture, Reclaiming Food Security et Society and Environment: Pragmatic Solutions to Ecological Issues.

Claire Borsenberger est Docteur ès Sciences économiques de l'Université des Sciences sociales de Toulouse, Claire Borsenberger est économiste au sein de la Direction de la régulation européenne et nationale du groupe La Poste.



Editions De Boeck Economie

http://www.deboecksuperieur.com/onglets/2/e-conomie-gestion.html

 

« Cheaponomics : Le coût élevé des produits bon marché » de Michael Caroland
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012