La déprime du lundi est un phénomène qui se produit presque chaque semaine. C’est inévitable, on n’aime pas passer le premier jour de la semaine! Sachez que ce n’est pas toujours un signe de paresse, surtout si on a passé un week-end agréable.  Voici quelques astuces pour vous aider à gérer cette épreuve, afin de ne pas détester autant le lundi. Cela va  aussi vous permettre d’accomplir de grandes choses en début de semaine.

Visualisez cette nouvelle opportunité positivement

Le phénomène de “Blue Monday” commencerait tardivement dans la soirée du dimanche, lorsqu’on songe au déroulement de la semaine dans son coin. On aura alors tendance à dramatiser, à déprimer alors que le lendemain n’est pas encore arrivé. On a tous besoin de se projeter un peu pour bien commencer, mais n’en faites pas trop pour ne pas réveiller l’ennui. Il faut être optimiste et organisé pour réussir une journée de lundi plus ou moins chargée.  Il se peut que l’on soit vraiment motivé à commencer une nouvelle semaine…jusqu’à ce qu’on arrive au boulot avec de nouveaux piles de travail à terminer.  Dans ce cas, pas de panique ! Pensez à quelque chose de positif et de motivant qui vous tiendra en haleine pendant toute la journée. Pensez, par exemple à faire une pause bien mérité après le boulot, cela vous motivera assez. 

Prenez un bon repos le dimanche soir

La déprime du lundi peut aussi être engendrée par une défaillance physique. Vous avez peu dormi après  un week-end plutôt festif et mouvementé? Cela accentuera un peu plus l’ennui en début de semaine. Il est nécessaire de dormir suffisamment afin d’optimiser votre esprit à attaquer le lundi. Ne pensez plus au travail une fois au lit. Détendez-vous totalement dans votre lit, ne pensez plus au lendemain (en ayant déjà planifié les tâches à faire un peu plus tôt dans la soirée).  Evitez de vous fatiguer encore plus avec une soirée ciné, pensez à surmonter le Blue Monday et tout ira pour le mieux.