Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 09:23

« Macroéconomie » 6ième Ed. par Olivier BLANCHARD et DLes éditions PEARSON    

viennent de publier 

 la 6ième édition du manuel

 « Macroéconomie » 

rédigé par

 Olivier BLANCHARD

et  

 Daniel COHEN  

Cet ouvrage est désormais devenu un des meilleurs manuels sur ce thème.

Olivier BLANCHARD est un des économistes les plus respectés dans le monde. Il est Chef économiste du FMI depuis de nombreuses années.

Daniel COHEN nous démontre encore une fois son excellence en matière pédagogique. Il a un une capacité à rendre simple les mécanismes complexes qui ne cesse de surprendre.

Cette édition en français s’appuie davantage sur des exemples européens et français, sans pour autant ignorer le reste du monde.

Ce livre s’adresse surtout aux étudiants en Licence 2 ou licence 3 mais il peut être utilisé sur de très nombreux points par les débutants !

Les auteurs réalisent une présentation d’une grande pédagogie sur des sujets complexes. La qualité de ce manuel le rend incontournable pour l’étudiant ou le professeur qui souhaite progresser dans sa compréhension de phénomènes macroéconomiques souvent complexes.

 

«  Véritable livre de référence, Macroéconomie bénéficie de la rencontre d'un double point de vue : celui de l'auteur de l’édition américaine, Olivier Blanchard, un des meilleurs spécialistes de l’économie mondiale, et celui de son également célèbre coauteur, Daniel Cohen, à qui l’on doit cette édition européenne francophone.
Complet, accessible et attractif, ce manuel est particulièrement adapté à des étudiants en Licence. Parmi les sujets couverts :
• Tous les concepts de la discipline : PIB, croissance, inflation, politique économique, marché du travail, chômage, modèle IS/LM, courbe de Phillips, taux de change, etc.
• Les écoles de pensée : Keynes et les classiques, Milton Friedman, l’école des anticipations rationnelles, la nouvelle école classique et la nouvelle école keynésienne.
• Les grands événements économiques et les tendances structurelles : Grande Dépression, hyperinflation, chômage en Europe, inégalités aux États-Unis.
Riche en applications et illustrations, cette nouvelle édition intègre de nombreux changements et approfondissements :
• Les leçons de la crise pour comprendre l’économie mondiale d’aujourd’hui.
• Le passage d’une sécurisation individuelle des institutions financières à une logique plus globale émanant de l’État et non du marché (provisionnement et réserves obligatoires, etc.).
• Le recours aux politiques monétaires non conventionnelles (création monétaire, assouplissement du crédit).
• La relance budgétaire de ces dernières années.
• L’évolution des très hauts revenus.
Enfin, l’ensemble des données chiffrées (chômage, inflation, croissance, PIB, etc.) ont été actualisées. »
 

 

Voici la courte introduction au chapitre 1 

  Un tour du Monde

 

 « Qu’est-ce que la macroéconomie ? La meilleure façon de répondre à la question n’est pas de vous en donner une définition d’école, mais plutôt de vous emmener dans un tour du monde économique, de façon à décrire tant les principales évolutions économiques que les questions qui empêchent les macroéconomistes et les responsables de la politique macroéconomique de dormir la nuit.

À vrai dire, au moment où nous écrivons (automne 2012), les responsables ne dorment pas très bien, et cela ne leur est pas arrivé depuis longtemps. En 2008, l’économie mondiale est entrée dans une crise macroéconomique majeure, la plus profonde depuis la Grande Dépression des années 1930. La croissance de la production mondiale, qui normalement tournait autour de 4 à 5 % par an, a été négative en 2009. Depuis lors, la croissance est redevenue positive et l’économie mondiale se redresse lentement, mais la crise a laissé de nombreuses cicatrices et bien des inquiétudes demeurent.

Notre but dans ce chapitre est de vous donner conscience de ces événements et de quelques-uns des problèmes macroéconomiques auxquels divers pays sont confrontés aujourd’hui. Il ne peut être question de vous emmener dans un tour complet ; aussi, nous concentrerons-nous, après un survol de la crise, sur les trois principales puissances économiques du monde : les États-Unis, la zone euro et la Chine.

La section 1.1 traite de la crise, la section 1.2 concerne les États-Unis, la section 1.3 la zone euro, la section 1.4 la Chine, et la section 1.5 propose une conclusion et des perspectives.

Nous vous conseillons de lire ce chapitre comme s’il s’agissait d’un article de journal. Ne vous préoccupez pas du sens exact des mots, ni de suivre les arguments dans le détail : le vocabulaire sera défini et les arguments développés dans les chapitres suivants. Considérez ce premier chapitre comme un contexte dont le but est de vous présenter les enjeux de la macroéconomie. Si la lecture vous en est agréable, il est probable que vous aurez plaisir à lire ce livre. En fait, quand vous l’aurez lu, revenez à ce chapitre ; vérifiez où vous vous situez par rapport aux questions abordées et jugez des progrès que vous avez accomplis dans votre étude de la macroéconomie. »

 

A noter 

Le chapitre 20 sur la crise des subprimes

Le chapitre 26 sur lHistoire de la macroéconomie

 

  « Des enseignements consensuels en macroéconomie » 

 1 A court terme, les déplacements de la demande globale affectent le produit.

2 A moyen terme, le produit revient à son niveau d’équilibre.

3 A long terme, l’évolution du niveau de production dépend essentiellement de l’accumulation de capital et du progrès technique.

4 La politique monétaire affecte le produit à court terme et l’inflation à moyen long terme.

5 La politique budgétaire a des effets différents, à courte terme, à moyen terme et à long terme.

 

 Quelques désaccords principaux 

 1 Qu’est-ce que le court terme ? Est- il très court ou … plus ou moins long ?

2 La vitesse d’ajustement autonome de l’économie à divers chocs va déterminer la nécessité ou non des politiques économiques.

 

 Sur ces bases plus solides, l’interprétation des évènements économiques et les débats autour des projets politiques prennent une autre dimension   et on peut prendre de la distance  par rapport à tous les poncifs habituels véhiculés  trop souvent par nos dirigeants de tous bords politiques.

 

Parmi les sujets couverts  

Tous les concepts de la discipline : PIB, croissance, inflation, politique économique, marché du travail, chômage, modèle IS/LM, courbe de Phillips, taux de change, etc.   

Les écoles de pensée : Keynes et les classiques, Milton Friedman, l école des anticipations rationnelles, la nouvelle école classique et la nouvelle école keynésienne.   

Les grands événements économiques et les tendances structurelles : Grande Dépression, hyperinflation, chômage en Europe, inégalités aux États-Unis.

 

 Olivier BLANCHARD est économiste en chef du FMI depuis septembre 2008. Il est également professeur d'économie au MIT depuis 1983. Ses recherches portent plus particulièrement sur les problèmes macroéconomiques tels que les bulles spéculatives et le chômage en Europe occidentale. 

Daniel COHEN est professeur de sciences économiques à l'Ecole normale supérieure et vice-président de l'Ecole d'économie de Paris. Il est également directeur du CEPREMAP (Centre pour la recherche économique et ses applications). II a écrit de nombreux ouvrages, dont Richesse du monde, pauvretés des nations, Trois leçons sur la société post-industrielle et La Prospérité du vice. Cette nouvelle édition a été réalisée avec la participation de Cyril Nouveau, chercheur au CEPREMA

Sommaire

I Introduction
01. Un tour du monde
02. Les grandeurs de la macroéconomie

 II Le long terme
03. La croissance économique
04. Progrès technique, accumulation du capital et croissance

III Le court et le moyen terme
05. Le marché de la monnaie
06. Le modèle IS/LM
07. Le marché du travail
08. L'équilibre macroéconomique : synthèse
09. La courbe de Phillips
10. Inflation, activité et croissance de la masse monétaire

IV Les anticipations
11. Les anticipations : outils fondamentaux
12. Marchés financiers et anticipations
13. Anticipations, consommation et investissement
14. Anticipations, production et politique économique

V L'économie ouverte
15. L'économie ouverte : le marché des biens et des capitaux
16. Le marché des biens dans une économie ouverte
17. La production, le taux d'intérêt et le taux de change
18. Le taux de change : ajustement, crises de change et régimes de change

VI Les dysfonctionnements
19. Les dépressions
20. La crise des subprimes
21. La grande inflation
22. Progrès technique, inégalités aux Etats-Unis et chômage en Europe

VII La politique économique
23. Règles et discrétions pour la politique économique
24. La politique monétaire : synthèse
25. La politique budgétaire : synthèse

VIII Epilogue
26. L'histoire de la macroéconomie

« Macroéconomie » 6ième Ed. par Olivier BLANCHARD et D

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 16:16

« Un New Deal pour l'Europe » de Michel AGLIETTA Thomas

Les éditions

Odile Jacob

viennent de publier un livre passionnant de

Michel AGLIETTA  et Thomas BRAND

sur l’avenir de la construction européenne :

« Un New Deal pour l'Europe »

 croissance euro compétitivité …

 

Un ouvrage indispensable pour mieux comprendre les ressorts profonds de la crise de la zone euro et mieux penser l’avenir.

Il ne s’agit pas ici de dire que nous devons absolument être en accord avec tous les arguments des auteurs mais on ne peut, rationnellement, ignorer et balayer d’un revers de la main la force de l’argumentation de Michel AGLIETTA  et Thomas BRAND.

J’ai beaucoup publié sur cette crise européenne, cette crise de la dette souveraine devenue une crise de la zone euro.

J’ai organisé et modéré depuis des années un très grand nombre de conférences pédagogiques, débats et colloques pédagogiques sur ce thème pour des publics divers. J’ai donc lu, préalablement, de nombreux livres et articles sur le sujet.

Je pense donc pouvoir affirmer que ce livre vaut vraiment la peine d’être lu tant  il est clairement structuré et solidement argumenté. On en ressort avec une compréhension bien plus approfondie et rigoureuse des origines et des mécanismes de la cette crise de la zone euro toujours en cours.

A lire sans attendre !

 

« Ce livre pose une question brûlante : la construction européenne constitue-t-elle encore un but qui puisse être partagé par les États et légitimé par leurs citoyens ?

Dans cet essai d’économie politique, Michel Aglietta et Thomas Brand ne se contentent pas d’analyser les ressorts monétaires de la crise actuelle. S’ils montrent que l’euro est une monnaie étrangère et incomplète, ils vont bien au-delà en mettant au jour les facteurs de divergence qui ont entraîné les déséquilibres commerciaux et industriels de la zone euro.

Dénonçant au passage nombre d’idées reçues – sur le rôle des dettes publiques dans la crise ou sur la compétitivité –, ils dressent un réquisitoire sévère des politiques menées depuis 2010, qui ont trop souvent pris les symptômes pour les causes.

Surtout, ils font des propositions liant étroitement la réforme de la gouvernance européenne à un véritable projet de croissance.
Car une conviction forte les anime : il ne suffit pas de redéfinir le mandat de la Banque centrale européenne ou de mettre en place l’union bancaire – mesures ô combien nécessaires – pour redonner confiance aux citoyens désabusés.

Il faut aussi partager les politiques industrielles et mettre en œuvre des projets régionaux communs. C’est seulement en construisant ce New Deal que l’on redonnera sa chance à l’Europe. »

  

Sommaire

Chapitre 1 : Les antécédents de l’euro

Chapitre 2 : L’instauration de l’euro et ses effets

Chapitre 3 : L’impact de la crise financière sur la zone euro

Chapitre 4 : Une succession d’erreurs politiques et économiques depuis 2010

Chapitre 5 : Quelle union politique pour al zone euro ?

Chapitre 6 : Quelle croissance pour l’Europe ?

Conclusion : Plaidoyer pour le courage politique

 

 

Michel AGLIETTA  est professeur émérite à l’université Paris-X-Nanterre, conseiller scientifique au Cepii et à Groupama-AM.
Thomas BRAND est chargé de mission au département économie-finances du Centre d’analyse stratégique.

 

Les éditions Odile Jacob

http://www.odilejacob.fr/

 

 

Il y a quelques semaine, Michel AGLIETTA  (conseiller au CEPII) et Thomas BRAND (chargé de mission au CAS) ont présenté leur New Deal pour l'Europe dans le cadre d’une conférence du CAS (centre d’analyse stratégique) devenu  CGSP (Commissariat général à la stratégie et à la prospective).

Le texte ci-dessous est à la base de leur présentation du jour.

 

« L’opinion publique ressent intuitivement que la crise européenne arrive à un « moment politique ». L’euro souffre d’un vice originel qui est son incomplétude. C’est une monnaie utilisée dans les échanges par tous les citoyens des pays qui l’ont adopté, mais c’est une monnaie étrangère à tous les États. Il a fallu trois ans de crise de plus en plus profonde et étendue pour que l’impuissance de la concertation intergouvernementale comme mode de gouvernance de la zone euro soit reconnue. Sans institutions politiques fédérales, pas d’avenir pour l’euro et pas d’avancée démocratique donnant aux citoyens la conviction qu’ils appartiennent à un destin commun.

Ce livre cherche à démontrer la nature des déficiences structurelles de la zone euro et à démonter la dynamique infernale de la crise pour mieux aborder les deux questions prospectives : quelle union politique pour la zone euro ? Quelle croissance pour l’Europe ? En effet, l’originalité de ce livre est de ne pas séparer la forme du contenu, les changements institutionnels indispensables du projet européen, un projet qui doit nécessairement s’inscrire dans les mutations du capitalisme que la crise financière globale a déclenchées. Car la crise est un accélérateur de l’histoire dans cette première moitié du 21ème siècle. C’est dans la présente décennie que l’Europe devra faire les réformes qui lui permettront de conserver son influence dans la gouvernance mondiale pour répondre aux défis planétaires.

L’Europe entière sera profondément remodelée par les réformes qui feront de l’euro une monnaie complète. Les transformations institutionnelles nécessaires pour refonder le gouvernement de la zone euro sur une légitimité démocratique ne peuvent être séparées d’un contrat social de développement durable qui soit commun aux pays participants. C’est ce que nous nous attachons à démontrer.

 

Pour ce faire, le chapitre 1 revient sur les antécédents de la création de l’euro. Il porte la marque de l’Allemagne. C’est pourquoi nous nous attachons à comprendre l’ordo-libéralisme allemand et à souligner combien cette représentation de l’ordre social est étrangère à la conception française de la souveraineté. Il en découle un obstacle considérable au dépassement fédéral de l’impuissance des rapports interétatiques qu’il ne faut pas dissimuler pour trouver les voies qui peuvent le contourner. Nous montrons que l’idée de zone monétaire optimale est une impasse sur laquelle a buté la première tentative de monnaie commune dans les années 1970.

 

Viennent ensuite trois chapitres analytiques qui montrent comment les dysfonctionnements se sont accumulés, à quel point les économies de la zone euro ont divergé et pourquoi la crise financière d’origine américaine a eu un impact amplifié dans la zone euro.

 

Le chapitre 2 étudie la montée des dettes privées dans les pays de la zone euro au cours des années 2000. Il montre pourquoi et comment cette dynamique financière divergente, permise par l’euro, a produit la polarisation économique entre pays créanciers et débiteurs et jeté les germes des handicaps de compétitivité dont les pays d’Europe du Sud souffrent aujourd’hui.

Le chapitre 3 étudie la logique de la crise, c’est-à-dire la force dépressive du désendettement du secteur privé, les plans de relance budgétaire nécessaires pour la contrecarrer et le surgissement induit de l’endettement sur le secteur public. Il montre le rôle et les limites des initiatives monétaires de la BCE dans cet ensemble complexe de cercles vicieux.

Enfin, le chapitre 4 est consacré au problème lancinant de la consolidation des dettes publiques, au piège des politiques d’austérité généralisées et aux leçons des expériences historiques présentant des dettes publiques très élevées.

 

Les chapitres 5 et 6 sont prospectifs et traitent des deux questions fondamentales posées ci-dessus sur l’union politique et sur la croissance.

Le chapitre 5 s’interroge sur une nouvelle donne institutionnelle pour fonder la légitimité démocratique indispensable d’un partage de souveraineté dans les domaines politiques qui permettront de faire de l’euro une monnaie complète. Il identifie ces domaines comme étant l’extension des missions de la BCE : l’union bancaire et l’union budgétaire. Cette dernière serait précédée d’une phase intermédiaire portant création d’un institut budgétaire européen pour coordonner les politiques dans le domaine et organiser la mutualisation des dettes publiques sous la forme des Eurobonds.

Le chapitre 6 inscrit la formation d’un nouveau contrat social dans les relations dynamiques entre innovation et croissance. Il montre que, si la compétitivité est définie dans cette perspective, elle n’est pas en opposition avec les politiques sociales inclusives qui font entrer la démocratie dans les entreprises sous la forme de la participation des salariés. Ce chapitre montre aussi que l’environnement est le domaine d’innovation susceptible de porter un projet de croissance pour toute l’Europe et de le décentraliser dans les territoires pour combattre la désindustrialisation. Le financement de cette stratégie de croissance renforcerait la cohésion fédérale de la zone euro. Il implique un budget propre de la zone euro pour doter en capital une intermédiation financière capable de soutenir l’émission d’Eurobonds qui attirerait l’épargne des investisseurs institutionnels en vue de financer les investissements de développement durable. »

« Un New Deal pour l'Europe » de Michel AGLIETTA et Thom

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 07:59

 

« MEDEF - Confidences d’un apparatchik » de Bernard GirLes Editions l’Archipel

viennent de publier

« MEDEF

Confidences d’un apparatchik »

de

Bernard GIROUX

Préface de Michel Richard

 

Un livre pour mieux comprendre le fonctionnement du Medef sur la base d’expériences internes.

Autrement dit, l’auteur nous raconte le parcours de chaque président du Medef (ex CNPF).

Je suis impatient d’en apprendre davantage…

Ceci est d’autant plus intéressant que l’élection du nouveau président du Medef est en cours et que le Medef place ses pions, en ce moment, pour influencer encore davantage les redormes structurelles en France.

 

« Reçu au siège du PS - une première -, Ernest-Antoine Seillière (président du Medef de 1997 à 2005) lâche : « Monsieur le Premier secrétaire, vous n'êtes pas souriant avec les télés et les photographes ». Réponse de François Hollande : « C'est parce que vous me broyez la main ! »

- Prisonnier en Allemagne au début de la guerre, Francois Ceyrac (président du CNPF de 1972 à 1981) fut formé au métier de terrassier par des ouvriers... communistes.

- Laurence Parisot (présidente depuis 2005) aime tant son personnel qu'elle ne supporte de partager l'ascenseur avec personne.

Tout le monde connaît ou croit connaître le Medef. Pourtant, s'il est une organisation qui reste opaque, c'est bien celle qui représente les patrons.

Anecdotes et révélations émaillent ce livre où des portraits mi-figue mi-raisin d'Yvon Gattaz, Jean Gandois ou d'Ernest Antoine Seillere, mais aussi de Denis Kessler et Denis Gautier-Sauvagnac (patron de l'UIMM), apportent un regard décalé sur notre histoire économique et sociale récente. Dévoiler cette grande pudique qu'est cette étrange maison : telle est la prouesse que se fixe l'auteur. »

 

Sommaire

1 François Ceyrac, commandeur  des croyants

2 Yvon Gattaz, profession entrepreneur

3 François Perigot ou les vertus de la diplomatie

4 Jean Gandois, Gulliver empêtré

5 Ernest-Antoine Seillière, le baron perché

6 Laurence Parisot, la dame de pique

 

Fils de patron menuisier, diplômé de Sciences Po, Bernard GIROUX entre en 1980 au service d'information du CNPF (devenu Medef en 1998).

Il restera vingt-trois ans au coeur de l'organisation patronale, dont il dirige le service de presse de 1989 à 2003, avant d'occuper les mêmes fonctions à l'Assemblée des chambres de commerce et d'industrie.

Désormais conseiller en communication, il enseigne dans les écoles de communication.

Il est l'auteur de « Comment rater ses relations avec la presse » (avec Pierre Zimmer, L'Archipel, 2011).

 

Le site des Editions L’Archipel

http://www.editionsarchipel.com/

 

« MEDEF - Confidences d’un apparatchik » de Bernard Gir

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 08:12

 

« B. A. BA de l’économie contemporaine »Les éditions Le Pommier viennent de publier un petit ouvrage très pédagogique en lien avec le projet de la Banque de France « Cité de l’économie et de la monnaie » :

Le « B. A. BA de l’économie contemporaine »

 

Un livre réalisé par des collègues et qui contient pour chaque chapitre des interviews de quelques économistes.

A conseiller à tous ceux qui ne sont pas des spécialistes de l’économie mais qui souhaitent en savoir davantage…

 

« Subprimes, crise, croissance, endettement…

Que comprenons-nous de l'économie ? En six grands chapitres, ce B.A. BA propose de donner les bases pour comprendre notre actualité économique : qu’est-ce qu’un marché ? comment l’État intervient-il ? comment fonctionne le monde de l’entreprise ? qu’est-ce que la mondialisation ? Six dépliants résumant simplement ces grandes notions accompagnent les textes rédigés par des spécialistes de ces questions.Un ouvrage fondamental et vivant, destiné à tous, lycéens ou novices, qui offre les clés pour mieux appréhender notre monde et les enjeux de l’économie contemporaine. »

 

Les auteurs

Augustin LANDIER est professeur à l’École d’économie de Toulouse.

Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ est professeure à l’École d’économie de Paris, université Paris 1 et

présidente-déléguée du Conseil d’analyse économique (CAE).

Philippe ASKÉNAZY est directeur de recherche au CNRS/École d’économie de Paris et

directeur adjoint du Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP).

Philippe FRÉMEAUX est éditorialiste à Alternatives Économiques et délégué général de

l’Institut pour le développement de l’information économique et sociale (IDIES).

Jean-Marc DANIEL est professeur d’économie à ESCP Europe,

chargé de cours à l’École des mines et à l’ENSAE.

Pierre-Cyrille HAUTCŒUR est directeur d’études à l’École des hautes études

en sciences sociales (EHESS)

et professeur à l’École d’économie de Paris. 

 

Professeurs de SES et d’économie-gestion :

Igor MARTINACHE- Isabelle DELZANT- Bertrand ROUDAUT-

 Pascal FERRY- Pierre-​​Pascal BOULANGER-

Zoubida DERAGHLA 

 

Les éditions Le Pommier

http://www.editions-lepommier.fr/

 

« B. A. BA de l’économie contemporaine »     

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 14:55

 « Les apprentis sorciers 40 ans d'échec » de Patrick Ar

  

  Les éditions FAYARD

viennent de publier le dernier livre de  

Patrick ARTUS

et

Marie-Paule VIRARD 

« Les apprentis sorciers :

40 ans d'échec

de la politique économique française »

 

Le message fondamental du livre est très simple, pour changer l’avenir sans le laisser venir comme on attend la pluie, il convient de «  comprendre et admettre les erreurs du passé », car le faire, « c’est déjà décider de se donner les moyens de changer. De retrouver le gout de l’avenir ».

Le livre se terme par une citation adaptée de Bergson : «  L’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire ». J’ajouterai, dans le même état d’esprit, « L’horizon est rose autant que noir, il ne dépend que de nous de choisir la couleur du ciel »

Lisez donc ce livre pour mieux comprendre le cumul d’erreurs de politique économique au sens large des différents gouvernements et présidents de la république qui se sont succédés depuis le début des années 70 !

 

« Les fermetures d'usines et les licenciements se multiplient. Le chômage est au plus haut, la croissance cale et 2013 s'annonce comme une nouvelle année de difficultés et d'inquiétudes pour les Français. Cette dégradation de la situation économique et sociale qui, aujourd'hui, semble irrésistible, vient de loin. La France paie quarante années de politique économique sans vision et les Français leur refus de s'adapter aux mutations qui emportent le monde dans un bouleversement sans précédent.

Cette incapacité à affronter le réel, c'est la malédiction française. Impossible pourtant d'espérer sortir de la crise sans comprendre d'abord l'enchaînement des événements, sans décrypter les erreurs de politique économique accumulées depuis le premier choc pétrolier. De Valéry Giscard d'Estaing à François Hollande, les auteurs ont voulu refaire le parcours de nos apprentis sorciers nationaux pour mieux faire le tri entre les vraies pistes et les faux-semblants, les urgences et les illusions.

Pour proposer aussi les réformes plus que jamais indispensables à la modernisation du modèle français. »

  

A consulter

 

Patrick Artus en vidéo

Patrick ARTUS : Lauréat du Prix Turgot du meilleur livre d’économie financière 2007

ARTUS et PASTRE « Sorties de crise : Ce qu'on ne nous dit pas, ce qui nous attend »

Déséquilibres Economiques Internationaux, une Vidéo de Patrick ARTUS

« La France sans ses Usines » de Patrick ARTUS et Marie-Paule VIRARD

Vidéo de Patrick ARTUS sur « Quelles régulations dans le futur ? »

Patrick ARTUS sur « Les déséquilibres globaux et la crise financière, économique… »

 

  

Les éditions FAYARD

http://www.fayard.fr/

 

« Les apprentis sorciers 40 ans d'échec » de Patrick Ar

 

 

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 08:17
 
« Repenser l'économie » d’Olivier PastréLes éditions FAYARD
viennent de publier  
« Repenser l'économie »
d’Olivier PASTRE
 
Un message fort nous est adressé d’emblée par Olivier PASTRE : il faut passer au plus vite d’une économie du « top-down » à une économie du « bottom-up » !
L’Etat ne peut pas tout faire, mais ne doit pas non plus décider de tout ou trop décider à la place des acteurs !
 
J’ajouterai que ceci est valable pour le secteur privé, mais également pour le secteur public !
En particulier dans la fonction publique et surtout dans l’éducation nationale ou si tu tentes quelque chose sans l’aval d’une partie de ta hiérarchie, tu vois ton chemin semé d’obstacles bien placés là par ceux qui ne supportent pas les initiatives qui réussissent sans leur contribution. Or ce ci est in fine trés désincitatif et nuisible.
Une des principales formes de rigidité dans le secteur privé et dans le secteur public réside vraiment dans cet état d’esprit et ce fonctionnement « top-down ».
C’est dramatique pour le dynamisme économique et intellectuel, dans toutes les dimensions.
Bravo donc à Olivier Pastré de bien vouloir insister sur ce point.
Un livre à lire et sans attendre.
« La France d'en bas, on la regarde de loin et on la traite d'en haut. Mais le monde globalisé est devenu trop complexe pour qu'il existe des solutions miracles pouvant être imposées par des élites qui prétendent décider de tout. La politique économique, de droite comme de gauche, a perdu toute efficacité car, depuis Keynes, elle s'appuie sur une philosophie "top-down", du haut vers le bas, du macro au micro, du global au local.
Un véritable renversement de perspective s'impose: une approche "bottom-up", du bas vers le haut, du micro vers le macro, qui résiste au chant des sirènes de l'auto-gestion et de la "démocratie participative". Il faut repenser la politique économique, et en particulier le rôle des corps intermédiaires (syndicats, ONG, régions...). Si nous acceptons de ne pas léguer à nos enfants le lourd héritage de nos lâchetés passées, si nous acceptons des réformes courageuses qui ne se trompent ni de cibles ni d'armes, dans le cadre d'une démarche "bottom-up", révolutionnaire mais parfaitement réaliste, la sortie de crise est désormais possible. 
Et l'avenir dépendra enfin de nous. »
 
A consulter
Economie, Le Prix Turgot 2009 à Olivier PASTRE et Jean-Marc SYLVESTRE
« Crise des Dettes souveraines, Austérité et Croissance » Conférence d’Olivier PASTRE devant 400 lycéens
Vidéo d’Olivier PASTRE sur « Le rôle de Banques dans le déclenchement et la propagation de la Crise Financière »
ARTUS et PASTRE « Sorties de crise : Ce qu'on ne nous dit pas, ce qui nous attend »
Les éditions FAYARD
« Repenser l'économie » d’Olivier Pastré
 
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 07:41

 

« Le réveil des démons » de Jean Pisani-FerryLes éditions FAYARD

ont publié,

il y a quelques mois (novembre 2011), 

 « Le réveil des démons »

de

Jean PISANI-FERRY

 

Dans cet excellent ouvrage, Jean PISANI-FERRY nous raconte dans un langage simple mais précis la crise de la zone euro.

Il revient avec un grand talent pédagogique sur les divers aspects et sur les causes économiques et institutionnelles de la crise de la zone euro.

 

Ce livre n’a pas vraiment pris de rides et je m’en suis servi avec bonheur pour préparer les nombreux colloques et conférences que j’ai organisé et modéré en 2012 et 2013 sur la crise de la zone euro ou sur des thématiques proches.

 

La plupart des vidéos sont en ligne ici (toutes les autres vont suivre)

 Vidéos des colloques et conférences de David Mourey

http://www.youtube.com/user/DavidMourey?feature=watch

 

Si vous souhaitez approfondir et améliorer votre compréhension des multiples difficultés de la zone euro, n’attendez plus et lisez ce livre !

 

« On croyait les démons assagis : à la faveur de la crise financière de 2008, les États avaient repris l’ascendant sur les marchés financiers ; avec et pour l’euro, les Européens avaient  enterré l’égoïsme national ; face aux pires chocs, les politiques  économiques savaient répondre et conjurer la dépression.

Mais la tempête qui ébranle la zone euro depuis maintenant  deux ans montre qu’ils n’étaient qu’assoupis.  

Ce qui a commencé comme une crise banale au sein d’une  petite économie périphérique, la Grèce, a gagné un pays après  l’autre et menace aujourd’hui d’emporter tout l’édifice monétaire européen.

Peut-on encore échapper à cette tempête ?

Certains pays devront-ils quitter l’euro ?

À quel prix ?

Les États vont-ils perdre leur autonomie budgétaire ?

L’Allemagne est-elle en train de prendre le pouvoir ?    

Avec brio et clarté, Jean Pisani-Ferry fournit toutes les clés pour comprendre ce qui se joue aujourd’hui autour de l’euro.

Il donne à lire comme un thriller l’histoire d’une monnaie sans État, mais surtout dépourvue de projet politique.

Il dénonce les manquements des dirigeants européens qui, dans la tourmente, ont réagi trop peu et trop tard.

Il déchiffre enfin les différents scénarios de sortie de crise et évalue leurs chances de succès. »

 

Économiste reconnu, fondateur et directeur du think tank européen Bruegel, Jean PISANI-FERRY est professeur associé à l’université Paris-Dauphine et chroniqueur au Monde.

 

Les éditions FAYARD

http://www.fayard.fr/

 

« Le réveil des démons » de Jean Pisani-Ferry

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 07:22

 

« La Fabrique de la Défiance » par Algan Cahuc et ZylberLes éditions Albin MICHEL

nous proposent depuis février 2012

un ouvrage passionnant intitulé

 « La Fabrique de la Défiance »

 de

 Yann ALGAN, Pierre CAHUC

et André ZYLBERBERG

 

Même si on ne partage pas toutes les thèses des auteurs, sur lesquelles je reviendrai, il faut lire cet excellent livre sans attendre !

 

« Hiérarchie, inégalités et défiance : telle est la véritable devise de la société française !

Hiérarchisée à l’excès, élitiste, conflictuelle, cette organisation de notre société mine les relations sociales mais aussi la confiance en l’avenir et la croissance. Diffusée à l’ensemble du corps social (entreprises, salariés, partenaires sociaux, Etat…), cette logique empêche pour l’instant la France de sortir de l’engrenage du déclin annoncé.

Depuis 10 ans, ses effets pervers sont accentués par le manque de transparence du gouvernement, de capacité intégratrice du système scolaire et la mauvaise qualité des relations sociales.

Autant d’entraves à l’économie française. Pourtant, le déclin n’est pas une fatalité : les nombreuses réformes menées à l’étranger offrent des pistes  pour sortir de l’ornière. »

 

La Fabrique de la défiance est sélectionné pour le Prix Turgot 2013 du Meilleur Livre d’Economie Financière de l’année (catégorie « Ouvrages Collectifs »).

 

Universitaires reconnus, Yann ALGAN est professeur à Sciences Po, Pierre CAHUC à Polytechnique et André ZYLBERBERG est directeur de recherche au CNRS, membre du Centre d'Economie de la Sorbonne et de l'Ecole d'Economie de Paris.

 

Pierre CAHUC et André ZYLBERBERG ont publié avec succès chez Flammarion en 2009,

« Les réformes ratées du Président Sarkozy ».

 

Les éditions Albin Michel

http://www.albin-michel.fr/

« La Fabrique de la Défiance » par Algan Cahuc et Zylber

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 20:17

 

« Le guide pratique de l'auto-entrepreneur » De Gilles DaDepuis 2008,

 les Editions EYROLLES

 publient

 « Le guide pratique de l'auto-entrepreneur »

 de

 Gilles Daïd et Pascal Nguyên.

Il s’agit cette année de la 5ème édition. 

 

Cet ouvrage, unique en son genre permet de faire le tour de la question de manière concrète, complète et synthétique.

Pour mieux comprendre les mécanismes pratiques de l’auto entrepreneuriat, vous devez lire  « Le guide pratique de l'auto-entrepreneur » de Gilles Daïd, Pascal Nguyên, Xavier Kergall. Les principales questions de base y sont abordées de manière simple et claire.  Ce livre est un repère indispensable pour mieux appréhender cette « nouvelle » réalité dans le monde de l’entreprise. D’autant plus que le préent gouvernement en a aménagé les modalités d’exercice.

 

Entré en vigueur début 2009, le dispositif de l'auto-entrepreneur est né pour faciliter la vie de tous ceux - étudiants, salariés, chômeurs, retraités - qui souhaitent se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise, développer une activité complémentaire ou tester un projet tout en échappant aux lourdeurs administratives.

Les auteurs de ce guide offrent un mode d'emploi complet de l'auto-entreprenariat et répondent aux questions essentielles : qui est concerné ? Quelle activité exercer ? Quels régimes fiscal et social adopter ? Quelles responsabilités et obligations comptables ? Quels sont les avantages dont bénéficie l'auto-entrepreneur ? Comment mieux protéger son patrimoine grâce à l'EIRL ?

Précis et pratique, ce livre accompagne le futur auto-entrepreneur à toutes les étapes de son projet : les pièges à éviter et les outils à mettre en place, de nombreux conseils pour gagner en temps et en efficacité, toutes les adresses utiles, les réseaux à solliciter...

 

Auteur passionné par la création d'entreprise, Gilles Daïd l'a expérimentée sous les régimes de l'entreprise individuelle et de l'auto-entrepreneur. Pascal Nguyên est journaliste et auteur. Pour avoir géré une société éditoriale, il est convaincu que l'auto-entreprenariat est une chance.

 

Table des matières

POURQUOI DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR ?

QUI PEUT DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR ?

QUELLES ACTIVITES POUR L'AUTO-ENTREPRENEUR ?

LES FORMALITES DE CREATION

VOS RESPONSABILITES

VOTRE REGIME SOCIAL

VOTRE REGIME FISCAL

VOS OBLIGATIONS COMPTABLES

GERER VOTRE AUTO-ENTREPRISE

DEVELOPPER VOTRE AUTO-ENTREPRENEUR

 

 

Plus de details ici

Le guide pratique de l'auto-entrepreneur

 De Gilles Daïd et Pascal Nguyên  

http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/le-guide-pratique-de-l-auto-entrepreneur-9782212555844

 

Les Editions EYROLLES

http://www.editions-eyrolles.com/

 

« Le guide pratique de l'auto-entrepreneur » De Gilles Da

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 09:49
 
« Grandeur et misère de la finance moderne » d-copie-1Les Editions EYROLLES
viennent de publier le dernier ouvrage
 du Cercle Turgot
« Grandeur et misère
 de la finance moderne »
 
Dans ce livre collectif, nous trouvons de nombreuses contributions sur les nouveaux paradigmes de la finance,  sur les nouvelles régulations financières  et sur une nouvelle gouvernance de la Banque et de l'entreprise.
Il est toujours utile de lire des ouvrages collectifs qui proposent des analyses multiples  de la situation économique, monétaire et financière et des changements à opérer pour améliorer durablement le système monétaire et financier dans l’intérêt de tous.
Lisez donc cet ouvrage du Cercle Turgot, édité chez Eyrolles, dés que vous le pourrez !
 
Ces 25 années qui ont révolutionné la finance moderne
Les auteurs du Cercle Turgot livrent une lecture d'ensemble des chocs successifs qui ont affecté le monde de la finance au cours des vingt-cinq dernières années, et explorent le profond changement de paradigme en cours. Cette mutation conduit à repenser complètement les systèmes de régulation financière, mais aussi les visions communément admises de l'entreprise et de la banque. Issus des mondes de la finance, de l'industrie, de la haute administration ou de l'université, les auteurs esquissent, par leurs analyses croisées, le "monde d'après" et ses implications économiques et sociales. Ils émettent des signaux annonciateurs des évolutions ou des crises futures. Accompagnant la 25e édition du prix Turgot du meilleur livre d'économie financière, cet ouvrage offre au lecteur une vision d'ensemble originale des grandes problématiques financières contemporaines. Le Cercle Turgot rassemble les meilleurs experts francophones du monde de la finance, universitaires, dirigeants d'entreprises et d'institutions réputées, dont plusieurs auteurs des derniers best-sellers économiques. De grands acteurs de la finance sont ainsi rassemblés dans cette initiative inédite coordonnée par Jean-Louis Chambon et Jean-Jacques Pluchart.
Au sommaire
Prélude - L'évolution de la Banque centrale européenne (Philippe Marini)
Partie 1 - Vers de nouveaux paradigmes de la finance
Partie 2 - Vers une nouvelle régulation financière
Partie 3 - Vers une nouvelle gouvernance de la Banque et de l'entreprise
  
Les Editions EYROLLES
Le sommaire détaillé ici :
Grandeur et misère de la finance moderne
De Le cercle Turgot et Collectif Eyrolles janvier 2013 - 432 pages
 
« Grandeur et misère de la finance moderne » de « Le c
Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012