L’accès à Internet constitue encore un problème majeur pour la majorité de la population en Afrique. En plus de la fermeture des établissements scolaires, la pandémie  est aussi responsable d’une stagnation de l’éducation et de la culture numérique. Afin de rendre l’apprentissage à distance possible,  l’entreprise Huawei a mis en place l’initiative Tech4all. 

Digitrucks contribue à façonner l’avenir de millions de gens en Afrique

“Class is open anywhere” est le slogan de ce projet mis en place par la société Huawei. En effet, l’entreprise a mis en place plusieurs salles de classe mobiles alimentées à l’énergie solaire. Chaque camion étant équipé d’une vingtaine de casques VR avec 20 ordinateurs portables. Ave l’intégration du Wifi, chaque moyen de transport est utilisé comme un milieu d’éducation numérique. La réalisation de ce projet s’adresse donc à une population distincte, à savoir les élèves, les professeurs, instituteurs et bien d’autres encore. Les cours numériques peuvent durer jusqu’à un mois et permettent de combler les compétences techniques des personnes vivant dans les communautés éloignées. Cette initiative d’inclusion se trouve être un projet d’expansion technologique de long terme. 

Malgré les difficultés et les obstacles, l’apprentissage se déroule à merveille 

Plusieurs individus, étudiants, particuliers ont déjà participé à la formation et ont en tirer des avantages. Leur exposition au monde numérique leur ont permis d’utiliser Internet pour développer leurs connaissances. Notamment pour les étudiants qui ont été contraint d’arrêter l’école à cause des circonstances. Le principal problème est que les obstacles ont été nombreuses sur la route du territoire. Certaines régions n’ont pas pu bénéficier de l’apprentissage à cause de l’éloignement et la difficulté des routes. Mais ce n’est pas le seul souci, les infrastructures et la connectivité ont été aussi un problème pour certaines régions. Néanmoins, le projet a été conscrétisé avec succès dès lors que l’entreprise a doublé ses efforts.